dimanche 4 avril 2010

Une petite recherche iconobibliophile ou une illustration du Plutarque de 1496 en question.



Cette gravure figure dans une édition de Bartolomeum de Zanis de Portesio, Venise 1496, 3e édition incunable des Vies parallèles de Plutarque, dans les traductions de Fr. Philelpho, J. Tortellio, Lapo Florentino, Donato Acciaiolo, Guarino Veronensi, Antonio Tudertino, Fra. Barbaro, Leonardo Aretino, Leonardo Justiniano, j’en passe et des meilleures …

Je me demandais si ce bois qui parait adapté aux Vies Parrallèles comme moi à la plomberie, figurait dans des éditions antérieures d'autres ouvrages et auraient été ici réemployé. Si c’est le cas j’aimerais savoir où.


Maintenant, il s'agit peut-être d'un bois gravé pour la circonstance.


Bonne journée,
Le Textor

6 commentaires:

Textor a dit…

Merci Bertrand, le Centaure est à l'honneur cette semaine...

martin a dit…

La figure me semble bien adapté au texte: Thésée, vainqueur du centaure.

Anonyme a dit…

Je n'en connais pas d'autre utilisation, mais je ne suis pas spécialiste non plus... Par contre, un exemplaire de cette édition est présent dans un catalogue de vente (Me Laurin-Guilloux-Buffetaud, Drouot, 27/10/1997, expert J. Vidal-Mégret, n°26) et la figure décrite comme représentant "Thésée et le Minotaure", ce qui je vous l'accorde n'est pas très ressemblant, mais a l'avantage de "coller" avec Plutarque...
Philippem

Textor a dit…

Exact ! Je voyais plutôt Thésée en découdre avec le Minotaure mais il semble qu'il ne se soit pas arrêté là et qu'il ait aussi castagné un centaure.

Au moyen-age, faute de référence visuelle, lers auteurs, comme Isidore de Séville ont souvent confondu toutes ces bêtes mythologiques. Voir:
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/medi_0751-2708_1997_num_16_32_1385

Dans ce cas, le bois a peut-être été gravé pour cet ouvrage.
Vous avez remarqué la cloture en coudrier tressé, très... "d'époque".

Textor

Pierre a dit…

Je découvre, déconfis, que comme au moyen-age je mélangeais les centaures et les minotaures !

Un cheval avec une tête de taureau je sais que cela n'existe pas mais je veux bien postuler pour l'homme à la tête d'âne... Pierre

Textor a dit…

Pierre, Je revendique aussi le bonnet d'ane car je n'avais pas fait le lien entre ce fringant centurion et Thésée, alors qu"il ouvre le chapitre "Vie de Thésée" !!
Il est vrai, pour notre défense, que l'arrière plan, avec les nobles dames qui contemplent la scène, les détails bucoliques, tout laissait croire à une scène du moyen-age, une joute ou un tournois. Heureusement que Martin est là pour nous rappeler à l'ordre ! ;)

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...