jeudi 11 février 2010

Une bouteille à la mer : Les archives perdues de Johann von Hontheim.




Johann von Hontheim, né en 1701, a fait des études chez les Jésuites à Trèves, puis il a étudié à l'Université de Louvain. Il a donné des cours de droit (les pandectes) à l'université de Trèves.

Il a ensuite été envoyé à Koblenz, auprès de l'archevêque: c'est probablement là qu'il a pris connaissance des intrigues auprès des autorités religieuses. Français et Allemands intriguaient pour obtenir les sièges épiscopaux de Trèves (à cette époque Metz en faisait partie). C'est à Koblenz qu'il a conçu l'idée d'écrire son ouvrage "De statu ecclesiae" sous le nom de Febronius: il y critiquait l'intervention systématique de la curie romaine dans les affaires de l'état. Rome a fait une enquête au sujet de cet ouvrage considéré comme révolutionnaire.
Von Hontheim avait déjà édité un ouvrage très important sur l'histoire de Trèves (1757) et il avait été nommé évêque suffrageant à Mainz (auprès de Mgr Francis Georg von Schonborn). Rome a pu identifier l'auteur de cet ouvrage et von Hontheim a dû se rétracter, et dès ce moment, sa carrière épiscopale était fort compromise.

Von Hontheim a posé sa candidature pour l'évéché de Ypres et de Malines, mais sa candidature n' a pas été soutenue par Vienne. Il s'est alors retiré à Montquentin (près d'Orval). Il est mort dans son chateau de Montquentin le 2 septembre 1790, mais il a été enterré à Trèves.

Sa famille a hérité du château et a enlevé les archives et autres biens, de sorte que le château était inoccupé et probablement vide lorsque Montquentin a été occupé par les troupes françaises quelques années plus tard.

On n'a jamais retrouvé les archives de Johann von Hontheim. Ils appartenaient à une très grande famille patricienne: les von Hontheim étaient relativement riches, sa mère était une D'Anethan et la famille de D'anethan était également très riche. Il est probable que les archives de Johann von Hontheim ont été conservées par la famille...seulement: la famille est très, très grande. Une partie vit en Belgique, une parie en France, une partie en Allemagne et au Luxembourg.

Il y a quatre ans, un membre de la famille von Hontheim a mis en vente un grand portrait de Johann von Hontheim...C'est la bibliothèque municipale de Trèves qui a acheté ce tabeau, parce que Mgr von Hontheim a joué un très, très grand rôle comme historien de Trèves.

Je m'intéresse plus particulièrement à von Hontheim d'une part parce qu'il a étudié à l'Université de Louvain (il a même appris le flamand !), et d'autre part parce qu'il a essayé d'obtenir le siège archiépiscopal de Malines. Je ne crois pas que sa correspondance a été détruite: elle est trop importante pour l'histoire de Trèves, de Metz, de Bouillon, d'Ypres et de Malines..; et surtout pour l'histoire de l'église.

Croyez-vous qu'un membre de la famille von Hontheim ou d'Anethan puisse prendre connaissance d'un message dans ce sens ?

Cordialement,
Armand d'Anvers

3 commentaires:

Bertrand a dit…

Tout d'abord, bienvenue à Armand d'Anvers qui nous fait l'honneur de nous lire et de contribuer à la vie active du Bibliomane moderne.

Je laisse les bibliophiles traiter votre demande avec le plus grand soin.

Je serais étonné si l'ami Martin ne vous trouvait quelque précise information sur ces archives perdues.

A très bientôt,
B.

Sara a dit…

Bonjour,

Je suis une descendante de Jean Nicolas von Hontheim, Rahel de Hontheim. Je n'ai rien trouvé à ce jour cependant je ne désespère pas. Si vous vouliez prendre contact avec moi, c'est possible et j'en serais ravie.

Voici mon arbre en ligne: http://gw4.geneanet.org/index.php3?b=mensajero

CULOT a dit…

Bonjour,
je m'occupe de la restauration du château de Montquintin, dernière demeure de J-N von Hontheim. ce titre nous serions très intéressé à retrouver de illustrtion s du château (gravure, croquis, description d'époque) pour nous aider dans ce projet (voir sur www.montquintin.be)
Merci d'avance

Didier CULOT
14 octobre 2013

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...