vendredi 19 juin 2009

Le Bibliomane moderne au Grand Palais ou la Papesse Jeanne dévoilée.


Cher(e)s ami(e)s bonsoir,

Message court ce soir. Juste un mot pour vous dire que le Bibliomane moderne a passé la journée au Grand Palais, entre beaux livres, rencontres franco-italiennes, discussions autour de l'enquête que le SLAM avait organisée, pour finir par une agréable soirée livresque. Je vous retrouve bientôt pour des messages plus riches.

En petit cadeau bonus, retrouvez en fin de soirée et en exclusivité sur Bibliomane moderne, de croustillantes photos de la Papesse Jeanne d'Eugène Paillet... revenue toute chaude du Grand Palais.

A tout de suite, Bertrand, Xavier, et les autres...



Eugène Paillet était donc parmi nous au Grand Palais...
Restait à le débusquer ! Bravo Xavier !


3 commentaires:

Textor a dit…

Bel endroit que le Grand Palais pour flaner entre les plus beaux livres disponibles du moment.
Les organisateurs ont mis en place un code couleur très pratique : moquette rouge, exposition de livres entre 30 000 et 120 000 euros, pour le plaisir des yeux (en ce qui me concerne). Moquette verte: le bibliophile peut tenter sa chance.
En ce qui me concerne cette année, ce sera une reliure sur ais de bois estampée à froid de motifs religieux, avec les initiales du possesseur sur un plat et la date 1573, et sur le plat inférieur une devise Q[uod]nocet, docet. A l'intérieur une belle suite d'une centaine de bois gravés par le célèbre artiste suisse Urs Graf en 1509 pour le Postilla de Guillaume d'Auvergne.

Bergamote a dit…

Tiens, je n'avais pas remarqué les différentes moquettes... de toute façon, mon budget me cantonnait au stand D34/D36 *clin d'oeil*.

J'ai trouvé le salon particulièrement beau cette année : flâner dans les allées entre des livres tous plus beaux les uns que les autres, un vrai bonheur !

De notre côté, ce sera "De la dominoterie à la marbrure" de M-A. Doizy (pour Bergamonsieur). Pour moi, une belle eau-forte d'un artiste contemporain :)

Bertrand a dit…

Je viens d'ajouter la photographie de l'ex libris du bibliophile bien connu des amateurs, Eugène Paillet, ainsi que sa signature autographe qui doit se trouver en tête de tous les volumes qu'il possédait.

Nous aurons prochainement l'occasion de revenir plus en détails sur ce personnage du paysage bibliophilique de la fin du XIXe siècle.

B.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...