mercredi 9 décembre 2009

Question de style : une reliure en maroquin décoré, exécutée vers 1750-1770 ?


Cliquez sur les images pour les agrandir.




Jolie reliure en maroquin rouge décoré.
Doublures et gardes de papier de couleurs à fond doré.



Peut-on dater cette reliure avec précision sachant qu'elle recouvre deux ouvrages, le premier imprimé en 1748 et le deuxième imprimé en 1747 ?

A qui serait-on tenté d'attribuer cette reliure ?

J'ai ma petite idée mais je vous laisse y réfléchir et exposer vos hypothèses dans les commentaires.

Bonne soirée,
Bertrand

27 commentaires:

martin a dit…

Bizarre, cette reliure. L'extérieur, montrant un certain manque de finesse, et l'intérieur, papier de garde du plus grand luxe, ne vont pas ensemble.

Bertrand a dit…

Si ça c'est pas de la remarque à la Martin ! Je ne m'y connais pas.

Que soupçonne-t-il ?

Un remboitage nocturne dans mes ateliers ? Une restauration maladroite ? Un relieur bizarre ?

Sévère Martin, je trouve l'extérieur très joliment décoré et aussi fin que possible à l'époque. Les cartons sont minces, le maroquin très jolie, la dorure très nette. Et c'est vrai que le papier décoré à l'intérieur est très joli aussi.

Mais ça ne nous dit pas qui aurait bien pu faire cette reliure ?

B.

Textor a dit…

C'est surtout le papier de garde qui est bizarre. Enfin, il ne se rencontre pas tous les jours...
La reliure est fin XVIIIème ... voire Empire, pastichant le XVIIIème.

Bertrand a dit…

O la ! Comme ils y vont les gars !

Ce papier de garde est bien connu et pas bizarre du tout.

Martin serait le mieux placé pour nous en parler un peu, non ?

Quant à l'époque de réalisation de la reliure. Pas plus tard que 1770 à mon avis. Pas de pastiche Textor.

Empire ? Textor ! Au piquet !

B.

Textor a dit…

Bon, alors je rentre à la maison et je reprends mes ouvrages sur la reliure ...

Bertrand a dit…

Concernant le papier des doublures et des gardes voir ici :

http://www.bibliotheque-conde.fr/expo/expo_re_papiers.htm

il y a un modèle assez proche.

Origine : Allemagne. Augsbourg.

Si je me trompe Martin est là pour me corriger.

B.

martin a dit…

Je ne soupçonne rien du tout. Aucune idée.
En ce qui concerne la finesse, la roulette d'encadrement me fait penser à une roulette intérieure.
Avant de lire le billet, j'ai regardé la première photo et j'ai pensé à une reliure des années 1800-20.
D'après la deuxième photo, peu vraisemblable.
Reliure allemande? Suisse? Autrichienne?

martin a dit…

Les commentaire se croisent.
Avant tout, on devrait consulter Hämmerle pour le papier de garde. (Plus que rare en France).

martin a dit…

Hämmerle? - Haemmerle

Bertrand a dit…

similitudes dans le style avec la reliure évoquée ici dans le Bibliomane moderne, les armes en plus :

http://le-bibliomane.blogspot.com/2008/12/de-la-thorie-de-la-relativit-en-matire.html

B.

martin a dit…

Non. Très loin.

Bertrand a dit…

Et en français ça donne ?

Que ces deux reliures ne se ressemblent pas ??

B.

martin a dit…

Pas du tout!

Bertrand a dit…

Pour moi, hormis la roulette d'encadrement qui est plus complexe (faite de plusieurs roulettes et fers) dans l'exemple cité que dans la dernière reliure montrée, même avec quelques différences de fleurons au dos, pour moi, même style, même type de reliure, même époque ou presque ou peut-être même relieur (qui sait ?). Rien de franchement différent dans le style en tous les cas.

B.

martin a dit…

Pour moi, non.
Non, non, non! (sourire).

Bertrand a dit…

Non, non et non ! D'accord.

Explique pourquoi.

B.

martin a dit…

C'est la finesse qui manque.
On est seul ici?
A demain.

Bertrand a dit…

Distinguer la finesse sur une photo médiocre... tu es fort Martin !

On est seul visiblement.

Quand je pense à Gavarni qui se morfond sans un commentaire sur sa fougue verbale...

B.

Textor a dit…

Non vous n'etes pas seuls, et je suis assez d'accord avec Martin sur le fait que les 2 reliures ne se ressemblent pas, que celle présentée en 2008 est bien de son époque et que cette dernière fait ... pastiche?
Mais je préferais garder un silence prudent vu que je suis pas un spécialiste du 18ème siècle et que je suis au piquet :).
T

Lauverjat a dit…

Ce papier doré polychrome me semble assez correspondre à l'époque du livre. Il peut sortir des ateliers d'Augsbourg (chez Johann Carl Munck par exemple), mais aussi Nuremberg ou Leipzig. En France l'usage n'est pas si rare en particulier sur les almanachs reliés par Dubuisson, et des livres religieux.
Le fer de lauriers en coins est très proche de celui d'un livre présenté par Devauchelle page 116 (Almanach vers 1730). Ici le dos est plat comme les affectionne l'atelier de Derome le jeune. Je ne connais pas assez ses habitudes pour la pièce de titre. Pour le papier doré je dirais plus proche de 1750, le décor de la reliure un peu plus tardif?

Lauverjat

Eric a dit…

Comme Martin, en voyant la reliure j'ai pensé à une reliure du début du 19° siècle.
Le papier doré fait penser à une reliure plus ancienne, mais après une rapide recherche dans l'ouvrage de Doisy qui évoque rapidement le sujet (je n'ai pas Haemmerle), il semble bien que les ateliers de Hausbourg et surtout de Nuremberg aient poursuivis leurs activités jusqu'à la fin du 18ieme siècle.

Bertrand, n'y a-t'il pas une marque sur le papier permettant de l'identifier comme il y en a souvent sur ces magnifiques papiers allemand ?

Je me lance ==> 1800 pour la reliure.

Eric

Textor a dit…

Bienvenu au piquet, Eric, je commençais à m'y sentir seul !! :)

Pour être d'époque Empire cette reliure n'en est pas moins séduisante.

Ce qui chiffonne, c'est ce papier, visiblement antérieur...

T

Bertrand a dit…

Empire ?

Ils sont dingues !

Regardez les fleurons et le décor général du dos du volume. la roulette intérieure.

Empire : impossible !

Déjà deux au piquet !

Je cherche des éléments convaincants dans des catalogues de librairie bien illustrés ou de bibliothèques pour faire un billet sur le sujet.

Je viens de trouver un autre exemple de reliure similaire avec guirlandes dans les coins des plats. Reliure donnée d'époque sur une édition de 1744. Papier de doublures et de gardes doré.

B.

Textor a dit…

Il est vrai qu'il faudrait avoir le livre en main pour juger. Nous demandons à voir d'autres reliures du même tonneau, avec guirlandes en coin.
Si je comprends bien, l'origine de celle-ci serait allemande ?
t

Bertrand a dit…

La papier est vraisemblablement allemand, ce sont des papier gaufrés, dorés, avec 4 ou 5 couleurs appliquées, ils sont fabriqués depuis le XVIIIe siècle à Augsburg et ailleurs.

Pour la reliure, rien n'est moins sûr. Le papier peut bien venir d'Allemagne et la reliure avoir été exécutée en France. Ce qui me parait bien probable ici.

Pour l'avoir en mains je peux vous dire que cette reliure n'a rien d'un pastiche postérieur qui serait du XIXe siècle, que le maroquin et le décor sont tout à fait de la période 1750-1780, avec une préférence pour la période 1750-1760.

Ce livre, contenant deux petits bijoux libertins a été relié à l'image des nombreux almanachs de l'époque. Avec goût et distinction. Reste à savoir par qui. Il y a quelques pistes qui se dessinent.

Lawrence Miller et son excellent site Virtual Bookbinding m'indique en off que la roulette est similaire à "Esmerian 97". Vérifications en cours...

Sinon, concernant les guirlandes apposées aux quatre coins, dans un des premiers catalogues des ventes Berès on trouve un exemplaire avec le même type de guirlandes et la reliure en maroquin rouge est donnée fin XVIIe siècle ?? Ce qui laisserait supposer que ce décor existe bien depuis avant 1700... ou que les experts Berès sont des ânes. Tout est possible.

Je vais interroger Michon et Devauchelle pour voir ce qu'ils en pensent...

C'est là qu'on voit que lorsqu'on sort de la basane et du veau... rien ne devient jamais très simple.

La question méritait finalement bien un petit billet.

B.

martin a dit…

Effectivement, les reliures d'almanachs et d'étrennes! Pas si luxurieux que je ne pensais, ce papier.
Et la roulette?

Bertrand a dit…

Le problème, c'est que quand je tape "Etrennes mignonnes" dans Google... ça me renvoie des résultats pour le moins... disons... réchauffants !! (sourire)

Essayez vous verrez ! Mais pas de papier de doublure...

B.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...