lundi 1 février 2010

Quelques chiffres sur la fréquentation du Bibliomane moderne au mois de janvier 2010.


Voici les chiffres de la fréquentation du Bibliomane moderne pour le mois de janvier 2010 et son évolution sur les derniers mois, ainsi qu'un état des lieux des statistiques générales.

Le mois de décembre 2009 avait été le meilleur mois en terme de fréquentation depuis la création du Bibliomane moderne en septembre 2008, avec 7.430 visites enregistrées pour 14.562 pages vues.

Le mois de janvier est encore meilleur et établit un nouveau record avec 8.643 visites (+16% par rapport à décembre) pour 15.510 pages vues (+6% par rapport à novembre).


Statistiques de janvier 2010



Statistiques générales


Encore une fois merci à toutes et à tous, le Bibliomane moderne vous doit son succès. Merci aux intervenants réguliers qui font vivre le Bibliomane moderne, commentateurs et auteurs de billets.

Bonne journée,
Bertrand

9 commentaires:

Textor a dit…

Usque non ascendam ? !!

Bertrand a dit…

In caelum ascendere naturamque mundi et pulchriludinem siderum perspicere.

B. (Cic.)

Textor a dit…

Ce qui laisse encore de la marge !

Jean-Marc a dit…

Belle performance. C'est le signe tangible d'un intérêt toujours plus partagé (c'est rassurant).

Attention, février n'a que 28 jours. Cela rend le défi d'un mois de février supérieur à janvier encore plus palpitant !

Jean-Marc

Bertrand a dit…

Merci Jean-Marc,
je rêve d'inaccessibles caeli à 10.000 visiteurs avant cet été...

est-ce une inaccessible étoile ??
nous verrons

B.

Pierre a dit…

Cave ne cadas ! ;-))

Il n'empêche que ce moment de triomphe est mérité, Bertrand, et si j'en crois les autres sites qui progressent de même, j'en viens à me demander si l'audience élevée des blogues n'est pas le reflet d'un transfert d'intérêt des bibliophiles de la "revue papier" vers "la revue écran".

Les institutionnels devront peut-être compter dans l'avenir avec ces nouveaux moyens de communication pour se faire entendre.

Tel blogue sera une vitrine financée par les salles de vente, tel autre sera la danseuse d'un syndicat...

Va-t-on voir de nouveaux blogues de ce type se creer ? Pierre

Textor a dit…

Il est certain que le temps consacré à la lecture d'un écran est autant de temps qui échappera au support papier, livres ou revues, mais c'est la marche inéluctable du progrès...

Ce qui m'étonne c'est que nombre de lecteurs se contentent de lire sans commenter. Il semble n'y avoir aucun lien entre l'augmentation des pages visitées et le retour sous forme de commentaires qui reste globalement constant (cad entre 5-6 et 20-30 selon les sujets.)

T

Pierre a dit…

Quel pourcentage de lecteur en lisant leur revue écrivent des commentaires dans les marges ? Très peu. Il semble qu'il en soit de même pour les blogues.

Lorsque j'en demande la raison à des amis proches, ils me répondent que c'est parce qu'ils n'osent pas. C'est dommage mais je dois reconnaitre que le premier pas est intimidant.

J'ai fait mes premiers commentaires sur le BDB et j'avais, à cette époque, toujours l'appréhension de me faire "moucher" par Bertrand. Maintenant je sais que c'est un brave homme et qu'il faut mettre son caractère entier sur une jeunesse encore mal domptée... Et puis il n'est pas aussi brillant qu'il en a l'air ! ;-))

Non vraiment, Textor a raison. Il ne faut plus hésiter à se lancer. Et plus tard vous pourrez dire à vos petits enfants en leur pressant doucement le lobe de l'oreille: "J'en étais"

Pierre

Bertrand a dit…

Merci à vous Pierre, Textor, Bibliophile Rhemus, Vincent, etc, vous qui osez !

Et n'oublions pas que ces statistiques comme à peu près tous les chiffres modernes qu'on peut tirer de nos machines binaires et nos réseaux haut débit, sont évidemment fausses puisque, comme je l'avais déjà signalé dans un billet précédent, les quelques 8.000 "visits" mensuelles ne représentent peut-être tout au plus qu'une cinquantaire ou une petite centaine de lecteurs fidèles.

Merci à eux.
C'est pour eux que je me bats, je me bats, et ce soir, quand j'entrerai chez Dieu,
mon salut balaiera largement le seuil bleu,
quelque chose que sans un pli, sans une tache,
j'emporte malgré vous,
(il s'élance l'épée haute)
et c'est...
(l'épée s'échappe de ses mains, il chancelle, tombe dans les bras de Le Bret et de Ragueneau.)

Roxane
c' est ? ...

Cyrano
mon panache.

PS : la mégalomanie n'a jamais tué personne... il parait même, qu'atteint de cette "folle envie", on peut accéder aux plus hautes responsabilités de l'état... alors...

B.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...