jeudi 29 avril 2010

Du bibliophile heureux au bibliophile ému. Henri-Joseph Dulaurens (1719-1793), Ecrire et s'enfuir, dans l'ombre des Lumières.





Savez-vous tout le chemin qu'il y a du bibliophile heureux au bibliophile ému ? Parfois long, parfois court, toujours étrange et unique.

Ce chemin, je l'ai fais ce matin. Ou plus exactement Stéphan Pascau m'a offert ce délicieux voyage. En effet, ce matin j'ai eu le plaisir de recevoir un exemplaire du dernier ouvrage écrit par le spécialiste reconnu du "philosophe du délit d'évasion, romancier innovant et inclassable, fragile provocateur mais redoutable pamphlétaire."

L'auteur du Compère Mathieu et de La chandelle d'Arras, Henri-Joseph Dulaurens (1719-1793), disséqué en règle, voilà un bien beau programme ! Je m'en réserve la lecture pour des moments plus propices... Le temps me manque.

Je tenais à vous faire partager cette découverte qui ne sera pas sans intéresser, j'en suis certain, les bibliophiles curieux et autres amateurs de biographies concernant les "gueux littéraires" (pour copier le nom de la collection de l'éditeur de cet ouvrage)

Voici donc les informations relatives à cette édition "tirée à petit nombre" du propre aveu de l'auteur. Il n'y en aura pas pour tout le monde ! Si vous aimez, achetez !

Références : Stéphan Pascau. Ecrire et s'enfuir, dans l'ombre des Lumières. Henri-Joseph Dulaurens (1719-1793). Collection des Gueux Littéraires. Histoire de la littérature marginale. Les points sur les i, éditeur, Paris, 2009. 23 x 15,5 cm, 318-(6) pages. Prix : 25 euros. ISBN : 2-3593-0002-4. Le livre est disponible notamment à cette adresse.

Je vous invite à lire la quatrième de couverture qui vous en apprendra un peu plus sur le contenu du livre et son auteur.


Bonne soirée,
Bertrand

1 commentaire:

Léo Mabmacien a dit…

http://bibliomab.wordpress.com/2009/11/05/henri-joseph-dulaurens-gueux-litteraire/

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...