lundi 16 mars 2009

Un manuel du libraire, du bibliothécaire et de l'homme de lettres, ouvrage très utile aux bibliophiles, et à tous ceux qui achètent des livres (1829).




Article en images.

Ce petit manuel du libraire que je ne connaissais pas vient de rejoindre mes tablettes.

Publié en 1829. De format petit in-12. Imprimé sur beau papier vergé. Il sort de l'imprimerie et de la fonderie de J. Pinard, sise au 8 de la rue d'Anjou-Dauphine.


C'est chez Thoisnier-Desplaces, libraire à Paris qu'on trouvait ce petit manuel fort sympathique.

A première vue ce petit manuel est assez peu connu. Après une courte notice sur la librairie il poursuit avec les "devoirs et qualités d'un bon libraire", vient ensuite une longue exposition du système bibliographique qu'il faut utiliser. Il traite ensuite de manière succincte quelques chapitres tels : Emballage des livres - Rareté de certains livres - Notice sur l'origine de l'imprimerie - Manuel des gens de lettres - Les époques remarquables pour les belles-lettres, les sciences et les arts - Tsin-Ché-Hoang-Ti, grand incendiaire de livres. On trouve à la fin un dictionnaire des principaux termes qui regardent la librairie, les belles-lettres, etc. Viennent ensuite et pour finir quelques textes sur la législation de la presse.

Ce petit manuel portatif tient son rôle il me semble. Celui de faire un bref tour d'horizon de la question de la librairie en 1829. Et ce n'est déjà pas si mal. Aujourd'hui je le classerai parmi les témoignages intéressants sur cet art.

L'auteur ? D'après une notice de libraire ce serait un certain Chaillot ? Je n'ai rien trouvé de probant à ce sujet. Et vous ? Faites-nous partager vos découvertes sur ce manuel aujourd'hui oublié.

Je vous donne en image la préface qui dénote un auteur sincère et sans prétention.


Bonne soirée,
Bertrand

Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...