mercredi 30 novembre 2011

ephemera curiosa : publicité pour les éditions Dominique Leroy (1980).


Format 32 x 24 cm


Éphémère : ce dit de quelque chose qui dure peu de temps. Ça c'était pour les bibliophiles-linguistes.

Éphémère : insecte de la famille des éphéméroptères (Ephemeroptera). Les éphéméroptères sont apparus au Carbonifère, il y a environ 280 à 350 millions d'années. Ce sont les plus anciens insectes ailés de la planète encore vivants. Les éphémères vivent 3 ans à l'état de larve puis éclosent, les femelles déposent leurs œufs dans l'eau et meurent quelques heures plus tard. Communément appelés éphémères, mouches de mai ou « mannes » (mannes blanches, manne rouge selon la couleur des espèces considérées, au moment où les mâles et femelles se rassemblent en nuées de millions d'individus le temps d'une nuit pour la reproduction, après l'émergence), on en dénombre environ 3 000 espèces (340 en Europe). Ça c'était pour les bibliophiles-pêcheurs.

Éphémère : se dit d'une publication, d'un livre ou d'un document imprimé, dont la vocation à durer dans le temps est compromise par la fragilité du support ou/et l'abandon du document par le plus grand nombre. Se reporter à l'excellent BiblioMab avec un article commentant cette publication : "L’éphémère, l’occasionnel et le non livre par Nicolas Petit". A lire ici : http://bibliomab.wordpress.com/2011/01/10/lephemere-loccasionnel-et-le-non-livre-par-nicolas-petit/ Ça c'était pour les bibliophiles-tout-courts.

Format 32 x 34 cm


Voici donc, pour vous ce soir, deux petites pépites du genre ephemera découvertes dans un ouvrage un peu, comment dire, coquinou... acheté récemment. Ce sont deux très beaux flyers imprimés sur papier glacé (recto seulement), en couleurs, et présentant les dernières publications des Éditions Dominique Leroy. Il y en a deux autres presque du même genre dont je vous fais grâce ici par excès de pudeur mais qui permettent de situer ces publications comme annoncées au catalogue de la maison d'édition en septembre-octobre 1980. Trente et un ans déjà mine de rien !

Je vous laisse admirer ces luxueuses publicités fort suggestives et tentantes pour les lecteurs qu'étaient les adolescents post-soixante-huitards qu'auraient pu être mes parents. Elles sont en parfait état n'ayant jamais quitté le contreplat du volume dans lequel elles étaient conservées.

Deux beaux spécimens d'éphémères donc. Sans valeur sinon celle du documentaire.

Bonne soirée,
Bertrand Bibliomane moderne

PS : il y a quand même quelques titres bien sympas avec de belles couvertures illustrées qu'il me plairait de trouver en parfait état aujourd'hui. Comme vous pouvez le constater la maison d'édition existe toujours et a su, visiblement, s'adapter à l'ère numérique... mais rien ne remplacera le papier, n'est-ce pas ?

5 commentaires:

Léo Mabmacien a dit…

Merci pour la référence Bertrand. Un sacré éditeur, qui finalement, a su s'adapter face aux difficultés à éditer des livres papiers...un ebook c'est quand même plus facile à cacher...;-))
Je viens de découvrir votre réorientation thématique de votre librairie... cela promet de belles pages sur le Bibliomane ! Cela tombe bien, l'hiver est froid et la chaleur bienvenue ;-))

Léo

Bertrand a dit…

Merci Léo, en fait ce n'est pas vraiment une conversion vous savez, j'étais déjà convaincu depuis longtemps... (sourire)

Bonne journée,
B.

Textor a dit…

Y aura encore de la place pour les sommes théologiques imprimées en batarde tardive et recouverte de vélin hors d'age ... ?

Anonyme a dit…

"Des romans audacieux. Le septième rayon".
Si je ne m'abuse, le motif du centre, qui envoie 7 rayons de lumière passablement ésotériques, est un sympathique morpion (Phtirius pubis).
Yves

jluc, parker033 a dit…

Bonjour, vous dites avoir deux flyers de plus. S'agit-il de publicités sur la bande dessinée éditées par Dominique Leroy ?
Est ce que l'on voit des BD de F lévis sur ces deux flyers? merci.
jluc

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...