dimanche 10 avril 2011

Entretien avec un ami bibliothécaire de l'autre France ... un "outil de veille du livre ancien" offert aux bibliophiles !



Le Bibliomane moderne vous propose ce soir un entretien avec un bibliothécaire qui offre à tous les bibliophiles et les bibliomanes un précieux outil gratuit.

BM : Bonsoir Normand, je suis votre blog "Livres rares et perles rares" depuis maintenant de nombreux mois, les informations qui y sont relayées attisent toujours ma curiosité. Permettez-moi de vous poser quelques questions indiscrètes afin de mieux vous connaître et de mieux cerner votre travail. D’abord, quel est l’objectif visé par votre blog ?

NT : Merci Bertrand. Le premier objectif était d’utiliser ce blog pour diffuser mes résultats de recherche sur les collections de la Bibliothèque des livres rares et collections spéciales de l’Université de Montréal où je travaille à titre de bibliothécaire patrimonial mais cela ne s’est pas concrétisé pour diverses raisons internes. J’ai toutefois espoir que je pourrai le faire dans un avenir rapproché. C’est pourquoi mon blog est actuellement plus orienté vers la diffusion de nouvelles sur le livre ancien. Il garde néanmoins une spécificité en privilégiant un contenu canadien et québécois.

BM : Pouvez-vous en quelques lignes nous résumer votre parcours professionnel ?

NT : Je travaille à l’Université de Montréal depuis maintenant deux ans mais j’étais auparavant conservateur de la Bibliothèque David M. Stewart, une petite bibliothèque privée de grande qualité assemblée par un important mécène canadien. Cette bibliothèque qui se veut une reconstitution d’une bibliothèque d’un gentilhomme du XVIIIe siècle se trouve au sein du Musée Stewart sur l’île Sainte-Hélène, à un jet de pierre de Montréal. J’y ai travaillé une quinzaine d’années, d’abord à titre d’archiviste puis de gestionnaire des collections et enfin à titre de conservateur. J’ai une formation en muséologie, en histoire et une maîtrise en bibliothéconomie et sciences de l’information. J’ai acquis ma formation en livre ancien auprès de mes collègues conservateurs, auprès de restaurateurs et de libraires en ancien et j’ai ensuite peaufiné le tout par des cours en bibliographie matérielle à l’Université McGill de Montréal ainsi qu’à la Rare Book School (US-UK).

BM : Quel est votre parcours bibliophilique ?

NT : Je suis un boulimique du livre, un bibliomane – bien que je trouve personnellement inexacte la distinction traditionnelle entre bibliomane et bibliophile – et j’ai toujours perçu le livre comme l’outil par excellence pour accéder à la connaissance. Même si j’étais sensible à la qualité de l’habillage du livre, j’ai lu et amassé des livres pendant longtemps essentiellement pour le contenu, et le livre ancien m’était inconnu. Mais un changement est apparu un jour lors d’un cours de philosophie à l’Université où l’on abordait l’Histoire à travers les sources premières. J’ai adoré cette approche et, au cours de mes études en histoire, j’ai constamment privilégié la lecture des œuvres essentielles de chaque période historique au lieu des études savantes récentes. Je suis par la force des choses devenu familier avec ces grands textes qui ont marqué l’histoire des idées et de la pensée et ce dans une grande variété de domaine. Mais je lisais bien sûr le tout dans des rééditions récentes… C’est quand j’ai mis les pieds dans la Bibliothèque David M. Stewart où se trouvaient tous ses titres que je fréquentais depuis longtemps, mais en édition originale et dans un état impeccable, que je suis tombé en amour avec le livre ancien! Ce fut un coup de foudre! J’ai su que je venais de trouver ma voie! Je serais le gardien et le médiateur de ce patrimoine documentaire universel! Si je me considère assurément comme un bibliophile au niveau professionnel, je ne dirais pas que c’est le cas au niveau personnel car je ne suis pas un collectionneur – même si la maison est pleine de livres…

BM : Que pensez-vous des ressources actuellement disponibles pour aider le bibliophile, le libraire ou le bibliothécaire que vous êtes dans ses recherches ?

NT : Puisque je travaille à l’Université, je dois avouer que je suis bien privilégié en ce sens car j’ai accès à une très grande quantité de ressources autant dans le très ancien que dans le très récent. Je suis parfaitement conscient que le commun des mortels n’a pas accès à une telle quantité d’ouvrages de référence! Mais dans l’ensemble les ressources sont là pour tous et plus que jamais avec l’Internet.

BM : D’ailleurs quel est votre opinion sur l'outil internet et le petit univers des livres rares et de collection ?

NT : L’outil virtuel a tout changé et c’est une véritable révolution technologique que nous vivons présentement ! C’est un cliché de dire que les nouvelles technologies d’information et de communication ont aboli le temps et la distance, mais c’est bien vrai. Toutes les ressources auxquelles j’ai maintenant accès par l’entremise d’un simple clic de ma souris, c’est un peu étourdissant… et nous n’avons encore rien vu à mon avis! Je crois que le virtuel est un outil merveilleux pour le monde de la bibliophilie et qu’il peut nous rendre de très grands services. Vous en êtes personnellement la preuve car votre blog rejoint une grande communauté d’amateurs qui vous sont fidèles depuis plusieurs années et cette relation – je suis sûr que vous en conviendrai - est enrichissante dans les deux sens et elle profite à tous !


BM : Je suis dans la confidence de l'outil que vous souhaitez mettre gratuitement à disposition des bibliophiles, des libraires et des bibliothécaires, pouvez-vous nous présenter ce tout nouvel outil de veille du livre ancien?

NT : Je soulignais plus haut la quantité étourdissante de ressources disponibles en ligne. Ma banque de liens s’étirant désormais à l’infini, je cherchais une solution pour ne pas avoir à naviguer éternellement sur tous ces sites pour me renseigner et me mettre à jour. J’ai alors découvert dans un premier temps les fils de syndication RSS qui permettent par exemple de recevoir directement les mises à jour d’un blog dans son courriel, etc. Mais ce n’était pas suffisant, je voulais avoir accès à la fois à de l’information en temps réel et à d’autres types de ressources. C’est alors que j’ai découvert l’outil Netvibes qui permet de faire tout cela! J’ai donc créé un outil de veille qui rassemble dans un lieu centralisé tout ce que je voulais savoir sur le livre ancien – plus besoin de naviguer des heures durant, tout est là à porter de main! J’ai trouvé le tout tellement utile que je me suis dit qu’il fallait absolument partager ce modeste effort initial et c’est pourquoi je lance aujourd’hui ce nouvel outil. Mais je n’en dirai pas plus long pour ne pas allonger outre mesure cette interview! Je laisse à vos lecteurs le loisir de découvrir cet outil par eux-mêmes. Je tiens d’ailleurs ici à vous remercier publiquement pour avoir accueilli avec enthousiasme ce projet et pour l’avoir révisé. Votre œil averti et vos suggestions ont déjà contribué à l’améliorer !

BM : Cet outil me semble répondre parfaitement à bon nombre d'interrogations de la plupart des bibliophiles, libraires et bibliothécaires, du débutant au plus confirmé d'entre eux. Je suis certain qu'il sera utilisé très rapidement comme un véritable tableau de bord synthétique et pratique dans ce domaine. Merci beaucoup en mon nom et je pense au nom de nombreux bibliophile! Votre outil de veille du livre ancien mérite d'être exploré en détail. Chacun je pense pourra en vous contactant vous soumettre de nouvelles "bonnes adresses" de nouveaux "liens utiles", que vous saurez mettre en valeur.


NT : Ce serait effectivement plaisant que le site devienne un véritable tableau de bord pour l’exploration du livre ancien! Il faut noter qu’il a été conçu dans un esprit qui vise un équilibre entre l’académique et le ludique. Je le voulais savant mais je le voulais aussi distrayant. C’est pourquoi vous y trouverez des capsules d’information, des conférences, des documentaires, le tout en audio et en vidéo. Et oui, n’hésitez pas à vous inscrire et à soumettre de nouvelles ressources !


BM : Si vous aviez un mot à dire en guise de conclusion, quel serait-il ?

NT : Tolle et lege mon ami ! C’est la devise de mon ex-libris ! Cette célèbre locution de Saint-Augustin prononcée dans les jardins de Milan au moment de sa conversion a deux sens. Le premier est simple et direct : Prends et lis! Il invite à prendre un livre et à le lire. L’autre sens, plus essentiel encore, montre le pouvoir de transformation des mots sur l’être humain. Pour Saint-Augustin, les quelques mots qu’il allait lire allait changer sa vie pour toujours dans un sens religieux. Je ne suis pas croyant, mais je mesure parfaitement la puissance des mots et c’est pourquoi cette locution est devenue ma devise! Lisez, chers amis bibliophiles et bibliomanes, laissez-vous transformer par vos lectures et partager cette expérience avec les autres ! C’est ce que vous faites magnifiquement bien d’ailleurs avec votre propre blog mon cher Bertrand !

Merci encore une fois Normand pour le cadeau que vous offrez à tous les amateurs de livres anciens de par le monde.

Pour explorer ce nouvel outil de veille du livre ancien, cliquez ICI ! (http://www.netvibes.com/veilledulivreancien#General)

Je rappelle l'adresse du blog de notre ami Normand Trudel, Perles rares et livres rares : http://normandtrudel.blogspot.com/

Amitiés bibliophiles,
Bertrand Bibliomane moderne

7 commentaires:

sandrine a dit…

Vertigineux!
Merci pour cet outil dont la conception permet d'aller simplement vers la bonne info. au moment ou il faut.
Plusieurs mois de navigation en perspective.
Bien à vous.
Sandrine.

Anonyme a dit…

C'est sympa ce site, ca va me remplacer tous mes favoris
Les SVV auraient mis en place des flux RSS sur leur sites on aurait m^me plus besoin de compulser chaque site et l'on recevrait tout en central.
Yohann d'ebibliophilie qui vous manque dans vos liens ;-)

Textor a dit…

Merci Norman pour ce travail !

Comment avions-nous pu vivre sans, jusqu'alors !! :)

Et dire qu'il faut aller sur un site canadien pour apprendre qu'il y a une conférence rue d'Ulm sur la curiosité à la Renaissance !!

J'ai travaillé qq temps à Montreal rue Cathcart, ville que j'adore, même si les libraires en livres anciens se font plutot rares. Evidemment j'aurais du pousser les portes de la bibliothèque de McGill !

Textor

Eric a dit…

Génial !
Merci pour ce site et le travail qu'il représente, mis à la disposition de tous.

Eric

Olivier a dit…

J'adore! Merci!

Léo Mabmacien a dit…

Très bonne idée, pas neuve mais très complète ! Un seul regret : les pages netvibes sont un peu lourdes à charger...

autre univers netvibe (bien moins complet) :

http://www.netvibes.com/cecitueracela#Le_fonds_ancien

Léo

Pierre a dit…

Ce site va devenir une référence car il est très facile à utiliser et répond tout à fait à ce que je cherchais depuis longtemps : Regrouper les informations, les liens et les blogs sur une même page.

Je manque de compétences informatiques pour exploiter à sa juste valeur mon propre blog mais il semble que le site utilisé par Norman Trudel soit vraiment performant. Bravo ! Pierre

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...