jeudi 16 septembre 2010

Connaissance de la reliure par l'image : Maroquin à dentelle droite de la deuxième moitié du XVIIe siècle.




Je vous présente aujourd'hui un spécimen intéressant de reliure en maroquin dont les plats dont décorés sur leur pourtour d'un jeu de roulettes dorées agencé en "dentelle droite" tel qu'on le décrit habituellement. Je vous laisse regarder par le menu détail les différents petits fers dorés juxtaposés utilisés pour former ce joli encadrement. Ce type de décor se rencontre plus fréquemment au tournant du siècle, c'est à dire vers 1690-1710, à quelques années près. Ici l'édition que recouvre cette jolie reliure date de 1666 (Mémoires de Jean Sire seigneur de Joinville, Paris, François Mauger).

détail


Voici les ornements dorés au dos de la reliure.


détail


Voici les doublures et gardes de papier décoré en couleurs. A noter que ce papier se trouve ordinairement dans des reliures du XVIIIe siècle et que nous sommes à peu près certain qu'ici le papier utilisé est celui d'origine au moment de la confection de la reliure. Or nous ne croyons pas possible que la reliure soit d'une facture XVIIIe, même des premières années du XVIIIe siècle. Ce papier a-t-il été utilisé dès les années 1670 ? Nous aurions alors ici une preuve. Cependant je peux me tromper et cette reliure peut dater des années 1700 ?? Mais les fers dorés de la dentelle sont alors typiques de la deuxième moitié du XVIIe siècle (il est possible que de vieux fers aient été utilisés ??).



Doublures et gardes de papier fleuri décoré et peint.


Bonne journée,
Bertrand Bibliomane moderne

3 commentaires:

Lauverjat a dit…

Papier vernis ou papier gaufré?
Un vieux relieur (de province?) utilise ses vieux fer et sa technique ancienne avec un papier de garde innovant du début du XVIIIe?!

Lauverjat

Textor a dit…

S'il faut en croire Oldham - rien à voir avec cette jolie reliure XVIIème, mais bon - les roulettes avaient la vie dure et il était fréquent qu'un relieur utilise encore au XVIème des outils du XVème, 50 ans après. La mode n'avait apparemment pas le coté furtif qu'elle a aujourd'hui.

T

Bertrand a dit…

Le papier décoré est très légèrement gaufré. Les couleurs semblent avoir été posées par touches assez grossières directement au pinceau sur le papier doré.

A bien y réfléchir la reliure peut très bien en effet dater des années 1700 voire 1720 ??

C'est toujours un peu frustrant de ne pas savoir exactement à dix ans près car si la reliure a réellement été faite en 1670 tout de suite après l'impression de l'ouvrage, les décors de la reliure et du papier n'ont alors plus le même sens que s'ils ont été faits 50 ans plus tard. On ne saura sans doute jamais.

Ainsi bon nombre de reliures passent pour des "reliures de l'époque" alors que l'époque est belle et bien passée...

Mais je dois trop en demander...

B.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...