dimanche 10 avril 2011

Un billet de Gaspard-Félix Tournachon dit Nadar (1820-1910), au librairie Durel.



Je poursuis mes investigations dans mon "carton d'autographes de bibliophiles fin de siècle" ... Pour ceux qui ne suivent pas, j'ai fais l'acquisition d'un important ensemble de lettres-cartes de correspondance de bibliophiles et libraires adressées au libraire Durel. Je vous en ai déjà montré quelques unes que vous pouvez retrouver dans les colonnes du Bibliomane moderne.

Aujourd'hui c'est une petite note signée Nadar.


"Prière à M. Durel de remettre sous condition au porteur que j'enverrai les n(umér)os. 554. Baudelaire 934. Swift 935. Swift s'il a encore ces n(umér)os. Je lui renverrai immédiatement ce que je ne prendrai pas. Je regrette de n'avoir trouvé personne en venant ce matin parce que cette double course supplémentaire serait évitée et l'affaire plus tôt conclue. Nadar. 51 rue d'Anjou."

Cette note est écrite à l'encre noire au verso d'une quittance de loyer vierge. Ce billet n'est pas non plus daté. J'ai retrouvé que l'atelier photographique de Nadar était à cette adresse en 1876, sans doute depuis plusieurs années et plus tard également.

On aimerait savoir quel Baudelaire voulait acquérir Nadar !? On n'en saura sans doute jamais plus. Nadar était client du libraire Durel, voilà ce dont on est certain. Il appréciait Baudelaire et Swift. Dis-moi ce que tu lis je te dirai qui tu es dit le proverbe.

Bon dimanche,
Bertrand Bibliomane moderne

3 commentaires:

calamar a dit…

il y a peut-être moyen, en scrutant les catalogues ?

Bertrand a dit…

J'en possède quelques uns... mais pas tous... très rare à trouver... seul le hasard pourra le permettre... et la persévérance.

B.

Textor a dit…

C'est sur, il cherchait le Baudelaire dans lequel la photo de l'auteur est en frontispice (par Nadar) !!
T

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...