mardi 5 avril 2011

L'invité mystère du Bibliomane moderne. Un bibliophile qui eut la chance d'hériter d'un avocat célèbre !


Vous aimez jouer ? Continuons alors. Saurez-vous reconnaitre l'invité mystère de ce mardi 5 avril 2011 dont le Bibliomane moderne publie la photographie de studio ci-dessous ? Ce bibliophile, puisqu'il s'agit cette fois d'un bibliophile, eut la chance d'hériter d'un avocat célèbre. Et quel héritage !



A vous de jouer ! ... Et non, ce n'est pas Walt Disney ! (sourire).

Bonne journée,
Bertrand Bibliomane moderne

11 commentaires:

jean-claude a dit…

Le Canada a t il un quelconque rapport avec l'avocat ou l'héritier ?

Bertrand a dit…

Pas à ma connaissance.

B.

Anonyme a dit…

Peut-être le Marquis du Bourg de Bozas Chaix D’Est-Ange qui hérita donc de l'avocat de Baudelaire ?[belle édition de 1857 dédicacée à la vente en 1990 d'une formidable partie de sa bibliothèque conservée au château de Prye].

Bertrand a dit…

Bravo Anonyme ! Vous avez vu juste !

Pour la petite histoire, le Marquis du Bourg de Bozas est né à Paris le 16 juin 1894. Sa mère était la fille du Baron Sipière, grand ami d'Hausmann. A vingt ans, il devra abandonner ses études pour la "grande guerre" et ce n'est qu'en 1919 qu'il pourra en reprendre le cours. Il s'est marié avec Mademoiselle de Chevreuse, deuxième fille du Duc Honoré d'Albert de Luynes. Il deviendra l'héritier de Gustave Chaix d'Est-Ange, avocat d'un certain Monsieur Baudelaire qui eut un bon bon procès pour un mauvais livre de poésies contraires à la morale. (introduction du catalogue de sa vente de 1990 par Eric Buffetaud).

Sa bibliothèque était tout simplement exceptionnelle en qualité.

B.

sandrine a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
sandrine a dit…

raté...
S.

sandrine a dit…

"une partie de la collection du Commandant Paul-Louis Weiller, estimée entre 8 à 10 millions d’euros, sera dispersée du 5 au 8 avril 2011 à l’hôtel Drouot par la maison de vente Gros & Delettrez. Les deux premiers jours de vente seront consacrés au mobilier, objets d’art, céramique et tableaux ; le troisième à l’orfèvrerie et aux bijoux et le dernier aux livres, autographes et manuscrits"

Bertrand a dit…

Nous reparlerons bientôt de la vente du Commandant Weiller...

J'aurais dû faire Commandant ! (sourire)

B.

Gonzalo a dit…

J'ai chez moi le catalogue de la vente Weiller de 1998... Impressionnant...

sandrine a dit…

Je disais "raté" pour moi, qui n'est pas donné le bon.
:)
S.

Pierre a dit…

L'érudition de certains lecteurs rend humble et confine au silence respectueux. Bravo. Pierre

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...