mardi 26 avril 2011

Gruel-Engelmann, relieur, Paris. Papier décoré noir avec décor historié doré, marque au centre (vers 1880).



Pour le plaisir des yeux. Papier décoré à la marque du relieur et de la maison d'édition du XIXe siècle Gruel-Engelmann (1). Ce papier sert pour la doublure intérieure des plats ainsi que pour les gardes.

Bonne journée,
Bertrand Bibliomane moderne

(1) L'histoire de la la maison Gruel-Engelmann a été fort bien résumée par notre ami Pierre de Tarascon, ICI.

6 commentaires:

Textor a dit…

On dirait une tapisserie brabançonne. Sympa sur un ouvrage du 16ème.
T

Pierre a dit…

Les reliures Gruel sont d'un réel plaisir au toucher ; homogènes, compactes, et douces. Ce papier décoré remplace avantageusement le papier moiré un peu trop souvent fréquent en contre-plat.

Le collectionneur de Gruel, en tant que client, a ce désavantage d'avoir pris l'habitude d'acheter ses exemplaires une bouchée de pain dans les manettes de salles de vente. Les temps changent ! Il faudra maintenant payer le talent. Pierre

Bertrand a dit…

L'état de conservation de ces volumes et la richesse des reliures et de l'illustration, font 99% du prix de ces livres.

B.

Textor a dit…

On annonce aux actualités que Sony va sortir une tablette avec un double écran qui pourra se plier comme un livre.
J’imagine qu’il aura fallu beaucoup d’études d’ingénieurs et des millions de dollars pour redécouvrir le codex !!
Textor

Pierre a dit…

On attend la tablette en volumen... Il vont finir par redécouvrir le papier ! Pierre

sandrine a dit…

:))
S.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...