vendredi 6 novembre 2009

Encore des histoires de bibliothèques tournantes !


C'est l'ami Yves, fidèle lecteur du Bibliomane moderne, qui ce soir vous offre un billet au contenu tout en images, et quelles images ! Merci pour la qualité de ces reproductions fidèles qui nous permettent de comprendre à quel point, vers 1880, les bibliophiles avaient déjà de sérieux problèmes de rangement pour leurs livres... Voici une série de jolis modèles de bibliothèques tournantes de la marque Terquem déjà citée.


Cliquez sur les images pour les agrandir.












Bonne soirée,
Bertrand

8 commentaires:

Bertrand a dit…

Il y a vraiment de superbes modèles, notamment ceux avec tiroirs. Peut-on encore les trouver aujourd'hui à des prix abordables ??

Je n'en n'ai jamais croisé plus d'une ou deux par an soit dans les ventes ou sur internet.

D'ailleurs je pense que celle qui m'a été indiquée hier (leboncoin.fr) était plus récente bien que de la marque Terquem. Sans doute début XXe. Si quelqu'un sait jusqu'à quelle date la marque Terquem a été exploitée ?

B.

Raphael Riljk a dit…

Ce qui est intéressant, et ce qui me confirme dans ma méfiance vis-à-vis de l'engin, est qu'il parait surtout proposé pour un usage fréquent et utilitaire. Je ne suis pas sûr qu'il puisse satisfaire le bibliopathe maroquinophile inquiet de la poussière, du soleil, du plumeau, du chat et des voitures télécommandées. Pour ranger la bibliographie, peut-être.

Bertrand a dit…

Je suis assez d'accord, d'ailleurs dans le grand modèle à deux étages que je possède (mais qui n'est pas de la marque Terquem... grrrr !), j'avoue n'y placer que des catalogues de vente, de librairie et autre documentation peu fragile.

Les volumes "fragiles" sont sous vitrine...

Un jour je ferai un billet : "les peurs et terreurs du bibliophile" Il y a matière...

B.

Pierre a dit…

Bertrand,

Je passe commande du modèle à quatre rayons de bibliothèque par face au prix de 180 ff (j'arrondis à 30€ par amitié) en noyer d'Amérique.

Comment ? Ce n'est pas un blogue marchand... Dommage ;-))

Pierre

Textor a dit…

La première bibliothèque tournante qui m’a impressionnée, enfant, est celle qui apparaissait dans le feuilleton « Zorro » de Walt Disney qui passait le jeudi après-midi (mercredi n.s. ) Don Diego de la Vega faisait tourner un bibliothèque pivotante grand modèle ( de marque Terquem j’imagine) qui découvrait un passage secret conduisant à une grotte dans laquelle il cachait son déguisement et son cheval pour aller combattre l’injustice.

T

Bertrand a dit…

J'en suis toujours là Textor, il m'arrive de regarder à nouveau ces vieux Zorro noir et blanc, je vois bien ce à quoi vous faites référence.

C'est bien Zorro !

B.

Pierre a dit…

Je viens de retrouver les conseils d'utilisation de ces bibliothèques tournantes dans "Le petit manuel de l'amateur de Livres" d'Albert CIM (1923).

" Il existe des bibliothèques tournantes qu'on peut installer à portée de la main, près de la table ou même sur la table de travail (...)
On y logera naturellement de préférence les ouvrages dont on se sert le plus : Dictionnaires, annuaires, manuels, etc.

Donc, pas de maroquins à l'intérieur, même incomplets. Pierre

Anonyme a dit…

En vente sur ebay :

7 Personal Items of Emile Terquem - Paris Bookseller (?)

Numéro de l'objet : 350115838984

Benoit.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...