vendredi 1 janvier 2010

Quelques chiffres sur la fréquentation du Bibliomane moderne au mois de décembre 2009.


Voici les chiffres de la fréquentation du Bibliomane moderne pour le mois de décembre 2009 et son évolution sur les derniers mois.

Le mois de novembre 2009 avait été le meilleur mois en terme de fréquentation depuis la création du Bibliomane moderne en septembre 2008, avec 6.906 visites enregistrées pour 12.602 pages vues.

Le mois de décembre est encore meilleur et établit un nouveau record avec 7.430 visites (+7,5% par rapport à novembre) pour 14.562 pages vues (+15% par rapport à novembre). Depuis le mois de septembre dernier, c'est une augmentation de +60% du nombre de visites.



Encore une fois merci à toutes et à tous, le Bibliomane moderne vous doit son succès. Merci aux intervenants réguliers qui font vivre le Bibliomane moderne, commentateurs et auteurs de billets.

Bonne journée,
Bertrand

27 commentaires:

Textor a dit…

La limite de capacité du site est de 16 000 visites mensuelles, d'après ce diagramme. Ensuite il faudra prendre un ticket pour avoir la chance d'entrapercevoir Octave Uzanne ... :) Allez, j'espère qu'en 2010 vous excuserez par avance mes blagues de potache !

Puisque la page d'aujourd'hui permet d’aborder tous les thèmes, j’aimerais demander à ceux qui seraient sortis du coma éthylique de la nuit dernière s’ils savent à quoi correspondent deux petites brochures que j’ai devant les yeux. Le titre en est « Collection L.M. – Livres illustrés des XV, XVI, XVII, XVIIIème siècles - Fac-similés (quelques uns en réduction) » s.d. 13 pp puis 5 ff . de planches. Le second : « Collection L.M. 2ème partie – Beaux Livres en tous genres – Fac similés (quelques uns en réduction) ; 11 ff de planches, dont 2 repliées.
Une inscription manuscrite au dessus du titre indique : [Ed. Rahir]
Ces brochures ne contiennent que des reproductions sans texte, apparemment liées à une vente.

Textor

Textor a dit…

Réflexion de début d’année : Je ne comprends pas pourquoi les libraires d’anciens sont les seuls à ne pas utiliser l’argument de la protection de la planète pour vendre leurs livres ?
Pourtant le livre ancien est un produit totalement Bio !
- Le papier a été fabriqué dans le moulin à eau ou à vent, les marteaux frappant en cadence et sans émission de CO2 , les chiffons de lin ou de coton non traités ;
- L’encre à base de noir de fumée est un excellent piège à carbone durable, 400- 500 ans.
- Quand aux reliures de cuir, elles ont permis d’éliminer un certain nombre de ruminants dont on sait bien qu’ils nuisent à la couche d’ozone …

Achetez mes livres ! Achetez Bio !

T

Anonyme a dit…

A propos de Rahir, et loin de ma documentation. Je dirais qu'il s'agit peut-être de la vente de L. de Montgermont, 1911-1913.

martin a dit…

COLLECTION L.M. Sale 20/22 Mars 1928: Livres Illustrés Des XVe, XVIe, XVIIe et XVIIIe Siècles.
. Wrs, 8vo. 2vols. Front cover foxed. Vol.1 : catalogue : 120pp. 406 nos. Uncut. Vol.2 : 17 Fac-similés (Quelques-uns en réduction) in wrs. Fine.

Offered for EUR 50.00 = appr. US$ 64.90 by: Frits Knuf Antiquarian Books - Book number: 74902

Bertrand a dit…

Bon, je sais, cela n'a aucune importance, mais juste pour le fun, voici le classement Wikio du Bibliomane moderne, c'est un classement qui est fait je ne sais comment... mais ce que je lis c'est que le Bibliomane moderne se situe à la 12.350e place du classement. Avec une flèche verte montante qui signifie je suppose que nous sommes en pleine ascension...

Youpi !

Allez, bon samedi de janvier 2010, au chaud, au coin d'une cheminée à bois ou d'un poêle à éthanol (c'est la mode... mais ça chauffe moins... ;-))

B.

martin a dit…

(Me Baudoin, C.-P; M. Lefrançois, expert)

11 mai 1929. Bibl. L. M. (2e partie). Beaux livres. (Mes Lair Dubreuil et Henri Baudoin, com.-pris.; M. Francisque Lefrançois, expert.)

martin a dit…

BEAUX LIVRES EN TOUS GENRES provenant de la COLLECTION LM DEUXIÈME PARTIE (8, 10 et 11 mai 1929.) Libraire-Expert: M. Francisque LEFRANÇOIS. Commis.-Pris. : M" F. LAIR DUBREUIL et H. BAUDOIN.

Textor a dit…

Merci Martin, c'est super !
Il doit donc me manquer le catalogue lui-même, je n'ai que les suppléments. Les reproductions montrent que ce fut une très belle vente.
Quel rapport avec Rahir ?
L'auteur de la mention manuscrite est Paul Langeard, bibliophile demeurant place Saint Sulpice à Paris, qui a laissé son ex-libris sur de nombreux catalogues et livres dont j'ai "hérités" en achetant deux manettes contenant une bonne cinquantaine de catalogues des années 20 - 30.
Apparemment amateur de livres sur les papillons et des anecdoctes sur les médecins célébres.

Bertrand a dit…

Je possède quelques catalogues des ventes Lebeuf de Montgermont, si vous avez besoin de chercher quelque chose dedans...

B.

martin a dit…

A vrai dire, je n'ai pas la moindre trace d'une idée pourquoi je lis dans SUDOC:

Titre de forme :

[Collection. Livres. Rahir, Edouard. 1928]
[Vente. Livres. 1928-03-20 / 1928-03-22. Paris]

Une erreur?

Textor a dit…

Oui il y a un petit problème de chronologie. On lit sur le blog du Bibliophile : "Edouard Rahir fut aussi le créateur de bibliothèques d'amateurs. Il cherchait des livres, conseillait, et le jour de la vente acquérait le livre. Celle de Mr Lebeuf de Montgermont fut formée par Edouard Rahir et vendue par lui en 1911-1913."
Si vendue en 1913, la vente LM de 1928-29 n'est pas celle de Montgermont ou alors il y a eu 2 vente à 15ans d'interval ?

Bizarre...

T

Anonyme a dit…

Que dit Blogie à propos de/des vente(s) Montgermont ? (Toujours sans ma doc...)

martin a dit…

Mis à part un 7ème fascicule de 1914, contenant le "reste de la collection vendue à l'amiable par son propriétaire", j'ai trouvé deux catalogues de tableaux, meubles, objets d'art etc. de 1891 et 1919 ainsi qu'un livre avec la provenance suivante: Renouard, sold 1854, no. 2447; Lebeuf de Montgermont, vente 1876, no 807; Werlé, vente 1908, no 239.
Amusant.

Bertrand a dit…

Les 3 ventes Lebeuf de Montgermont que j'ai en mains sont celles de 1876 (1 vol. in-8), première vente ; les parties VI et VII, respectivement de 1913 et 1914.
J'en ai certainement d'autres mais bien cachées au fond de cartons... donc peu accessibles pour le moment.

B.

martin a dit…

Adrien Lebeuf de Montgermont 1876, Louis L. de Montgermont 1911-14?

Bertrand a dit…

C'est bien le même Louis Lebeuf de Montgermont dans les deux cas.

D'ailleurs je viens de trouver le détail des derniers catalogues, le voici :

Vente I. 15 et 16 mars 1911 beaux livres illustrés de 1875 à nos jours.
Vente II. 18 mars 1911. Beaux livres illustrés contemporains.
Vente III. 18 et 19 mai 1911. Livres illustrés du XVIIIe s.
Vente IV. 10 et 11 mai 1912. Livres romantiques.
Vente V. 5 et 6 décembre 1912. Ecrivains du XIXe siècle.
Vente VI. 19,20 et 21 mai 1913. Livres illustrés, d'ornements, cérémonies, etc.
Vente VII. 19 mai 1913. Livres d'ornements, estampes.

Je ne sais pas s'il y a une partie VIII ??

B.

martin a dit…

Type : texte imprimé, monographie
Titre conventionnel : [Vente. Livres. 1876-03-27. Paris]
Titre(s) : Livres d'heures manuscrits avec miniatures... [etc.] [Texte imprimé] : Paris, Hôtel des commissaires-priseurs, salle 3, 27 mars 1876, Me Maurice Delestre. M. L. Potier. M. A. Labitte
Publication : Paris : A. Labitte, [1876 ?]
Autre(s) titre(s) conventionnel(s) : [Collection. Livres. Lebeuf de Montgermont, Adrien. 1876]

Adrien, d'après la BN.

Bertrand a dit…

Les prénoms de celui de 1876 sont Adrien-Louis, d'où Louis par raccourci sur les catalogues référencés.

Mais tu me mets un doute... est-ce bien une seule et même personne entre 1876 et les ventes de 1911-1914 ??

Je cherche...

B.

martin a dit…

Sans rapport à la question d'origine: Adrien Lebeuf de Montgermont ( 1824-1876) et Louis Lebeuf de Montgermont (1841-1918).

Bertrand a dit…

Père et fils donc ??

B.

martin a dit…

aucune idée

François a dit…

Non ils étaient fréres, tous les 2 fils de Louis Martin Lebeuf 1792-1854 propriétaire de faïenceries, régent de la Banque de France (1835)maire de Montereau, député de Seine-et-Marne (1837-1842, 1849-1852), sénateur (1852).

Bertrand a dit…

2010 nous aura déjà fourni son lot de découvertes !

J'étais persuadé qu'il s'agissait d'une et même personne qui avait vendu une partie de sa première bibliothèque dans sa jeunesse et dont on avait vendu la dernière (immense) bibliothèque après sa mort.

Merci de m'avoir détrompé.

B.

Textor a dit…

Passionnant tout cela, messieurs les experts, mais alors qui est le LM dont la bibliohèque composée de beau livres à gravures du XVIème s. a été vendue en 1928-29 ? Rahir aurait-il vendu une partie de sa collection sous un pseudo ?
T

martin a dit…

Peu probable. Dans l'avant-propos du premier catalogue de sa vente, on lit: "Les ventes qui s'annoncent compteront parmi les plus célèbres. Il n'y aura pas "de tout un peu"; il y aura beaucoup de tout, mais rien que dans le précieux, le beau et le rare. La première, celle que le présent catalogue annonce et prépare, sera le "feu d'artifice" qu'il avait voulu. (...) Sa fantaisie posthume était de frapper fort, par un coup d'éclat."

Textor a dit…

Fantaisie postume ... tiens, il faut que j'en parle à mes héritiers ! :)

Bertrand a dit…

J'aurais bien celle de me faire ensevelir avec un seul ouvrage... mais lequel ?

Belle gaité pour ce début d'année non ?

B.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...