jeudi 2 avril 2009

Fiche libraire : Gervaise de la Touche - Mémoires de Saturnin écrits par lui-même (1787).


Je vous propose un petit zoom sur une fiche de libraire repérée dernièrement dans un beau catalogue publié il y a déjà quelque temps. Ce livre se retrouve sur le catalogue des librairies L. et Y. (catalogue publié conjointement par deux libraires à Paris).

Ce catalogue est entièrement consacré aux livres dits "curiosa" ou livres érotiques et plus si affinités. Très beau catalogue, richement illustré, renfermant un grand nombre de livres rares et en belles reliures.

Ma curiosité s'est posée sur un ouvrage que je n'ai jamais rencontré personnellement (et que je ne rencontrerai sans doute jamais), d'où mon envie d'en savoir plus et donc de lire la fiche (très détaillée), in extenso.

Je vous la donne en photographie ci-dessous :


Pour résumer le descriptif : Cette édition des Mémoires de Saturnin écrits par lui-même à l'adresse de Londres [Paris, Cazin], 1787, est en 2 volumes in-16. L'exemplaire proposé ici est en veau raciné de l'époque. Elle contient 12 figures hors texte d'Antoine Borel gravées par Elluin.

"C'est la plus belle édition" dit Cohen. Ce roman est aussi connu sous le titre d'Histoire de Dom Bougre, Portier des Chartreux"

Il a été publié pour la première fois en 1741.

C'est une satire des moeurs des couvents et plus généralement de la religion, attribuée à Gervaise de Latouche ou La Touche (1715-1782). Saturnin était fils d'une nonne dont plusieurs moines se partageaient les faveurs et il finira par devenir "portier des chartreux". Beau destin !

L'exemplaire proposé est qualifié de "Bel exemplaire en reliure décorée de l'époque."

Il était proposé à 6.800 euros (env. 44.600 francs)

Nous avons trouvé quelques résultats de vente ces dernières années (source Artprice) :

- Ex. in-8 sur vélin et sur papier bleuté. Maroquin rouge de l'époque. 50.000 francs en 1985 (env. 7.600 euros). 15/11/1985, Paris.
- Ex. relié en 1 volume. Exemplaire sur grand papier. Maroquin vert du XIXe siècle. 18.000 francs (env. 2.740 euros). 24/06/1987, Paris.
- Ex. sans précisions. 15.000 francs (env. 2.300 euros). 22/05/1992, Paris.
- Ex. en grand papier bleuté. Reliure moderne maroquin olive. 5.520 livres (env. 7.900 euros). 15/05/1997, Londres.
- Ex. relié en veau époque. Quelques usures. 3.000 francs (env. 457 euros). 11/02/1998, Paris.

Je n'ai pas trouvé d'exemplaires actuellement en vente sur le net chez les libraires.

Bonne journée,
Bertrand

6 commentaires:

Martin a dit…

Frontispice et 12 figures? Et les autres?

Bertrand a dit…

Tu as raison Martin, le nombre de figures n'est pas correct dans la fiche du libraire.

Je pense à une coquille dans l'impression du catalogue... étant donné le prix de l'exemplaire proposé je pense qu'il est complet (enfin j'espère).

B.

Galderich a dit…

Appréciés amis,
En premier lieu merci pour incorporer le traducteur automatique que me permet de suivre mieux votre fil argumentaire dans vos articles.
Sur cette question je dois vous informer que l'exemplaire sur lequel vous commentez est sorti en vente à Christie's de Paris le 27 avril 2006 en se subhastar la Bibliothèque Érotique Gérard Normann.
L'exemplaire que vous citez est sorti avec le numéro 156 et a été vendu par 14.400 €.
Il avait Frontispice et 23 figures hors texte d'Antoine Borel en noir gravées sur cuivre par Elluin.
À partir de ces illustrations beaucoup de copies sortirent en la France, Bèlgique, l'Hollande et l'Espagne déjà au XIXe siècle. J'attends publier un jour de ces un article sur cette oeuvre et son incidence en Espagne.
Une embrassade et merci pour le vôtre intéressant blog.

Bertrand a dit…

Merci beaucoup Galderich de lire le Bibliomane moderne, en espérant qu'il vous apportera détente, plaisire et envie d'y revenir souvent.

Amitiés,

Bertrand

pierre a dit…

Bertrand,
Je ne peux m'empêcher de sourire en imaginant comment le traducteur automatique de Galderich va traduire "plaisire". Il va falloir être beaucoup plus vigilants sur nos claviers si l'on nous propulse polyglottes... Encore bravo pour vos articles. Pierre

Galderich a dit…

Ami Pierre,
Le traducteur google est un outil plus qu'il nous aide à la communication. Il traduit les langues les plus invraisemblables mais si vous vous mettez en plus du texte avec la souris vous observerez qu'il vous garde la version originale pour suppléer les déficiences qui, de façon fortunée, ont les machines. Les nuances sont importantes, mais si on ne connaît pas le sens général non plus on connaît la nuance.
Taillez probar-le et en voir les manquements et les vertus de le méthode.
Une plaisir.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...