samedi 15 novembre 2008

Chronique des ventes de livres (Paris, Drouot, vendredi 28 novembre 2008 à 14h) : Molière à l'honneur.





Le vendredi 28 novembre 2008, les éminents moliéristes de par le monde vont gronder !

Il va falloir en effet, force monnaie montrer, pour espérer attirer à soi une mince plaquette de notre plus célèbre comique recouverte de maroquin.

Sortez dès maintenant vos portefeuilles… et recomptez votre pécule !

Chez Pierre Bergé & associés, dès 14h, seront dispersés quelque 145 lots dont seulement une vingtaine retiendra notre attention ici. Parmi d’autres livres anciens et modernes, ce sont, en effet, les quelques numéros consacrés aux éditions originales ou anciennes de Molière que nous allons suivre.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Ces beaux « Molière » faisaient partie de la bibliothèque choisie (et quel choix !) de l’acteur et comédien François Perrier (1919-2002), de son vrai nom François Pillu. Certains retiendront de cette personnalité le physique classique de l’homme sympathique (c’est le rôle du père de Lacenaire que je retiendrai, en 1990), d’autres retiendront l’excellent narrateur, la voix off de très nombreux films, d’autres enfin retiendront le comédien qui sur les planches a laissé sa marque « Moliériste », justement. En 1960 il jouera le Tartuffe sur une mise en scène de Jean Anouilh. Il sera Orgon aux côtés de Gérard Depardieu en 1984. Il a reçu un Molière d’honneur en 1988 pour l’ensemble de sa carrière théâtrale.


Le catalogue de la vente indique que François Perier, « En bibliophile averti, a recherché les éditions originales de Molière : Tartuffe, Les Facheux, L’Escole des Femmes, Le Dépit amoureux, Le Misantrope, Georges Dandin, Les Fourberies de Scapin, et l’édition de Sganarelle de 1666. Les provenances en sont tout aussi remarquables, Barthou, Jules Lemaître, Lignerolle, Robert Hoe, Edmée Maus, Maxime Denesle. »

Cette vente de pièces moliéresques assez exceptionnelles regroupées ainsi et d’une si grande qualité, va forcément éveiller les envies et les convoitises, gageons que des records seront battus.
C’est aussi l’occasion pour nous, plus modestes amateurs, de faire le point sur la cote de ces quelques plaquettes qui s’envolent à prix d’or.

Les voici présentées dans l’ordre de leur passage à la vente du 28 novembre. Nous donnons uniquement les éléments déterminants pour bien fixer et l’attention et l’esprit d’estimation des lecteurs de ce blog, l’estimation donnée par l’expert de la vente (il y a en plusieurs, je ne sais pas lequel a estimé les éditions de Molière ??? Jean-Baptiste de Proyart ? ou Dominique Laucournet ?), ensuite je vous livre quelques prix pour ces mêmes éditions repérés sur des catalogues de libraires de ces dernières années. Pour les provenances qui évidemment ont également leur importance, veuillez vous reporter au catalogue de la vente qui donne tous les détails utiles.

C’est parti.

Lot 1 : Les Facheux. Comédie. Paris, Guignard le fils, 1662. In-12. Maroquin rouge de Trautz-Bauzonnet. Estimation : 12.000 / 15.000 euros. Résultat : Retiré

Lot 2 : L’Escole des femmes. Comédie. Paris, Guillaume de Luynes, 1663. In-12. Maroquin de Chambolle-Duru. Estimation : 15.000 / 20.000 euros. Résultat : 14.000 euros

Lot 3 : La Critique de l’Escole des femmes. Comédie. Paris, Claude Barbin, 1663. In-12. Maroquin de René Aussourd (début XXe). Estimation : 3.000 / 4.000 euros.
Résultat : 5.200 euros

Lot 4 : Dépit amoureux, comédie. Paris, Claude Barbin, 1663. In-12. Maroquin moderne (non signé). Estimation : 6.000 / 7.000 euros. Résultat : Retiré

Lot 5 : Sganarelle ou le cocu magnifique. Comédie. Paris, Jean Ribou, 1666. In-12. Maroquin de Trautz-Bauzonnet. Estimation : 15.000 / 20.000 euros. Résultat : Retiré

Lot 6 : Le Misanthrope. Comédie. Paris, Jean Ribou, 1667. In-12. Maroquin de Chambolle-Duru. Estimation : 15.000 / 20.000 euros. Un exemplaire en maroquin de Maylander, superbe, proposé en 2003 par la librairie Sourget à 40.000 euros (262.000 francs), n° 59 cat. XXVII. Résultat : 20.000 euros

Lot 7 : George Dandin ou le mary confondu. Comédie. Paris, chez Jean Ribou, 1669. In-12. Veau brun (reliure ancienne). Estimation : 20.000 / 25.000 euros. Résultat : 31.000 euros

Lot 8 : Le Tartuffe, ou l’imposteur. Comédie. Paris, Ribou, 1669. In-12. Maroquin rouge de Duru (1851). Estimation : 15.000 / 20.000 euros. Un exemplaire en veau époque, superbe, proposé en 2001 par la librairie Sourget à 13.000 euros (85.000 francs), n° 81 cat. XXIII. Résultat : 26.000 euros

Lot 9 : L’imposteur ou le Tartuffe. Sur l’imprimé, Paris, Ribou, 1669 (contrefaçon à la date de l’EO). In-12. Maroquin de Maylander (XXe). Estimation : 1.000 / 1.200 euros. Résultat : 1.600 euros

Lot 10 : Les fourberies de Scapin. Comédie. Paris, Pierre Le Monnier, 1671. In-12. Maroquin de Chambolle-Duru. Estimation : 12.000 / 15.000 euros. Un exemplaire en maroquin doublé (moderne, Pierre-Lucien Martin), superbe, proposé en 2003 par la librairie Sourget à 25.000 euros (164.000 francs), n° 86 cat. XXVI. Résultat : Retiré

Lot 11 : L’Escole des Maris, Comédie. Suivant la copie imprimée, Paris, 1674. In-12. Maroquin de Durvand (début XXe). Estimation : 700 / 900 euros. Résultat : Retiré

Lot 12 : La Princesse d’Elide, Comédie. Suivant la copie, Paris, 1674. In-12. Maroquin de Durvand (début XXe). Estimation : 700 / 900 euros. Résultat : Retiré

Lot 13 : Le Sicilien ou l’amour peintre. Comédie. Suivant la copie, Paris, 1674. In-12. Maroquin rouge moderne. Estimation : 700 / 900 euros. Résultat : 700 euros

Lot 14 : Le Malade imaginaire, Comédie. Suivant la copie, Paris, 1679. In-12. Maroquin citron de Trautz-Bauzonnet. Estimation : 700 / 900 euros. Résultat : 800 euros

Lot 15 : Le Malade imaginaire, Comédie. Provient de l’édition de 1682. Exemplaire incomplet. Demi-Basane. Estimation : 500 / 700 euros. NDLR : on se demande ce que cet exemplaire « gâté » fait ici ! Autre vente, autre lieu, il n’aurait jamais eu les honneurs d’un si beau catalogue… Magie des salles des ventes… (il est fort probable que pour autant il reparte auréolé d’un prix coquet…). Résultat : 500 euros (les acheteurs ne s'y sont pas trompés...)

Lot 16 : Monsieur de Pourceaugnac. Comédie. Amsterdam, Weitstein, 1693. Les Fourberies de Scapin, idem. Le malade imaginaire, idem. Maroquin rouge de l’époque. Recueil de 3 pièces en éditions hollandaises. Estimation : 1.500 / 2.000 euros. Résultat : 3.500 euros

Lot 17 : Les véritables prétieuses. Comédie. Suivant la copie, Paris, Ribou, 1660. In-12. Maroquin de Masson-Debonnelle (fin XIXe). Estimation : 500 / 700 euros. Résultat : 1.000 euros

Lot 18 : La Cocue imaginaire. Comédie. Suivant la copie, Paris, 1662. In-12. Maroquin de Trautz-Bauzonnet. Estimation : 500 / 700 euros. Résultat : 500 euros

Lot 19 : Elomire hypocondre ou les médecins vengés. Comédie. Paris, Charles de Sercy, 1670. In-12. Maroquin de Niédrée,1845. Estimation : 500 / 700 euros. Résultat : 500 euros

Lot 20 : Lettres sur la Comédie de l’imposteur. Sans lieu, sans nom. 1667. In-12. Maroquin de Trautz-Bauzonnet. Estimation : 3.000 / 4.000 euros. Résultat : 4.400 euros


Nous arrêterons là, les numéros 21 et 22 concernant Molière mais n’étant pas des éditions de ses pièces. Comme vous le voyez, il n’y a « que » quelques lots d’exception (lots 1 à 8 et 10), les autres sont très bien reliés mais sont soit des contrefaçons, soit des éditions que l’on rencontre plus souvent et qui sont moins recherchées, le prix d’estimation s’en ressent puisque vous devriez pouvoir en acquérir une ou deux pour quelques centaines d’euros.

Une dernière chose. Une remarque sur cette liste. Aucune édition collective de Molière ? Pas de 1666, pas de 1674, pas de 1682 ?? C’est assez étonnant.

Nous publierons en commentaire à ce message les résultats qu’auront obtenus ces éditions de Molière. (les résultats sont insérés dans le message).

Bonnes chances à tous,
Xavier et moi seront sur place pour tâter le pouls de cette vente et nous vous en donnerons le compte-rendu très prochainement.

Vous pouvez d'ores et déjà télécharger ou visionner en ligne le catalogue de la vente :

CATALOGUE VENTE DE LIVRES DU 28 NOVEMBRE 2008


RESULTATS COMPLETS DE LA VENTE DE LIVRES DU 28 NOVEMBRE 2008


(Pierre Bergé & Asssociés).

Vos remarques et additions sont les bienvenues.

Amitiés moliéresques,
Bertrand

3 commentaires:

Martin a dit…

J'espère bien qu'on lira ici un article consacré à la "Bibliothèque d'un Amateur" (Tajan, 4 décembre 2008, expert Jaques Benelli), contenant aussi quelques livres d'un certain intérêt: Sganarelle, Les facheux, La critique de l'escole des femmes, Dépit amoureux, L'estourdy, Le médecin malgré luy, Le misanthrope, Amphitryon, Le Sicilien, Le mariage forcé, Georges Dandin, L'avare, Monsieur de Pourceaugnac, Les fourberies de Scapin, Les femmes sçavantes, Les fragmens, Le festin de Pierre, Les oeuvres de 1682.

Martin a dit…

http://www.tajan.com/pdf/8923.pdf

bertrand a dit…

Vous pouvez trouver les résultats de la vente du 28 novembre insérés directement dans le message de départ, idem pour la vente du 25 novembre avec le Descartes qui finit à 86.000 euros.
Je vous laisse télécharger les résultats complets dont l'adresse est indiquée dans les messages concernant ces deux ventes.
Je ne sais pas si j'aurai le temps d'évoquer la vente du 4 décembre. Martin... si tu as du temps...

Amitiés,
Bertrand

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...