vendredi 4 novembre 2011

Rojan, un artiste illustrateur à double facette.


Illustration en couleurs pour Béranger par Rojan.


D'origine lettone, Fédor Stépanovitch Rojankovsky, dit Rojan, est né le 24 décembre 1891 à Mitau (aujourd'hui Jelgava, en Lettonie). Il passa son enfance à Tatlin, puis à Léningrad. La première guerre mondiale vint interrompre ses études aux Beaux-Arts de Moscou.

Des étapes effectuées par son régiment à travers l'Europe centrale, il envoya des croquis à différentes revues. Il séjourna ensuite en Pologne (où il illustra ses premiers livres et réalisa, à Poznan, des décors et costumes), puis en Allemagne, avant de s'établir en France en 1925. Il débute, alors dans la publicité (Le Bon Marché, La Grande Maison de blanc), travaillant notamment pour la maison Tolmer. Pendant la Seconde guerre mondiale, en 1941, fuyant l'occupation allemande, il part définitivement aux Etats-Unis où il achèvera sa carrière et mourut en 1970.

S'il illustra, dans ses débuts, une centaine de livres pour enfants, dont près d'une trentaine d'Albums du Père Castor, Rojan exécuta aussi et nous livra de nombreux dessins érotiques d'une grande finesse de traits et de coloris. Il illustre Daniel Boone, aventures historiques d'un chasseur américain, parmi les indiens, Domino de presse, Paris, 1931 et J'aime la ville, un livre pour enfants publié par Silver Burdett, Morristown, N.J., mais il travailla principalement, à cette époque, chez Ferdinand Nathan pour la célèbre série des Pères Castors à partir de 1920.

De la grande période des années 30 de cette prodigieuse veine érotique de l'artiste, vont nous parvenir des dessins originaux inédits de grand format , dont un grand nombre furent commandés par l'acteur français Michel Simon et des ensembles de dessins originaux comme l'interprétation érotique du Petit chaperon rouge, qu'avait accueillie, dans sa fabuleuse bibliothèque érotique, le collectionneur Gérard Nordmann. Ces dessins se présentaient sur papier à lettres à encadrement gaufré et on a pu les dater vers 1935.

Voici, maintenant une description sommaire des principaux ouvrages érotiques illustrés par Rojan, certains sont enrichis de dessins aux crayons de couleurs , d'aquarelles ou de dessins à la mine de plomb, souvent rehaussés.

Apollinaire, Cortège priapique, s.l.n.d., in-4 de 12 pp., tiré à 100 ex. num. et enrichi de 10 dessins originaux de Rojan.

Béranger, Chansons galantes, Paris, Paul Cotinaud, pour les éditions de la belle étoile, gr. in-4 avec 16 illustrations de Rojan, aquarellées, dont 4 vignettes et 2 hors-texte. Un autre exemplaire, enrichi de 10 aquarelles libres à été vendu à la vente de Gérard Nordmann, ainsi qu'un deuxième exemplaire unique avec les hors-texte, augmentés de 56 compositions érotiques et coloriées en encadrement ainsi que 10 superbes aquarelles libres et 59 dessins à la plume.

Théophile Gautier, Poésies libertines, comprenant 16 pièces inédites par un bibliophile et accompagnées de 8 illustrations. Ouvrage orné de 57 dessins originaux libres, à la plume de Rojan, rehaussés à l'aquarelle (Vente Gérard Nordmann).

Pierre Louÿs, Manuel de civilité à l'usage des maisons d'éducation, s.l.n.d., in-16, enrichi de 12 dessins originaux à l'encre, rehaussés au crayon et à l'aquarelle (vente Gérard Nordmann)

Manuel de civilité pour les petites filles à l'usage des Maisons d'éducation, Simon Kra, 1926, in-8, exemplaire entièrement enluminé de 86 compositions libres originales. Il existe un exemplaire similaire cédé jadis à un amateur éclairé avec des dessins légèrement différents.

Manuel de civilité pour les petites filles à l'usage des maisons d'éducation, Londres, 1948, imprimé pour un groupe d'amateurs à 299 exemplaires numérotés. Le mien est un des 15 sur Auvergne à la forme renfermant une suite supplémentaire des 12 pochoirs libres, attribués parfois à Rojan par certains libraires. Mon exemplaire paraphé dément formellement la chose, bien que les compositions érotiques sont empreintes d'une fraîcheur de tons et d'une légèreté qui conviennent parfaitement à l'innocence feinte des préceptes énoncés !


Dessin original rehaussé à l'aquarelle.


Pierre Louÿs, Pibrac, Poésies, Cythère, au coq hardi, s.d., édition originale, tirée à 100 ex. num. avec une gravure à la pointe-sèche de Foujita mais l'exemplaire est truffé de 24 dessins originaux libres de Rojan à la plume à l'encre de chine, entièrement aquarellés.

Pierre Louÿs, Poèmes érotiques, beau manuscrit enrichi de dessins par trois illustrateurs, Houbre, Sternberg et Rojan. La composition de Rojan représente une femme plantureuse copulant avec un être mi-homme, mi-bête.

Pierre Louÿs, Poésies érotiques, Rome, 1937, in-8 de 70 pp. tiré à 311 ex. num. et orné 72 illustrations en sanguine de Rojan. Un exemplaire avec les dessins originaux se trouve dans une collection en Angleterre.

Pierre Louÿs, Trois filles de leur mère. Aux dépens d'un amateur et pour ses amis grand in-4 de 202 pp. , tiré à 200 ex. tous numérotés ; Ouvrage comportant 1 frontispice et 35 illustrations libres en couleurs de Rojan mais parfois attribuées à René Ranson, imitateur de Rojan.

Andréa de Nerciat, Félicia ou mes fredaines, orné de figures en tailles douce. Texte intégral, Paris, les nouveaux éditeurs français, 1929, gr. in-8 de 320 pp., tiré à 100 ex. numérotés mais celui-ci est enrichi de 128 compositions libres originales, ajoutées dans le texte dont 5 à pleine page, de Rojan.

Andréa de Nerciat, Mon Noviciat ou les joies de Lolotte, s.l. (Bruxelles, Poulet-Malassis), 1792-1864, 2 vol. in-8 de 259 pp. et 264 pp. avec 2 frontispices non signés et enrichis de 145 dessins aquarellés par Rojan. Exemplaire provenant initialement de ma collection personnelle et cédé à Gérard Nordmann avant son décès.


Grand dessin original rehaussé en couleurs.


Protat, Examen de Flora à l'effet d'obtenir son diplôme de putain, Paris, s.d., in 8° de 46 pp. avec 14 pochoirs, dont 1 frontispice de Rojan, ouvrage tiré à 300 exemplaires tous numérotés, 300 sur vélin et 15 sur japon, couverture en papier rose illustrée. Rare édition clandestine (vers 1935).

Raymond Radiguet, Vers libres, Champigny, au panier fleuri, grand in-8, en ff. sous couverture illustrée rempliée, première édition illustrée avec 28 compositions au pochoir de Rojan.

Raymond Radiguet, Vers libres, Nogent, au panier fleuri (vers 1937), avec 32 compositions coloriées au pochoir, non signées de Rojan. Édition augmentée de 4 illustrations par rapport à celle de 1935 et tirée à 250 exemplaires. En ff. sous couverture illustrée rempliée.

Raymond Radiguet, Vers libres, la Varenne, à la Corne d'abondance, in-4, couverture rempliée, imprimée en noir et tirée à 300 ex.. numérotés, mais ici les compositions au pochoir ont été réalisées par un imitateur de Rojan qui s'appelait René Ranson.

Spaddy, Dévergondages. Bruxelles. Aux dépens d'un amateur, 1948, in-8 de 152 pp., tiré à 250 exemplaires numérotés sur Vélin de Rives , dont 16 exemplaires sur japon comportant 1 aquarelle originale et une suite en noir des des 16 lithographies en couleurs attribuées à Rojan. A noter que Spaddy est le pseudonyme de Johannès Gros qui écrivit aussi des romans érotiques, également sous le pseudonyme de Jacqueline de Lansay, dont la perversité exaspérée, le style parfois précieux et cru sont peu communs. Johannès Gros était un jounaliste très cultivé, découvert par Duflou et qui avait une passion pour les lingeries féminines qu'il détaillait toujours en des descriptions très raffinées.

Théâtre érotique de la rue de la santé, Paris , 1932, in-8 de 136 pp. comportant 20 illustrations libres en couleurs dont un frontispice et 4 hors-texte de Rojan. Mon exemplaire gentiment relié est enrichi de 2 dessins originaux incrustés dans les plats de la reliure, pl.maroquin rouge sous emboitage, tr. dorées.

Vicomtesse de Saint-Luc, Liqueurs et parfums sensuels. in-8, couverture en papier gris calligraphié en or, vers 1940 et tiré à 300 exemplaires. Édition entièrement composée sur un papier photographique et ornée de 12 illustrations coloriées en hors-texte reproduisant des dessins inédits de Rojan destinés à enrichir un exemplaire unique.


Dessin aquarellé de Rojan. Ancienne Collection Michel Simon.


Je terminerai cet article en répertoriant les quelques suites de gravures ou de dessins libres que je connais mais il en existe sans doute d'autres, sait-on jamais ?

L'Âne, suite de dessins originaux (vers 1930). 12 grandes compositions originales libres, à pleine page, à la mine de plomb et au fusain, rehaussés aux pastels, aux lavis d'encre et à l'aquarelle.

De Montmartre à Pigale, Idylle. Suite de dessins originaux. Magnifique suite érotique de compositions originales de Rojan ayant servi de maquettes à l'album de lithographies coloriées pour l'Idylle printanière. L'artiste a l'art de mélanger le réalisme des situations, le décor et l'intensité des émotions dans des compositions superbes.


Lithographie rehaussée au crayon de couleurs pour l'Idylle printanière (1930).
Le chef d’œuvre érotique de Rojan.


Idylle printanière, Paris (Henri Pasquinnelli, 1930) Grand in-4 comportant un frontispice et 30 lithographies originales, coloriées aux crayons de couleurs et tirées sur papier d'Arches teinté, à l'exception du frontispice et montées sous passe-partout. In folio (32,5 x 25,5 cm) de 31 ff., étui carton remplié en papier gris imprimé en noir, dos en toile grise, cordons. Ce premier tirage est limité à 516 exemplaires non mis dans le commerce et signé des initiales H.P. D'après Dutel, le chef-d'oeuvre imprimé de Rojan et l'un des plus beaux portefeuille érotique du XXème siècle.

Idylle printanière, deuxième édition de ce recueil des 31 lithographies originales coloriées aux crayons de couleurs, publié vers 1938, tiré à 310 exemplaires dont 10 réservés aux collaborateurs et à des hommages. Il existe une 3ème édition tirée à 310 exemplaires et de plus mauvaise qualité, habillée d'un portefeuille jaune.

Le Petit Chaperon rouge, interprétation inédite. Dessins de Robert le Diable ; A Robinson sous une tonnelle, an 2000 (vers1935) Cahier in-8 de 18 dessins à la mine de plomb, rehaussés au pastel. Provenance, ancienne collection Michel Simon, J.P. Dutel, Gérard Nordmann.

Calques, Album de 70 dessins originaux de Rojankovsky. Ce sont des esquisses pour l'illustration du Manuel de civilité de Pierre Louys.

Pour finir sur une note plus ... enfantine, voici la liste des albums du Père Castor et livres pour enfants illustrés par Rojan.

Rose Celli, Les Petits et les Grands, Flammarion, album du Père Castor, 1933.
Lida, Panache l'écureuil, Flammarion, album du Père Castor, 1934.
Lida, Froux le lièvre, Flammarion, 1935.
Lida, Bourru l'ours brun, Flammarion, album du Père Castor, 1936.
Lida, Coucou, Flammarion, album du Père Castor, 1939.
Lida, Scaf le phoque, Flammarion, album du Père Castor, 1948.
Lida, Les animaux du Zoo, Flammarion, Les petits Père Castor, 1948.
Geneviève Fauconnier, Stock, Trois petits enfants bleus, 1938
A.B.C. du Père Castor, Flammarion, 1948.
Elizabeth Coatsworth, Le Grand Livre des chiens, Cocorico, 1954.
Marie Colmont, Michka, Flammarion, 1941.
Marie Colmont, Histoire du Nègre Zo’Hio et de l’Oiseau Moqueur, Flammarion, Les "Petits Père Castor", 1942.
Marie Colmont, Quand Cigalou s'en va dans la montagne, 1947.
Frères Grimm, Les Musiciens de la ville de Brême, Flammarion, Les "Petits Père Castor", 1942.
Paul Faucher, Une histoire de souris, Flammarion, 1951.
Daniel Defoe, Robinson Crusoe, Deux coqs d'or, 1966.
Daniel Boone, Les Aventures d'un chasseur américain parmi les Peaux-Rouges, Circonflexe, 1993. (ISBN 978-2-87833-066-3)
Lida, Le Roman des bêtes, L'École des loisirs, 2004. (ISBN 2211082076)
c. et b. jackson, le grand éléphant, cocorico 1949

Vous avez à votre disposition un album Picasa ICI qui regroupe une partie des illustrations citées, y compris la reproduction de dessins originaux ... et quelques couvertures d'albums du Père Castor (sourire). Bonne visite !

Bonne soirée,
Vicomte Kouyakov pour le Bibliomane moderne

21 commentaires:

Bertrand a dit…

Merci Vicomte ! Si j'avais encore un doute sur les raisons qui font que les castors ont la queue plate... je suis maintenant renseigné ! (sourire).

Un artiste complet en quelque sorte.

B.

calamar a dit…

ah bravo ! très bel article, bien illustré, comme il se doit...
Les Histoires du Père Castor étaient-elles chez Fernand (et non Ferdinand) Nathan ? je pensais que c'était Flammarion.
S'il a émigré aux Etats-Unis, il n'appréciait guère ce pays, et a fait élever sa fille en Europe... mais c'est bien là-bas qu'il a acquis une grande renommée dans le domaine des illustrations pour enfants.

calamar a dit…

depuis mon premier commentaire, ma respectable postière aux cheveux blancs m'a remis "Eros invaincu", où figure justement une illustration du Petit Chaperon Rouge.
Un livre très impressionnant, à avoir dans sa documentation !
(oui, je sais, je ne l'avais encore pas... mais c'est réparé, on oublie).

Bertrand a dit…

Pas de chance Calamar ! Ma jeune postière blonde a un joli tatouage au bas des reins... est-ce à dire qu'elle aime la b... ibliophilie ? Je ne sais pas.

B.

Pierre a dit…

Décidément, je n'envisagerai plus jamais Plouf, le canard sauvage (édition 1943) avec le même regard ;-))

Article très documenté. Excellent. Pierre

Bertrand a dit…

On me dit en off (ce serait bien de le dire en commentaire pour tout le monde) que la galerie Picasa n'est pas visible ??!

Avez-vous accès à cette page https://picasaweb.google.com/111453150870945126273/Rojan ?

Bonne journée,
B.

calamar a dit…

oui, on y accède sans Pb.

Bertrand a dit…

c'est bien ce que je pensais. Il doit y avoir des ondes "anti-curiosa" qui traînent dans cet air de rigueur économique ambiant....

B.

Ccil a dit…

Le manuel de civilité de Louys... J'adore !!! Mais j'ignorais qu'il avait été illustré bien que j'ai eu entre les mains une version illustrée de Pyrbac (non achetée donc ce fut bref). Merci pour cette découverte !

Ccil

Bertrand a dit…

Bonjour Ccil,

vous avez raison, le Manuel de Louÿs n'est pas illustré... mais la bibliothèque du Vicomte Kouyakov recèle des trésors. Il s'agit là d'un exemplaire unique illustré de dessins originaux !! ...

Très désirable...

B.

Ccil a dit…

Effectivement... Merci de cette précision !

Ccil

Raoul Viergerie a dit…

Je me permets d’apporter quelques précisions a cet excellent article du Vicomte : la plupart des livres « illustrés » de Rojan ont été édités a partir d’exemplaires uniques (Dutel mentionne clairement des « fac-similés ») ; ainsi, on connait au moins deux (peut-être) trois exemplaires de la vraie EO de Vers Libre de Radiguet (celle de 1926 par Bonnel) qui sont entièrement aquarellés par Rojan à pleines pages et dans l’exact style de l’époque. Contrairement aux illustrations souvent trop petites (des crobards en marge), trop rabelaisiennes ou anachroniques dont il a orné les textes des Chansons, du Manuel de Civilité, etc… il s’agit là de son seul véritable chef d’œuvre avec Idylle Printanière, une Idylle dont on connait également deux ou trois originaux complets (avec de légères et inévitables variantes).
Comme Sternberg, Rojan travaillait sur commande, notamment de son ami Michel Simon. Il a produit de grandes quantités de dessins (parmi les mythes du marché du curiosa, « une pleine malle » de dessins originaux de Rojan, rachetée à Genève après la vente MS et expédiée d’Europe au début des années 80, ne serait jamais parvenue à sa destination aux USA…Si quelqu’un la retrouve, qu’il me fasse signe !).
Concernant les recueils originaux connus, on ajoutera « The High Life », un petit recueil de quelques planches format in-8° (sur le fameux papier à lettres à encadrement gaufré évoqué par le Vicomte), vendu il y a quelques années en provenance de la succession Louis B. Egalement un ensemble de dessins de style champêtre, passé inaperçu car mal décrit, a été adjugé à un libraire connu lors de la vente Leonhardt I.
Précisions que le recueil « De Montmartre a Pigalle », précurseur d’ Idylle Printanière figurait dans la vente Arpad Plesh ou un libraire l’avait acheté avant de le revendre à GN, dans la vente duquel il a récemment figuré.
Signalons que certains des ouvrages enrichis d’originaux mentionnés par le Vicomte étaient proposés au catalogue CRD il y a quelques années, l’un d’entre eux en provenance de ma région grenobloise où il avait été racheté sur un marché.
Certains exemplaires, comme le « Poèmes érotiques, beau manuscrit enrichi de dessins par trois illustrateurs, Houbre, Sternberg et Rojan » ont été composés, disons… assez récemment, au début des années 80.
Comme dit plus haut, Rojan curiosa est très inégal : parfois excellent (Vers Libres, Idylle) parfois moyen (Manuel de Civilité) parfois mauvais (ses tentatives zoophiles comme l’Ane ou Le Chaperon Rouge). Ajoutons qu’il y a quantité de faux qui circulent.
Certains dessins originaux de grandes taille, parmi les meilleurs, ont été montés à l’époque en de curieux triptyques rétro-éclairés, cachés derrière des miroirs sans tain. Ces triptyques - extrêmement recherchés de nos jours - étaient probablement des meubles ornant des chambres de maisons close (on peut imaginer un cadeau de MS à ces maisons qu’il fréquentait assidument). L’un d’eux est passé dans une vente Votat il y a des années.
Au passage : le libraire Jacques Desse a publié il y a quelque temps une notice sur des lettres de Rojan datant de son séjour aux USA. It’s worth having a look for the connoisseurs.
Cordialement,
Raoul

Bertrand a dit…

Merci Raoul pour cet éclairage de lanterne fort à propos...

car je viens justement d'acquérir les Idylles printanières de Rojan...

malheureusement....

B.

Raoul Viergerie a dit…

Bertrand

Idylles payées le prix correct ca reste bien - même si c'est un fac similé à 516 exemplaires ( ce qui est énorme pour l'époque.

Dans ma hâte, j'ai justement oublié de mentionner qu'il existe un porte-folio "Idylle Tintinière" totalement démarqué de Rojan, tiré à UN exemplaire. Je ne transmet pas de scan, sinon c'est Moulinsart qui va attaquer.
Cordialement,

Raoul Viergerie a dit…

D'aprés la vente de cet aprés-midi, Rojan garde la cote!! (même le vraiment moins bon, ce qui est fort rassurant pour ceux qui en possédent un peu).

Bertrand a dit…

Pouvez-vous nous préciser la vente dont il s'agit ? ... il y en a tellement en ce moment que le bibliophile et le libraire ne sait plus où jeter son argent (sourire) !!

B.

Anonyme a dit…

C'était chez Christie's, lots 105 et 106.

http://www.christies.com/lotfinder/rojan--louys-pierre/5509522/lot/lot_details.aspx?from=salesummary&pos=3&intObjectID=5509522&sid=2b6b8bda-5b08-4fe2-878f-780d3197b653&page=11


Philippem

Raoul Viergerie a dit…

Le 105 n'avait rien a voir avec Rojan.

Les deux "Vers Libres" se sont également bien vendus, frais compris le double du prix marché actuel.

Raoul Viergerie a dit…

Les dessins de Rojan partis hier vers la Turquie se sont vendus deux fois plus chers que le prix auxquels ils étaient en vente sans succés depuis 3 ans dans une galerie bruxelloise. Comme quoi...

Anonyme a dit…

merci à Raoul Viergerie pour ses eclaircissements, mais pas du tout dac avec lui quant a ses appréciations sur sa sous production "rabelaisienne", en particulier zoophile... c'est là justement ou tout le sel du père castor fait des monts comme à guérande, qu'il n'en dégoute pas les autres nom de dieu.
merci au taulier pour tout ce joli boulot

Rath a dit…

Superb!

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...