mercredi 1 avril 2009

Un cas de bibliophagie... mortelle !


Prenez quelques minutes pour voir ou revoir cet extrait de film. Un cas de bibliophagie volontaire y est présenté... bibliophagie mortelle...




Film : Le nom de la Rose. 1986. Réalisé par Jean-Jacques Annaud. Avec dans les rôles titres, Sean Connery, Christian Slater, Mickael Lonsdale, et bien d'autres. Film tiré du livre d'Umberto Ecco, Il nome della rosa, 1980.

IMPORTANT : La séquence que montre cet extrait se situe à la fin du film... si vous ne voulez pas savoir tout de suite... regardez tout d'abord le film depuis le début, vous ne le regretterez pas.

Pour ceux qui ne connaissaient pas : En 1327, alors que la chrétienté est divisée entre l'autorité du pape Jean XXII et celle de l'Empereur Louis IV du Saint-Empire, l'ex-inquisiteur Guillaume de Baskerville se rend dans une abbaye bénédictine, située entre Provence et Ligurie, accompagné par son novice Adso qui est le narrateur de l'intrigue. Dans un climat de conflit théologique entre les franciscains et l'autorité pontificale au sujet de la pauvreté du Christ – servant avant tout de façade au conflit politique entre le pape et l'empereur – l'ancien inquisiteur doit reprendre sa charge à la demande de l'abbé, à la suite de la mort suspecte d'un des moines. Rapidement, ce que beaucoup semblaient considérer comme un suicide prend des allures de plus en plus inquiétantes. Lorsque l'inquisiteur dominicain Bernardo Gui se rend à l'abbaye à la demande du pape, et commence à se mêler à l'enquête, cela est loin d'arranger les choses.

Le nom de la rose est une histoire en sept chapitres, chiffre symbolique qui représente le nombre de jours, de meurtres et d'étapes de l'enquête. L'histoire est bornée par le récit de la découverte du manuscrit que l'auteur prétend traduire, et par les conclusions du narrateur devenu vieillard.

STATISTIQUES DU BIBLIOMANE MODERNE (évolution de la fréquentation). Merci encore une fois à toutes les lectrices (et je sais qu'il y en a...) et à tous les lecteurs de par le monde. Augmentation de plus de 20% du nombres de "visites" en mars par rapport à février (+ 594 visites).

Bonne journée

Bertrand

1 commentaire:

Bergamote a dit…

J'ai lu le roman d'Umberto Eco après avoir vu le film, les deux sont captivants :)

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...