vendredi 3 septembre 2010

Octave Uzanne : portrait photographique de mars 1893 ou "ça y est ça l'reprend !" ...


Lorsque je vous disais un jour que le hasard était un des meilleurs sinon le meilleur allié du curieux bibliophile ou du curieux tout court d'ailleurs, je ne croyais pas si bien dire. Cet été je n'ai pratiquement rien acheté concernant la gente bibliophile encore que... cette fin d'été me permis d'acquérir deux pièces assez exceptionnelles. De la première je vous parlerai bientôt... supens... La deuxième chose remarquable que le hasard m'a mis sous le nez récemment, c'est ce joli portrait photographique du maître, je veux dire l'Octave, je veux dire Octave Uzanne, homme de lettres, homme à femmes qui n'en n'épousa aucune, écrivain-bibliophile et néo-biblio-rénovateur.


Octave Uzanne (1851-1931)
Photographie Louis Bézier, Paris, tirage albuminé.
95 x 57 mm (photographie)


J'ai déjà consacré de nombreux billets à Octave Uzanne ici même, je vous laisse vous y reporter si vous êtes curieux. Cette photographie (tirage albuminé contrecollé sur carton au format carte de visite) s'est retrouvée (par hasard ?) dans un album de photographies de la même époque (voire légèrement antérieures puisqu'une photographie porte le timbre sec de l'Exposition Universelle de 1867, avec au dos un billet papier imprimé servant d'entrée gratuite pour l'Exposition). J'ai acquis cet album par le plus pur des hasard. La photographie d'Octave Uzanne n'était pas mentionnée. La photographie d'Octave Uzanne était cependant montrée recto et verso. Car on verso de la photographie on lit : mars 1893 (plus bas) Octave Uzanne, né à Auxerre en 1851, mort à St-Cloud en 1931.

Cette photographie sort de l'atelier du photographe parisien Louis Bézier (125, rue Montmartre, Paris). Au dos on lit concernant ce photographe : "Photographie française et de l'identité, LOUIS BEZIER, seul propriétaire et de la carte d'identité, système breveté S.G.D.G. 125, rue Montmartre, Paris.

Voilà tout ce que je sais de cette photographie. L'Octave maintenant. Octave Uzanne a été photographié à l'âge de 42 ans (presque le même âge que votre serviteur...), sur son profil gauche. La barbe frisée taillée en bouc, moustache, cheveux visiblement châtains ou bruns très frisés bouclés, front dégagé, sourire pincé.

Je possède une gravure à l'eau-forte qui a été imprimée dans l'album Mariani des mêmes années et il semble bien que ce soit ce même profil photographié qui a servi pour réaliser cette gravure.

C'est ma première et unique photographie originale du XIXe siècle d'Octave Uzanne. Je ne désespère pas d'en trouver d'autres prochainement... vous serez les premiers informés.

Vous n'imaginez pas à quel point je suis heureux de tenir en mains cette petite photographie !

PS : Je viens de trouver l'argument publicitaire choc de Louis Bézier à l'époque : "Portrait présenté au client aussitôt après la pose. Développement immédiat du cliché".

PS2 :
La mention "mars 1893" au dos doit être de la main d'Octave Uzanne. Je viens de comparer avec quelques lettres autographes que je possède.


Bonne journée,
Bertrand Bibliomane moderne

10 commentaires:

Textor a dit…

Belle trouvaille !! vous avez une chance de ... libraire !

Cet album doit avoir été constitué par un collectionneur car il existe un écart de date important entre l'expo de 1867 et la mention du décès d'Uzanne en 1931, trop pour que ce soit un album de famille, ayant appartenu au neveu d'Octave, par exemple.

Textor

Bertrand a dit…

La mariée eut été trop belle...

B.

Le Bibliophile Rhemus a dit…

Bravo Bertrand !
Je ne suis pas, d'ordinaire, jaloux....mais là, il faut que j'en trouve une autre !

Bertrand a dit…

Je te réserve les droits sur cette photographie ;-)) au cas où tu mettes trop de temps pour en trouver une autre...

Possèdes-tu d'autres photographies du maître de cette époque ou à une autre époque ? Curiosité de curieux...

B.

Textor a dit…

La photo pourrait être antérieure à 93 car il semble plus jeune que 40 ans, je dirais 35, par rapport à celle qui le présente à son bureau et où il a une coupe de cheveux plus sage de notable tranquille.

Bertrand a dit…

J'ai également regardé ses photos à son bureau, moustache mais plus de barbe, cheveux grisonnants (un peu ?), en fait je pense que ce sont ces photos à son bureau qui datent plutôt des années 1900-1910 (plutôt que 1890-1900 comme je l'avais dit). Il aurait alors la cinquantaire passée sur ces photos à son bureau. Ce qui ne me choque pas. A voir...

B.

calamar a dit…

le must : une photo d'Octave et d'Arthur (Rimbaud) ! ya plus qu'à, elle existe sûrement...

Gonzalo a dit…

Quand publieras-tu la synthèse décisive et définitive sur Uzanne, avec en sources ta documentation personnelle... Je verrai bien ça aux éditions des Cendres, par exemple...

On le souhaite, et on l'attend

Bertrand a dit…

Qui sait ? ;-))

A suivre... j'ai encore beaucoup de choses à retrouver...

B.

Le Bibliophile Rhemus a dit…

Les Cendres n'ayant pas les moyens de publier Cazin, auraient du mal à publier Uzanne...
Synthèse provisoire dans le tome III du DEL pour juin prochain.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...