lundi 16 novembre 2009

Vous visitez régulièrement le Bibliomane moderne ?


Doit-on appliquer les schémas électoraux aux sondages présentés sur le Bibliomane moderne ?

Si tel était le cas, et en suivant le taux de participation au dernières élections européennes (à peine plus de 40%), ce serait environ 200 lecteurs fidèles que devrait compter le Bibliomane moderne de par le monde. Mais les extrapolations chiffrées... laissons plutôt parler les chiffres réellement constatés.

A la question : Vous suivez régulièrement le Bibliomane moderne, vous êtes bibliophile ? libraire ? les deux ? ni l'un ni l'autre ? Il a été répondu par 91 personnes (le chiffre de la participation aux votes sur le Bibliomane moderne est en hausse puisque lors du dernier vote "Quel est votre siècle préféré ?" la participation n'avait été que de 75 votants (+20%).

Vous êtes 59 à avoir déclaré que vous étiez bibliophile (64% environ)

Vous êtes 2 à avoir déclaré que vous étiez libraire (2%)

Vous êtes 12 à avoir déclaré que vous étiez à la fois bibliophile et libraire (13%)

Vous êtes 18 à avoir déclaré que vous n'étiez ni l'un, ni l'autre (19%)

Pour moi, la première grande surprise de ce petit sondage est de constater que 18 personnes (au moins), qui suivent régulièrement le Bibliomane moderne (c'était bien l'intitulé de la question), et donc qui ne sont pas des passagers clandestins venus là par hasard, ne sont ni bibliophiles, ni libraires ? Que et qui sont-ils ? Que cherchent-ils ? Que trouvent-ils ? On aimerait bien avoir leur sentiment sur la question.

On constate donc qu'une grande majorité des visiteurs fidèles sont des bibliophiles purs et durs dont une partie non négligeable exerce en parallèle l'activité de libraire, ce qui fait bien plaisir. Cela rassure sur le métier, son avenir, j'en suis très heureux (73 votants en cumulé soit environ 80% des réponses).

Encore une fois merci à toutes et à tous de votre participation,
à très bientôt pour un nouveau "petit sondage".

A tout de suite pour le billet du jour signé par Le Textor.

Bonne journée,
Bertrand

7 commentaires:

Textor a dit…

On peut sans doute imaginer que des étudiants dans les arts appliqués aux livres peuvent considèrer ne pas être bibliophile comme les étudiants en medecine ne sont pas forcément amoureux de la grippe A.
T

claire_h a dit…

Bibliothécaire, tiens !!! (et oui, on peut l'être sans être bibliophile)

Bertrand a dit…

Ah oui c'est vrai ! Damned ! Les bibliothécaires qui ne sont pas bibliophiles !! Je les avais complètement oublié ces gredins traitres à la cause.

Pour tout dire j'en connais même qui n'aiment pas les livres ! (sourire).

Deuxième loi de Douglas Coughlin : "Pour être bibliothécaire il est obligé d'être bibliophile !"

Simple comme diplôme non ?

Allez, je sens déjà venir à tout va la volée de bois vert !! Vous pouvez y aller j'ai mon bouclier de protection du lundi matin.

B.

p.m a dit…

Ni libraire, ni bibliophile. J'aime les livres, pour ce qu'ils disent et pour ce qu'ils sont. Hélas, mes moyens ne me permettent en aucun cas d'être un vrai bibliophile. Mais il y a très longtemps que j'avais envie de me lancer dans la reliure (j'ai quand même quelques éditions qui en mériteraient une). Alors je m'instruis…

Bertrand a dit…

P.M., juste pour dire, lorsque j'achetais des incomplets à 1 franc ou 10 francs dans les caisses de brocante, je me considérais déjà comme bibliophile !

Ne pas confondre bibliophile avec bibliobilletdebanquofile !

On peut tout à fait être bibliophile sans cela.

De toute manière, ceux qui me connaissent savent que je suis pour la dictature du biblioprolétariat alors...

B.

Lauverjat a dit…

Bonsoir,
Et quelle reconversion souhaiter aux deux libraires qui n'aiment pas les livres?

Anonyme a dit…

Et revoilà, la définition.......

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...