dimanche 26 septembre 2010

Continuons à détourner les admirables dessins de J.-J. Grandville.


Pour les plus fidèles d'entre vous, il sera facile de retrouver dans les archives du Bibliomane moderne cette illustration due au talent de J.-J. Grandville. Je l'ai en effet déjà publiée dans les premiers temps du blog. Je profite de la dynamique du message d'hier (L'âne bibliomane ou J.-J. Grandville détourné.) pour vous le servir à nouveau. Je ne me risquerai pas à le légender moi-même pour le moment, je laisse votre imagination faire le travail.


Quelle légende donneriez-vous à cette jolie illustration ?

Bon dimanche,
Bertrand Bibliomane moderne

8 commentaires:

jean-claude a dit…

Oui monsieur, c'est du vélin.

Mais j'avais demandé que l'on me livre du veau, pas la peau !

calamar a dit…

- très beau cet Alexandre Dumas ! mais vous êtes sûrs que c'est l'exemplaire de Charlemagne ?
- mais oui monsieur, voyez son ex-libris.

Textor a dit…

Mais, Calamar, Charles Magne est le célèbre inspecteur des fouilles archéologiques de Paris, dans les années 1870, il est plausible qu'il ait laissé son ex-libris dans un Alexandre Dumas !! :)
C'est lui qui a viré la compagnie des Omnibus du terrain vague qu'elle occupait rue Monge et qui a dégagé les Arènes de Lutèce.

Bon, je me lance à mon tour:
- La gravure-là, elle est bien de Daumier ?
- Non Monsieur, c'est du Grandville !
(pub!)

Le Bibliophile Rhemus a dit…

- Ne vous appuyez-donc pas sur ma lettre de Jeanne d'Arc !
- J'en ai déjà une douzaine à la maison ...

Gonzalo a dit…

"- Ce benêt de Vrain Lucas ne sait même pas ce qu'il nous vend! Rends toi compte, une lettre de Vercingétorix à Jules César... pour une bouchée de pain!"

Anonyme a dit…

oui, il y en a un qui va se faire plumer. Comme le laisse entendre la gravure sur le mur. Non?

Sylvain

Textor a dit…

- Je vous propose cette édition originale des Contes de Maxime de la Rochefoucauld, C’est une affaire, je l’ai vu au triple du prix à la librairie S...

calamar a dit…

je me souviens d'une carte des vins dans un restaurant qui se voulait chic : Chambertin - Claude Bez.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...