samedi 25 avril 2009

La voix de son maître... ou petite correspondance d'un bibliophile à son relieur (1908).


Cher(e)s ami(e)s vous savez ma tendresse et mon admiration pour cet homme sans qui la bibliophilie fin de siècle (entre 1880 et 1890 environ) n'aurait sans aucun doute pas eu le même visage d'innovation et de réjouissances bibliomaniaques.

Je n'aurai pas eu à batailler bien ferme pour obtenir cette sympathique carte, à croire qu'Uzanne ne passionne plus les foules. Eh bien tant mieux ! (pour moi et pour vous).


Voici la transcription du texte :

62 bd de Versailles.
St-Cloud-Montretout
(S & O)

St-Cloud. 11. X 08.

Cher Monsieur Prouté,
je suis de retour à St-Cloud. J'espère que vous pourrez m'y apporter ou envoyer, au plus tôt, mon petit lot de livres, remis en août, de façon à ce que je puisse vous donner un nouveau stock d'ouvrages qui seraient à livrer avant le 20 novembre, date de mon départ pour le midi.
Mes bons souvenirs et bien à vous,
Octave Uzanne

J'étais persuadé, de ce que j'avais lu et ressentis, que le brave Octave Uzanne avait un peu mis en veilleuse sa lubie bibliophile après sa vente de livres. Je m'étais trompé visiblement, en 1908, Uzanne continue à s'intéresser aux livres, à leur faire donner de beaux habits.

Je n'ai encore jamais rencontré de reliures signées Prouté de la bibliothèque d'Octave Uzanne. Il ne faut pas désespérer...

Bonne journée,
Bertrand (depuis le sud de la France)

4 commentaires:

Romain a dit…

Bonjour,

Pour information : le relieur Prouté était un proche parent de Paul Prouté, le célèbre marchand d'estampes parisien. Ce dernier a d'ailleurs publié ses mémoires sous le titre "Un vieux marchand de gravures se raconte". Il y parle de notamment de son aïeul le relieur et d'après mes souvenirs de lecture il le décrit plutôt comme un relieur qui faisait essentiellement des travaux "courants".

La lecture des mémoires de Paul Prouté est d'ailleurs réjouissante, le livre étant plein d'anecdotes savoureuses...

Bien cordialement,

Romain

Bertrand a dit…

Merci pour ces informations,
j'avais vu les deux ou trois lignes dans Fléty mais comme je suis loin de mes livres... je ne pourrai vous les donner que lundi...

Sauf si un lecteur a Fléty sous la main et qu'il veut bien jouer au scribe.

B.

Romain a dit…

Bertrand,

A propos de Fléty, ne devait-il pas y avoir une nouvelle édition de cet ouvrage de référence cette année. Il me semble que cela fut un temps annoncé dans "Arts et métiers du livre" ?

Bien cordialement,

Romain

Martin a dit…

En attendant la nouvelle édition, voici les deux lignes: "Prouté, relieur, 12 rue d'Ulm à Paris. Exerçait à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle."

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...