samedi 10 octobre 2009

Quid novi ? Sébastien Gryphe, à l'occasion du 450e anniversaire de sa mort (mars 2008).



Je ne pouvais vous laisser ainsi sur votre faim quant à l'imprimeur lyonnais Sébastien Gryphe dont on connait les excellentes éditions depuis les années 1520 jusqu'à sa mort en 1556.

Je vous indique donc cette excellente publication collective en volume des actes du colloque - 23 au 25 novembre 2006 - Lyon - Villeurbanne - Bibliothèque municipale de Lyon, enssib, sous la direction de Raphaële Mouren, préface de Patrice Béghain. Edition des Presses de l'ENSSIB, école nationale supérieure des sciences de l'information et des bibliothèques.

Parue sous le titre Quid novi ? Sébastien Gryphe, à l'occasion du 450e anniversaire de sa mort, en mars 2008.

Je reproduis ci-dessous la quatrième de couverture qui résume le contenu :

"L'imprimeur-libraire Sébastien Gryphe (ou Gryphius), disparu en 1556, occupe une place importante au sein de la vie intellectuelle et littéraire à Lyon au XVIe siècle. Ce volume réunit les textes présentés lors du colloque Quid novi ? organisé à l'occasion du quatre-cent cinquantième anniversaire de sa mort, enrichis de nouvelles études.

De nombreux aspects de sa carrière y sont abordés : l'environnement économique de son installation à Lyon, sa politique éditoriale, mais aussi l'étude de son matériel typographique, de ses préfaces...

Un retour sur le choix novateur de ses collaborateurs, sur ses relations avec les humanistes et grands auteurs français de son temps (Rabelais, Dolet et bien d'autres), qui furent ses correcteurs et ses conseillers éditoriaux, l'étude de certains de leurs livres tracent un portrait précis du rôle de Sébastien Gryphe dans la première renaissance lyonnaise."

Voici le détail encore plus précis des chapitres :

  • Préface de Patrice Béghain
  • Entre concurrence et collaboration ? Sébastien Gryphe et ses confrères lyonnais (1528-1556) par Ian Maclean (All Souls College, Oxford)
  • Le catalogue des livres imprimés par Sébastien Gryphe dans la préface du livre XII des Pandectes de Conrad Gesner : catalogue d’imprimeur ou catalogue de savant ? par Martine Furno (Université Stendhal-Grenoble 3 ; Cerphi, ENS-LSH)
  • Étude de deux années de production : 1538 et 1550 par Raphaëlle Bats (Bibliothèque de l’Université Lyon 1), Coralie Miachon (Médiathèque du Pays de Flers), Marie-Laure Montlahuc, Roseline Schmauch-Bleny (Bibliothèque de l’Université de Limoges)
  • Sébastien Gryphe éditeur en hébreu par Lyse Schwarzfuchs (Bibliothèque nationale d’Israël, Jérusalem)
  • Sébastien Gryphe editore di umanisti ed « eretici » italiani (1524-1542) par Ugo Rozzo (Università degli studi di Udine)
  • De Laurent Hyllaire et Jacques Moderne à Sébastien Gryphe : Érasme à Lyon pendant les années 1520 par William Kemp (Université MacGill, Montréal ; Centre Gabriel Naudé, École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques, Villeurbanne)
  • Faire bonne impression : Étienne Dolet et le milieu lyonnais chez Gryphius (1534-1542) par Jean-François Vallée (Collège de Maisonneuve, Université de Montréal)
  • Rabelais éditeur et auteur chez Gryphe par Mireille Huchon-Rieu (Université Paris IV Sorbonne)
  • Gryphius préfacier par Richard Cooper (Brasenose College, Oxford)
  • La contribution de Sébastien Gryphe au développement de la poétique latine en France par Arnaud Laimé (École pratique des hautes études, Paris)
  • Un auteur débutant chez Sébastien Gryphe. Les Épigrammes d’Antoine de Gouvéia (1539-1540) par John Nassichuk (University of Western Ontario, Ottawa)
  • Sébastien Gryphe et Piero Vettori : de la querelle des Lettres familières aux agronomes latins par Raphaële Mouren (Centre Gabriel Naudé, École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques, Villeurbanne ; Centre Guillaume Budé, Université Paris IV Sorbonne)
  • Les historiens latins chez Gryphe au début des années 1540 : Tite-Live, Tacite et l’humaniste Emilio Ferretti par William Kemp, avec la collaboration d’Hélène Cazes (University of Victoria, BC), Raphaële Mouren, John Nassichuk
  • Savonarola nelle edizioni di Sébastien Gryphe : il caso della Dominicæ precationis explanatio par Stefano Dall’Aglio (The Medici Archive Project, Florence)
  • Le pubblicazioni di carattere giuridico par Silvio Pucci (Università degli studi, Siena)
  • Sébastien Gryphe au miroir d’un collectionneur bolonais, Antonio Magnani (1743-1811) par Sophie Renaudin (Bibliothèque nationale de France)
  • Nul n’est prophète en son pays… Le milieu des bibliophiles lyonnais au XIXe siècle et Sébastien Gryphe par Yves Jocteur Montrozier (Bibliothèque municipale de Lyon)
  • Conclusion par Richard Cooper
  • Notes
  • Index des noms propres
  • Table des illustrations
Vous pouvez vous procurer cet excellent ouvrage que je vous conseille pour l'avoir littéralement dévoré (il doit d'ailleurs m'en rester encore des bouts entre les dents...) auprès de l'enssib par l'intermédiaire de la librairie Decitre notamment (mais pas uniquement).

Bonne soirée,
Bertrand

6 commentaires:

Le Bibliophile Rhemus a dit…

Pas de problème résolu et donc beaucoup de questions restées sans réponse (statut social et religieux de Gryphe, diffusion de ses éditions, ses rapports avec Erasme,etc..) au cours de ce colloque très technique, mais intellectuellement de haut niveau et passionnant historiquement, et peu bibliophilique, en dehors de l'intervention de Yves Jocteur-Montrosier.

Bertrand a dit…

L'intervention de M. Jocteur-Montrozier, conservateur en chef dui fonds ancien de la BM de Lyon est très intéressante, c'est vrai que beaucoup d'autres articles sont très érudits et peu orientés voire pas du tout sur le versant bibliophilique. Même au niveau bibliographique je trouve que des pans entiers ont été omis. Comment imaginer que cette première édition des Baisers de Jean Second "si importante" pour les futurs poètes de la pleiade que seront Ronsard et Baif, n'ait été qu'à peine évoquée dans la liste des impressions pour l'année 1539.

Evidemment, je suppose qu'un colloque, aussi complet et long soit-il, ne peut tout évoquer des aspects de la vie d'un imprimeur aussi productif.

J'ai bien aimé l'intervention consacrée à ses liens avec Etienne Dolet et Rabelais correcteur dans son imprimerie.

B.

Anonyme a dit…

Bonsoir
merci pour cette élogieuse critique. Si vous avez des suggestions d'intervenants spécialistes des problèmes à résoudre et des questions sans réponse, connaisseurs et spécialistes du statut social, religieux de Gryphe (même sans disposer d'archives...), de tel et tel livre (en particulier sur des livres qui pourraient donner lieu à des communications entières) et de tous les pans omis, je suis preneur et partante pour un nouveau colloque! Mais sans spécialiste, point de communication... Pour Erasme, il me semble que William Kemp a bien avancé le dossier, dans son style toujours très dense : c'est dense, mais il y a tout.
je précise qu'il ne s'agissait en aucun lieu d'un colloque sur l'histoire des bibliothèques et de la bibliophilie, sujet qui m'intéresse énormément par ailleurs.
Merci encore, et bonne route!
Raphaële Mouren

Bertrand a dit…

Bonjour Raphaële,
c'est un honneur que vous nous faites de nous lire et même d'intervenir en direct sur le Bibliomane moderne, j'en suis personnllement très touché.

Votre site internet avait déjà attiré mon attention mais je n'avais pas osé pour joindre pour vous poser quelques questions, je suis certain que bibliophiles et universitaires peuvent s'apporter mutuellement des choses dans de nombreux domaines, n'hésitez pas de votre côté à me contacter, je me ferai un plaisir de diffuser ici même vos publications, vos suggestions, vos remarques.

A très bientôt,

Bertrand

Anonyme a dit…

Il y a bien quelque chose que je voudrais dire : le plaisir de voir apparaître Charles Dejob, que malgré ses énormes défauts et son style daté, j'aime beaucoup, surtout son Influence du Concile de Trente...
Ceci dit, une nouvelle biographie intellectuelle de Marc-Antoine Muret devrait paraître très bientôt chez Droz.

Bertrand a dit…

Est-ce à dire que vous nous lisez régulièrement ?

Si tel est le cas, j'en suis très honoré.

Pourrez-vous nous tenir informé des belles parutions qui pourraient nous intéresser ? (Muret, etc.)

Au plaisir de vous lire,

B.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...