samedi 10 octobre 2009

Deux impressions de Sébastien Gryphe : 1539 – 1540.


De ces deux découvertes récentes je pourrais vous dire beaucoup, mais doit-on tout dire, tout écrire, ne suffit-il pas quelque fois de laisser le mystère entourer les choses et finalement emporter l’adhésion des sentiments. C’est ce que je ferai ce soir en vous livrant pour toute pâture ces deux belles pages de titre. Sachez seulement que ces deux acquisitions se retrouvent au centre d’une aventure bibliophilique sans pareil pour votre serviteur. Quelques poussées d’adrénaline plus tard, quelques sueurs froides et autres émotions livresques que vous concevrez facilement, et les voici, là, réunis devant vous.


Treize livres au sujet des causes de la langue latine de Jules César Scaliger, 1540.


IVLII CAE=||SARIS SCALI=||GERI||*||DE CAUSIS LIN-||GVAE LATINAE||LIBRI TRE=||DECIM.||[fleuron]||[marque de l’imprimeur Sébastien Gryphe]||LUGDVNI APVD SEB.||GRYPHIVM,||1540.

In-4 (211 x 156 mm) de 14 ff. n. ch., 353 pp. et 1 f. n. ch. avec une autre marque de Sébastien Gryphe (griffon) imprimée au verso.



Les Baisers de Jean Second, 1539.


IOANNIS||SECVNDI||HAGIEN-||SIS||*||BASIA-||[fleuron]||Et alia quaedam.||[marque de l’imprimeur Sébastien Gryphe]||LVGDUNI APVD SEB.||GRYPHIVM,||1539.

In-4 (211 x 156 mm) de 61 pp. et 1 f. blanc.


Je laisse aux érudits, bibliophiles, passionnés qui nous lisent, le soin de découvrir tous les délices que peuvent receler chacun de ces deux ouvrages, et tout ce qui peut s’en dégager comme parfum d’histoire et de littérature. Je ne doute pas que quelques commentaires bien pensés vous échappent.

En 1540, le jeune Ronsard avait à peine 17 ans, Rabelais en avait 47 ans. Le jeune Montaigne n’avait pas encore 8 ans.

Bonne nuit,
Bertrand

19 commentaires:

Le Bibliophile Rhemus a dit…

Quel bonheur de retrouver des oeuvres de ce maître imprimeur exigent et érudit, qui se distingua de ses confrères par l'usage du latin et l'absence d'illustration, dans une production aussi variée qu'abondante (plus de 500 éditions entre 1540 et 1549 !).

Textor a dit…

Gryphe est à l'honneur en ce moment!
Bertrand, il faut nous raconter comment ces petites merveilles sont arrivées jusqu'à vous.

On regrette que Gryphe n'ait pas voulu illustrer ses impressions, car l'ouvrage de Jean Second aurait fait un très beau curiosa!
T

Bertrand a dit…

Patience Textor, patience... un jour vous saurez... Pour le moment je ne suis pas prêt...

Sachez toutefois qu'un livre rare peut en cacher un autre... et pas des moindres...

B.

Raphael Riljk a dit…

Vite, honorables membres de cette confrérie de doux dingues, foncez !

Le site de la bibliothèque d'André Desguine à Nanterre vient d'ouvrir après tant d'années d'attente.

A découvrir ABSOLUMENT. Le site est touffu mais ne ratez pas la photo de sa bibliothèque qui vous donnera une idée du personnage.

http://www.bibliotheque-desguine.fr/desguine/La-bibliotheque/Historique?lang=fr

Beaucoup de livres sont numérisés. Cliquez en haut à droite dans "Bibliothèque numérisée".

Bientôt, le fonds Textor ?

Bertrand a dit…

Belle découverte en effet Raphaël !!

Et voilà, moi qui croyait pouvoir passer une soirée calme et reposant avec un sommeil réparateur en prime ce samedi soir, c'est raté !!

Merci Raphaël.

B.

Bertrand a dit…

Je mets en lien la Bibliothèque Desguine dans la partie gauche du Bibliomane moderne.

B.

Raphael Riljk a dit…

je corrige le " bientôt, un fonds Textor ?", qui n'est franchement pas sympa par un "peut-être un jour que nous espérons lointain, un fonds Textor ?

Le Bibliophile Rhemus a dit…

Oui, c'est plus sympathique comme ça !

Textor a dit…

Merci les amis, mais il faudrait que je vive 122 ans 5 mois et 14 jours, à l’allure où j’acquière mes ouvrages, pour parvenir à vous faire don de 55 000 livres !

Ceci dit, grâce à Bertrand, certains d’entre eux sortent de l’ombre pour le plaisir de tous, j’espère, et cela de mon vivant !! :)

Raphael, ce site que je ne connaissais pas et vraiment sympathique, Merci. En plus je suis en train de faire quelques travaux chez moi pour aménager une nouvelle bibliothèque et celle de Desguine me donne des idées.

T

Textor a dit…

Bon, ces divagations sur mon très hypothétique mécénat, nous ont détourné de la question de Bertrand : Pourquoi nous avoir présenté ces 2 pages de titre, qui ne semblent rien avoir en commun, sinon qu’elles sortent de chez Gryphe toutes les 2 et que ce sont 2 éditions originales, semble-t-il ?
Quel fil rouge relie le Lingua de Scaliger et le livre des Baisers ? Bizarre… Evidemment on pourrait imaginer que ces 2 livres ont appartenu au jeune Montaigne, qui les aurait cachés dans la cheminée de la bibliothèque de la tour, et que Bertrand aurait découvert fortuitement le mécanisme pivotant de la cache ? … mais ce n’est qu’une hypothèse…
Comme Bertrand doit dormir, je pense qu’on en saura rien ce soir.

T

Bertrand a dit…

Bertrand ne dort pas !

Bertrand ne dort jamais !

D'ailleurs je viens de vous mettre en ligne un petit billet de bibliographie indispensable sur Sébastien Gryphe, à acheter d'urgence pour les XVIeiste un peu toqués...

B.

Bertrand a dit…

Pour information, j'ai essayé cet après-midi de vous livrer un petit film de quelques minutes qui vous montrait le feuilletage en "live" des Basia de Jean Second... avec le bruit craquant des pages qui se tournaient...

Malheureusement la qualité du film une fois transféré sur Youtube ou directement sur Blogger s'est avérée catastrophique, j'ai donc préféré renoncer. Dommage.

B.

Textor a dit…

Méfiance , même endormi le Bertrand sort ses Gryphe !!

Le seul Basia lyonnais de 1539 à la BNF est bien In-4 mais ne mentionne pas Gryphius (?)

Bertrand a dit…

Ah le catalogue de la BNF... loin d'être un modèle du genre hélas... erreurs, manque d'informations cruciales, etc.

Pour vous rassurer Textor, ces deux ouvrages sont bien en première édition. Dûment vérifié.

Vous n'en saurez pas plus pour ce soir... (sourire)

B.

Anonyme a dit…

Bertrand, vous mettez en vente vos deux ouvrages sans nous en avoir révélé les secrets... Nous avons l'eau à la bouche, mais nous restons sur notre faim (si tant est que cela soit possible un 1er janvier...).
Bonne année à tous
Philippem

Textor a dit…

Philippem reste vigilant même les jours fériés !! C'est vrai que vous nous aviez promis un thriller bibliomaniaque et que nous n'avons rien su. Le Scaliger et le Second avait une histoire liée, si j'avais bien compris, mais laquelle? Et qui a pu joindre 2 ouvrages aussi différents, dont le seul point commun semble être de sortir des presse de Gryphe ?
T

Bertrand a dit…

Cher Philippem, cher Textor,
merci de votre vigilance infaillible.

En bibliophilie comme en tout, il y a de ses secrets qu'on ne révèle qu'après le décès d'une vieille tante ou d'un vieil oncle.

Vous me permettrez donc d'attendre le décès des deux pour vous livrer le secret (qui est bien peu de choses en fait... surtout anecdotique).

Les Baisers sont morts ! Reste à attendre le décès de Scaliger...

B.

Textor a dit…

J'imagine bien la tête de votre tante quand elle va lire votre commentaire !! " Mais non, Tatan, je ne l'ai pas révélée l'histoire dans l'atelier de reliure !"
T

Bertrand a dit…

Regardez mon arrière-arrière-grand-mère Victorine ! Elle a osé s'en aller sans m'avoir laissé l'identité de mon arrière-arrière-grand père !!

Je me venge ! (sourire)

B.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...