lundi 9 février 2009

Une livraison des Français, mœurs contemporaines : Le Pharmacien (1840)


Le Bibliomane moderne présentait il y a quelque temps (1) Les Français peints par eux-mêmes, la vaste entreprise éditoriale en neuf volumes de Léon Curmer. Cet ouvrage est paru en 422 livraisons distribuées chaque semaine aux souscripteurs entre mai 1839 et août 1842.

Voici un exemple d’une de ces fragiles livraisons à 30 centimes (n°129-130) parues en feuilles sous le titre initial « Les Français, mœurs contemporaines ». Il s’agit du Pharmacien, écrit par E. de la Bédollierre. Sans date, elle parut en 1840 et était destinée au tome 3. Elle contient « huit pages de texte, une gravure à part et une élégante couverture » comme indiqué au titre. La couverture bleue est ornée d’un dessin de Gavarni. Le texte est orné de gravures sur bois en tête et à la fin du texte. La figure avant la lettre représente l’Elève en pharmacie par Grandville. A cette figure fut plus tard adjointe celle du Pharmacien installé que l’on trouve dans le volume 3 déjà présenté par la Bibliomane Moderne (1). Des ajouts de ce type ou dans d’autres cas des remplacements complets des figures étaient faits à la demande de souscripteurs sourcilleux qui les recevaient alors au fur et à mesure.

En dehors de l’aspect piquant du texte qui porte sur les tribulations d’un élève en pharmacie accédant à la carrière, l’intérêt de cette livraison réside dans la fragile couverture que le relieur écartait lorsqu’il réunissait les livraisons. La quatrième de couverture annonce ici une nouvelle souscription pour un Bossuet ; l’intérieur est consacré à des informations sur la progression du projet des Français: « Les types de Paris formeront quatre volumes ; l’Editeur prend l’engagement formel de ne pas aller au-delà de ce nombre. »…On sait qu’il y en eut un cinquième. Dans la rubrique « la Correspondance des Français », Curmer répondait chaque semaine au courrier de ses souscripteurs, donnait une précision aux uns, calmait les impatiences des seconds et repoussait aimablement les offres de service des autres. Les informations ainsi échangées permettent d’assister en direct à l’avancement du projet éditorial et confèrent à chaque couverture un caractère unique.

Voici quelques photos qui vous permettront de juger par vous-mêmes.

Première de couverture illustrée d'un grand bois gravé.



Deuxième de couverture de la livraison.



Troisième de couverture de la livraison.



Quatrième de couverture de la livraison.



L'élève pharmacien par Grandville. Épreuve avant la lettre, présente dans la livraison.



Élève pharmacien, épreuve avec la lettre et coloriée, tirée sur papier teinté. Cette épreuve se trouve dans le tome III d'un exemplaire relié à l'époque.



Le pharmacien (arrivé). Epreuve avec la lettre et coloriée à l'époque, tirée sur papier teinté.
Cette épreuve se trouve dans le tome III d'un exemplaire relié à l'époque.
Cette gravure sur bois ne semble pas exister à l'état "avant la lettre" ? A vérifier.



Intérieur de la livraison, avec gravures sur bois dans le texte.



Raphael & Bertrand (pour la technique).
Bonne nuit.

(1) Livraison du 17 décembre 2008. Les Français peints par eux-mêmes ou Encyclopédie morale du dix-neuvième siècle (1840-1842).

2 commentaires:

Bertrand a dit…

J'adore les livraisons...
c'est plus fort que moi... même si elles ne sont qu'un morceau d'un livre, même si elles n'en représentent souvent qu'une infime partie, je trouve que ce sont des reliques à conserver pieusement.

Je possède la revue Le Livre d'Octave Uzanne, entièrement en livraisons, avec les couvertures intactes, pleines de réclames, publications, etc, mais également avec des encarts de quelques pages à un feuillet seulement, avec, soit des catalogues de libraires (Hetzel, Hachette, Plon, etc), soit des annonces relatives à la revue elle-même. Passionnant ! (enfin si on aime ce genre de détail à faire fuir un trader courroucé ou marchand d'armes en retraite).

Bonne nuit,
B.

rui a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...