vendredi 8 mai 2009

Dans le mouton tout est bon... dans le veau tout est beau... considérations de bibliophiles estampés à froid.


Cher(e)s ami(e)s,

Continuons ce soir, grâce à la veille sanitaire-bibliophilique de Textor, notre tour d'horizon des reliures "anglaises" de la première moitié du XVIe siècle.

Voici ce que Textor m'envoie :

"Bonjour, Puisque les reliures anglaises déchainent les passions sur votre site, je vous adresse ces quelques photos tirées d’un intéressant catalogue de la librairie Maggs intitulé « Book Bindings : historical and decorative » (Cat. n° 407 – London, Maggs, 1921, In-8 de 461 n° avec 132 reproductions dans le texte – Telegraphic and cable adress : Biblioline, London ; Tel : Mayfair 5831 !). Un bon nombre des reliures présentées sont anglaises et fort peu sont du style décrit par Oldham. (Voir cependant la reliure à chaine n°186). J’ai choisi quelques exemples concentrés sur la première moitié du XVIème siècle pour montrer la diversité des productions anglaises du temps. Cordialement Textor"

Voici les images envoyées par Textor.


Cliquez sur les images pour les agrandir


Bonne réflexion anglo-saxone...
Bertrand pour Textor

4 commentaires:

Martin a dit…

Pas trop étonnant. On s'imagine un catalogue (de vente ou d'exposition) de reliures françaises du XVIIIème ne montrant que des reliures en veau blond, écaille, fauve, marbré, ... avec triple filets, avec ou sans fleurons ou rosettes d'angles...

Textor a dit…

Tout à fait d'accord ! mais je voulais simplement signifier que pour cette période de temps assez réduite il n'est guère possible d'identifier un style de reliure qui serait "tyically british". Par exemple, la photo XI pourait avoir été réalisée en France pour Grolier; En tous les cas pour un non spécialiste des reliures comme moi !
Bonne soirée; T

Bertrand a dit…

Tout à fait d'accord avec Textor, à moins de pouvoir identifier formellement un atelier de reliure précis dans une ville précise grâce à la documentation (genre Oldham), on rencontre en effet, de nombreux types de reliures à cette époque qui peuvent très bien correspondre au type français, italien, anglais, etc.

Je vous en montrerai encore un exemple ce soir.

Bonne journée,

B.

Martin a dit…

Pour le plaisir des yeux, quelques reliures plutôt exceptionelles:
http://www.wlb-stuttgart.de/sammlungen/alte-und-wertvolle-drucke/bestand/einbaende/einbandsammlung/
Et une petite erreur.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...