mercredi 31 mars 2010

Vous aimez écouter parler des vieux livres ? Pierre Bouillon vous donne le goût des vieux livres.


Pierre Bouillon : un collectionneur de livres anciens
.

Pierre Bouillon, de Québec, a toujours eu le souci du mot juste. Jeune retraité du milieu journalistique, il se passionne depuis toujours pour les livres anciens. Il possède plusieurs encyclopédies et dictionnaires anciens dont certains datent du 17e siècle. Ces ouvrages lui ont fait découvrir l'évolution de la langue française au fil des siècles.

Cliquez sur la photo ci-dessous pour lancer l'émission télévisée.


"Dans le domaine du livre ancien, on s'ambitionne" (Pierre Bouillon)

Merci à Pierre Bouillon pour son excellent blog qui nous fait partager de belles découvertes.

http://www.pierrebouillon.com/

Bonne journée,
Bertrand

5 commentaires:

Pierre Bouillon a dit…

Merci, Bertrand, d'avoir la bienveillance de publier la vidéo de cette entrevue. Quand je dis "Dans le domaine du livre ancien,on s'ambitionne", je pense que cette tournure,"s'ambitionner" est un québécisme; je ne la renie pas mais je ne la trouve pas dans les grands dictionnaires francais que j'ai consultés. Elle a au moins le mérite d'être claire : "s'ambitionner" c'est "travailler avec plus en plus d'ardeur" pour atteindre un but. (*)
Salutations amicales
Pierre
Source : CNRTL ( Centre national de Ressources Textuelles et Lexicales )

Bertrand a dit…

J'ai justement trouvé l'expression très intéressante, c'est à vrai dire la phrase que je retiendrai de cette émission. Tout le reste étant tout aussi intéressant.

Merci encore.

B.

Bertrand a dit…

Je voulais vous dire que j'avais mis votre blog dans les blogs amis mais apparemment le flux RSS ne fonctionne pas avec votre blog, ce qui pose un problème "technique" dans ma liste de blogs. Si vous avez un flux RSS à me donner ou une information pour parvenir à le trouver... je suis preneur pour modifier et vous remettre dans la liste avec le plus grand plaisir.

B.

Pierre a dit…

Nous utilisons des anglicismes (challenge pour défi). Pourquoi pas des Québecismes ?

Dernier Anglicisme de ma fille : La " Tchandleur " (comme dans la série Friends ) pour la chandeleur. Du coup, on a mangé des tcrèpes !

Votre interview était vraiment sympa. Pierre

Bernard a dit…

Un bibliophile enthousiaste et enthousiasmant. Merci Pierre.
Bernard

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...