samedi 17 octobre 2009

Avis de recherche : marque de libraire au lion couronné et armé... (vers 1730-1740).


Chers amis bibliomanes,
actuellement entre un virus hachinnenin non certifié conforme et un lit bien douillet (je n'ai pu aller jusqu'au bout de la vente de livres d'Auxerre sans déclencher un cataclysme sinusal ...)
une recherche opportune me vient pour ne pas vous laisser dans la désolation d'un samedi maussade sans message ...

Je cherche à savoir quel libraire ou imprimeur (ou les deux) se cache derrière cette marque "au lion". Il faut chercher un libraire-imprimeur qui s'est caché sous l'adresse courante d'Amsterdam, dans les années 1730 - 1750.

Taille : 30 x 30 mm.


Toute information à ce sujet sera la bienvenue.

Merci d'avance,
Bonne journée,
Bertrand

10 commentaires:

Martin a dit…

les armes des Pays bas, non?

Textor a dit…

Recherches infructueuses.

Prompt rétablissement au Bibliomane enrubé !

Denis a dit…

Bonjour,

Armoiries des Provinces-Unies:http://fr.wikipedia.org/wiki/Provinces-Unies

Un prompt rétablissement au Bertrand boderne!

Denis.

Raphael Riljk a dit…

Itou.

Pas de blog, un grog !

Le Bibliophile Rhemus a dit…

Bertrand,
veux-tu que je t'envoie une ordonnance ?

Bertrand a dit…

Merci aux bibliomanes pour leur soutien biblio-sanitaire !

Donc... quelques douze heures de sommeil réparateur plus tard...

Coucou le revoilou !

Encore un peu chancelant.. je vais essayer de reprendre le cours des choses de ce monde.

Pour commencer, merci à Martin pour l'identification des armes des Provinces-Unies (lion de côté armé), ce qui correspond bien pour des livres imprimés sous la rubrique d'Amsterdam.

Cependant, ce qui m'intéresse c'est de mettre un nom sur celui qui a donné ces éditions orné de cette vignette, imprimeur hollandais ? ou feinte, puisque, contrairement à l'usage, on ne trouve pas la fameuse réclame au bas de chaque page (éditions hollandaises) mais bien uniquement à la fin de chaque cahier (usage plutôt français ??).

Qu'en pensez-vous ?

Des libraires français pouvaient-ils être assez malins à l'époque pour utiliser les "usages" hollandais afin d'échapper à la censure ou pour éviter de subir les contraventions liées à la contrefaçon ?

B.

Bertrand a dit…

J'ai trouvé cette référence :

A Amsterdam :
- projet Digital Atlas of Initial Letters and Typographic Ornaments in the Netherlands (Resp.: Paul Dijstelberge)

A propos des lettres et ornements de l'imprimerie en Hollande.

Mais je n'ai rien trouvé en ligne de probant au sujet de cette base ?? Quelqu'un ici en sait-il plus ??

B.

Bertrand a dit…

Voici un texte de présentation en néerlandais, mais je ne le lis pas... s'il y a un traducteur néerlandais-français ou néerlandais-anglais dans la salle...

2940.- Paul Dijstelberge, Towards a digital atlas of initial letters and typographic ornaments in the Netherlands in Quaerendo, 28, 1998, p. 215-224.
Het computertijdperk heeft nieuwe mogelijkheden geschapen om beeldmateriaal bestaande uit sierinitialen en typografische ornamenten te verzamelen, op te slaan, te identificeren en te documenteren. Dat eerdere pogingen om tot een centrale gegevensbank te komen nog niet echt functionele resultaten hebben opgeleverd, is volgens D wellicht te wijten aan de te beperkte mogelijkheden van het programma (het steentijdperk van de computer), maar vooral aan het teveel aan randinformatie en het tekort aan gedetailleerde beschrijving. In 1987 was (niet te Luik) maar wel te Bergen, Hg. (Mons) een opmerkelijk congres georganiseerd onder de titel `Ornementation typographique et bibliographie historique'; de handelingen hiervan zijn door Marie-Thérèse Isaac bezorgd en verschenen in de reeks `Documenta et opuscula, 8'. Een enkele jaren geleden door P. Verkruijsse bij het NWO ingediend project, kon niet op steun rekenen. In het kader van het door NWO gefinancierde ambitieuse Bibliopolisproject in de Haagse KB, kan het echter wel! Het pilootproject -zoals dat dan moet heten- is een relationele databank bestaande uit een lijst met drukkers en een met initialen en ornamenten. Wie wil weten hoe dit project in zijn werk gaat (Apple Macintosh computer, een Umax scanner, een digitale camera van Olympus), leze het heldere en praktisch georienteerde artikel van de auteur. Een uitdaging voor de geïnteresseerde analytisch bibliograaf die niet schuw is van moderne apparatuur. [E. C.-I.]

Martin a dit…

Je peux me tromper, mais d'après mémoire, Paul Dijstelberge est en train de former une base de données concernant le XVIe siècle.

Martin a dit…

http://www.flickr.com/photos/dijstelberge/sets/72157600907967189/

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...