dimanche 24 mai 2009

Fermoir... mon beau fermoir ! Dis-moi...


Bonsoir,
message court et en forme de gageure pour ce soir. C'est Textor qui nous envoie cette image en nous demandant :

Trouvez la date des fermoirs de ce livre ( à qq années près… !).


Retrouver une période précise d'après une gravure sur bois... le type de fermoir ? L'époque de ce livre qui est présenté au roi...

Amusant non ? Qui s'y colle ?

Bonne semaine,
Bertrand

13 commentaires:

Bergamote a dit…

Trop facile ! Je laisse cogiter nos érudits compères...

(bon, en vrai, j'avais même pas compris la question, c'est Bergamonsieur qui m'a traduit ;-)

Bertrand a dit…

J'essaye.

Sur fond de fleurs de lis et vu les costumes je dirais qu'il s'agit du roi Charles VI (dit Charles le Bien-Aimé, puis Charles le Fol, (né à Paris, le 3 décembre 1368 - mort à Paris, le 21 octobre 1422) fut roi de France de 1380 à 1422.

On lui offre donc un ouvrage. De cette époque, donc ce serait une reliure vers 1400 ?

Je cherche des modèles en photo pour comparer.

B.

Bertrand a dit…

cela se rapprocherait assez en effet de cette reliure (à gauche sur la page)

http://pagesperso-orange.fr/pecia/reliure%20m%E9di%E9vale.htm

Colection Schoyen MS 1833: Würzburg, Germany, 1430-1444

Textor ? Je brûle ou je congèle ?

B.

Bertrand a dit…

C'est donc un manuscrit enluminé qu'on offre au roi et non un livre imprimé.

B.

Gonzalo a dit…

Théoriquement, les fermoirs qui s'attachent sur le plat supérieur sont plutôt dans les régions germaniques (tandis qu'en France et en italie, ils s'attachent sur le plat inférieur). Or sur la gravure, ils semblent attachés au plat supérieur... Gageons que le graveur n'a pas respecté à 100% la réalité - ou que la réalité ne correspond pas à 100% avec la théorie!

Les boulons sur le plat de la reliure indiquent plutôt une reliure médiévale. Il s'agit là de fermoirs à boutonnière. Le dictionnaire encyclopédique du livre ne nous apprend pas grand chose si ce n'est que "les exemples les plus anciens consistent en une simple bande de cuir épais terminée par une boutonnière, correspondant à un tenon fixé dans le chant des ais, puis au milieu du plat". A priori, cela est antérieur au XVe siècle, puisque les fermoirs se complexifient à cette époque(introduction du métal dans les fermoirs, ornementation plus compliquée). Donc je dirais: XIVe? Fin XIVe pour m'accorder avec Bertrand??

J'ai sans doute faux: je n'ai ni culture, ni compétence, mais j'aime jouer!

Textor a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Textor a dit…

Bravo vous etes tous très forts ! la ressemblance avec la 3ème reliure présentée par Bertrand est effectivement assez similaire...

J'ai lancé la devinette mais je n'ai pas dit que j'avais la réponse ! un indice toutefois - qui va certainement beaucoup vous aider ;) - Le personnage avec le sceptre et la couronne est sensé représenté Jules Cesar recevant ses commentaires !

On voit que le graveur a pris quelques liberté avec la réalité. Pour autant, il a bien du s'inspirer d'un modèle existant, A quand, ces fermoirs à gros boutons ?


La réponse pour ce soir.

Bonne journée

Thierry

Bertrand a dit…

il pourrait d'agir d'une édition de la traduction des commentaires de Cesar donnée par Robert Gaguin. Mais quelle édition ? Alors le César serait sous les traits de Charles VIII ?

A suivre...

B.

Bertrand a dit…

1485 ou années après ??

B.

Textor a dit…

Trop fort ! Je pensais que ce suspens insoutenable allait durer jusqù’à ce soir mais c’était sans compte la grande érudition de Bertrand !

Cette gravure sur bois est tirée des commentaires de Julius Cesar imprimé (sd – ca 1500) par Antoine Verard, sur une traduction de Robert Gaguin - Coll : (1), 2°, ill., 134 f. Prologue f. A2-A3 ; texte f. A3-R6v.

Sans doute d’origine tourangelle, Antoine Vérard, imprimeur parisien, dirige d’abord un atelier de copie de manuscrits avant de se lancer dans l’édition de 1485 à 1512. Il se spécialise dans les éditions de luxe. Déjà depuis quelques années, les textes typographiques sont associés à des images gravées sur bois et il y a à Paris des dessinateurs et des graveurs en mesure de satisfaire une demande croissante. Vérard peut ainsi s’adresser à une équipe d’artistes et d’artisans aux talents variés. Peu à peu, il se dote d’un stock considérable de bois gravés qu’il accroît jusqu’à sa mort et qu’il emploie et réemploie dans ses publications selon les circonstances.

Les créateurs des figures de Vérard sont demeurés anonymes

Les livres illustrés de Vérard présentent une grande variété de styles, depuis le style linéaire et vigoureux que l’on rapproche des images xylographiques populaires (comme dans les Loups ravissants) jusqu’à un style délié et élégant en parenté avec celui des enlumineurs contemporains, comme ici.

J’imagine que les bois utilisés pour cette édition de 1500 bien que récents ont pu avoir été inspirés par des modèles d’enluminures plus anciens. Pour autant, la mode des personnages du second plan correspond à l’époque de Charles VIII , auquel le prologue est adressé. (1483-1498). Tandis que le livre présenté évoque une reliure plus ancienne, peut-être d’un manuscrit, comme le proposait Bertrand.

Il est vrai qu’il y a aussi des éditions antérieures de Verard en 1486 et 88.

Je dirais donc que ces fermoirs sont fin XIVème début XVème, ce qui cloche quelque peu avec la mode des personnages à l’arrière-plan. (C’est un peu comme avec la roulette de la semaine dernière…)

Textor

Textor a dit…

Bergamote, je vois que les vieux fermoirs des reliures poussièreuses ne sont pas votre tasse de thé. Je vais demander à Bertrand qu'il publie un de ces jours quelques pages d'un livre du 17ème s. intitulé "les délices de la campagne" qui présente des recettes de cuisine délirantes, où là c'est moi qui comprends pas tous les mots. Bonne Soirée T

Anonyme a dit…

Cette gravure avait été utilisée pour la première fois par Antoine Vérard en 1488 sur Aristote.
Réutilisée, le bois un peu rogné sur "les louenges du roy Louis XIIe de ce nom" de Seyssel en 1508 toujours chez Vérard.
Lauverjat

Textor a dit…

Merci Lauverjat pour ces précisions.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...