dimanche 28 juin 2009

Petite Histoire des ex-dono (suite).



Chers amis curieux,

pour faire suite au billet de notre dévoué Textor au sujet des ex dono, je me permets de poursuivre sur le même sujet avec un autre exemple en images.

Il s'agit d'un exemplaire des "Entretiens sur la pluralité des mondes" de M. de Fontenelle, édition de Paris, chez les libraires associés, à la date de 1766. Il s'agit d'un seul volume de format in-12, relié en veau fauve marbré.

Ce volume est frappé aux armes du "Collège Royal Ste-Marie de Bourge" sur les deux plats, avec, au verso blanc de la garde de papier marbré, un bel ex dono manuscrit de 11 lignes et la signature. On trouve en bas de cette même page un beau cachet de cire rouge aux armes royales de France avec cette devise "SIG. COLL. REG. BITURICENSIS P. V. DOCTRINA CHRISTIANA" (voir photo ci-dessous).


Cliquez sur l'image pour l'agrandir et lire le texte.



Je laisse nos amis Raphaël et Textor, pieux latinistes confirmés, nous faire la traduction intégrale de cet ex dono.

Bonne soirée,
Bertrand

9 commentaires:

Raphael Riljk a dit…

Dans ces cas, il s'agirait plutôt d'ex-praemio ?

Raphael

Textor a dit…

Marie Romey? de Villeneuve, éléve de 2ème année au collège Sainte Marie, école des Frères de la Doctine Chrétienne, pour un prix de version latine, dûment revêtu du sceau du diocèse de Bourges.

Raphael Riljk a dit…

Charles (Carolum) Marie Romey de Villeneuve ?

R

Bertrand a dit…

On ne trouve pas de "Romey de Villeneuve" dans les annales.

Par contre on trouve bien des "Romée de Villeneuve".

Je cherche...

B.

Bertrand a dit…

il faudrait peut-être lire : Charles-Romée de Villeneuve.

Romée de Villeneuve étant le premier de la lignée (sous Saint-Louis).

Famille qui serait apparentée aux Villeneuve-Vence et donc à Madame de Sévigné par mariage et descendance.

A creuser.

B.

Bertrand a dit…

Je trouve juste un fragment de document accessible via Google Books où on peut lire :

"1791 - Installation de Charles-Romée de Villeneuve, premier évêque constitutionnel des Basses-Alpes." (source : Annales des Basses-Alpes, année 1886, p. 77)

B.

Bertrand a dit…

Il ne faut pas écarter la piste possible d'une famille "Romieu de Villeneuve" avec donc ici un "Charles Romieu de Villeneuve" ??

B.

Textor a dit…

Sachant que le petit Charles Marie était en seconde année en 1787, il est difficile d'imaginer qu'il fut évèque 4 ans plus tard; Je sais que la révolution a boosté certaine carrière, notamment parmi les corses, mais tout de même ...

Bertrand a dit…

>il est difficile d'imaginer qu'il fut évèque 4 ans plus tard

Pas bête (sourire).

B.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...