mardi 14 septembre 2010

Epithalame - A Mademoiselle Jeanne Cuerq - 10 novembre 1887 ou l'album amicorum d'une artiste à la fin du XIXe siècle.




Un lecteur du Bibliomane moderne nous soumet une très belle trouvaille. Un album amicorum qui conserve une grande partie de ses mystères...

Voici son message :

"Bonjour, Comme je vous l'avais annoncé, voici quelques photos des documents contenus dans le livre d'or de Mlle Jeanne CUERQ ou CUERC. Je pense que cette personne devait être, soit comédienne, danseuse ou musicienne, vers les années 1878-1887, dates inscrites dans cet ouvrage. La première photo que je vous joins, la représente en costume de "gitane"?, marquée, carnaval 1879. Tous ces témoignages amicaux (voir photos) se présentent sous forme de dessin, aquarelle, poème, portée musicale. J'ai relevé quelques signatures, les autres sont illisibles pour moi ou simples initiales/monogrammes: -Charles SEMER. 1880 (portée musicale) - Henri COUTANT. 1887 (poème) - Paul BELLY. 1882 (poème) - Ambroise THOMAS. (portée musicale) [compositeur et directeur du Conservatoire supérieur national de musique et de danse de Paris 1871/1896] - J. BOUBY. (poème) - Henri PILLE. 1881 (dessin) [caricaturiste 1844-1897] - Cte BROCHART Constant-Joseph. 1883 (aquarelle) [peintre. 1816-1899] - Williem MARIE? - Maurice COSSMANN (dessin) [peintre 1831-1897] - E. BESNIER. (dessin)

On constate que tous ces "signataires" font partie pour la plupart du monde artistique (musique, peinture..) S'il vous était possible, de votre côté, d'obtenir quelques informations sur Mlle Jeanne CUERQ, cela me serait d'un grand secours, car toutes mes recherches jusqu'à présent sont restées infructueuses. En vous remerciant d'avance, Jacques"


Cliquez sur les images pour les agrandir




















Que pensez-vous de ce très joli album ?

Bonne journée,
Bertrand Bibliomane moderne

4 commentaires:

Olivier a dit…

Malheureusement je n'ai pas la moindre lumière.
Par contre j'ai un liber amicorum très semblable (bien que début 20ème).

Je me suis toujours demandé quels héritiers pouvaient mettre à l'encan ces précieux et fragiles témoignages de l'histoire familiale.
Lors d'une vente j'ai eu entre les mains un petit cahier bien relié où le propriétaire de la bibliothèque en vente relatait sur 30 ans son expérience de père (premiers pas, premiers mots, premières phrases, premières réflexions, etc.).

C'est à désespérer du genre humain. Et cela ne valait "rien" et ne fût même pas mis en vente.

Vendez tout avant qu'ils le vendent ;-)!
Olivier

Olivier a dit…

un codicille...
http://camillesourget.com/amicorum/

Bertrand a dit…

Aussi étonnant que cela paraisse, aucune Jeanne Cuerq ou Cuerc dans Google Books (débridé) !!

Où chercher alors ?

Pas facile.
Elle connaissait du beau monde dans les milieux artistiques de l'époque.

Est-elle connue sous son nom de femme ? (elle est appellée Mademoiselle Cuerq ??)

A suivre...

B.

Textor a dit…

Non, j'ai cherché aussi du coté des cocottes, des bas-bleus, des danseuses,épluché tous les carnets de Toulouse Lautrec mais rien !

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...