samedi 7 mars 2009

Curmer amoureux de son art : Le Paul et Virginie de 1838.




Nous avons déjà évoqué ici le portrait de l'éditeur Léon Curmer (Les Français peints par eux-mêmes (le pharmacien) et Les Français peints par eux-mêmes (présentation), nous avons eu envie aujourd'hui de vous offrir simplement une belle phrase à la gloire de l'art du livre à la période romantique.

Tout le monde connait le Paul et Virginie de Curmer (1838), chef d'œuvre de la typographie, de l'illustration du livre de la période romantique. Curmer a tout mis en œuvre pour que ce livre soit un véritable bijou pour le plaisir des bibliophiles des deux siècles qui ont suivi. L'illustration due aux plus grands artistes de ce temps donne à ce livre une dimension presque surréaliste. On est baigné dans un flot de gravures sur bois, de gravures sur acier, de vignettes, d'ornements, etc, tous plus riches et plus beaux les uns que les autres. Meissonier, Français, Tony Johannot, Isabey, etc., tous ont participé à faire de ce livre, Le livre de l'époque romantique.

Curmer donna tout pour ce livre. Il perdit beaucoup aussi. Voici ce qu'on peut lire sur son exemplaire personnel de Paul et Virginie :

"Depuis dix ans, j'ai rêvé pour toi cette gloire. Grâce à toi, mon cher livre, j'ai étudié la typographie et j'ai été assez heureux pour lui faire quelques progrès. J'ai conduit la fabrication du papier dans une voie nouvelle, j'ai fait une révolution dans la manipulation de l'encre typographique, la gravure sur bois n'avait pas été ce qu'elle a fait pour ce livre."

Léon Curmer

Quel beau message aux générations futures ! Quel bel hommage au livre !

Évidemment, avec le temps, on sait aujourd'hui que bien des exemplaires de cet ouvrage sont gâtés par des rousseurs disgracieuses. Il existe cependant de beaux exemplaires, exempts de rousseurs, imprimés sur beau papier collé, il existe aussi des exemplaires avec des tirages spéciaux des gravures. Ce livre qui a été depuis sa naissance un des enfants choyés des bibliophiles, a reçu le plus souvent de belles reliures par les amateurs. Maroquin, reliure de Simier (reliure de luxe), etc. Ces exemplaires en belle condition sont aujourd'hui recherchés à juste titre par les amateurs.

Bonne journée,
Bertrand

4 commentaires:

Juliette a dit…

Bonjour,
Je suis contente de voir enfin un site ou on parle un peut de mon aïeule !

Bertrand a dit…

Bonjour Juliette, auriez-vous la gentillesse de me contacter par mail à bertrand.bibliomane@gmail.com ou par téléphone (voir ma librairie), car un ami travaille sur Léon Curmer et sa famille et son métier d'éditeur. Nous avons besoin de tous les témoignages possibles.

Vous en remerciant par avance,

Amitiés,
Bertrand

Juliette a dit…

Je suis désolé mais je ne connais pas vraiment nos origine à part que nous sommes originaire d'Irlande (à vérifier) et que nous sommes ses lontain décendants.
Il y aurait aussi une histoire avec un autre aïeule Curmer qui ce serait illustré auprès du gnérale Wilson. Je ne suis pas sur de ce que j'avance et tous sa reste à vérifier. Je cherchais juste sur internet des informations car je dois faire un petit texte sur nos ancêtre.

Anonyme a dit…

J'ai les actes de naissance et de mariage du général Fernand-ALexandre CURMER (1854-1937), neveu de Léon. Wikipedia lui consacre un article ===> fr.wikipedia.org/wiki/Fernand-Alexandre_Curmer
Je serais très intéressé par tout témoignage d'un membre de votre famille sur Léon CURMER.
Merci !
thierry / t.couture@orange.fr

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...