lundi 15 février 2010

Une vente de beaux livres à Paris. Mercredi 17 février 2010 à Drouot, salle 6.


Le Bibliomane moderne ne s'attache pas particulièrement à parler de toutes les ventes de livres de France et de Navarre ou outre atlantique, il y en a vraiment de trop mauvaises, ou avec des catalogues si mal faits ou si mal illustrés qu'il est impossible au bibliophile moderne de se faire une idée précise du ou des livres qu'il souhaite acheter.

C'est le hasard et l'envie, la beauté des catalogues, et surtout ce qui est proposé à l'intérieur qui me décide ou non à vous en parler. Comme j'aime, je reste donc libre (enfin presque...).

Je vous indique donc la vente du mercredi 17 février 2010 (il ne vous reste qu'à peine deux jours pour faire vos sélections...). Vous pouvez télécharger le catalogue en cliquant sur la couverture de celui-ci ci-dessous.



Informations sur cette vente :

MERCREDI 17 FEVRIER 2010 À 14H15 SALLE 6

BINOCHE RENAUD GIQUELLO sarl.

5, rue La Boétie - 75008 PARIS

Tél.+ 33 (0) 1 47 42 78 01 - Fax : + 33 (0) 1 47 42 87 55 E-mail : renaud-giquello@wanadoo.fr

EXPERTS : Dominique COURVOISIER, Expert de la Bibliothèque nationale de France.

22, rue Guynemer 75006 PARIS.

TEL.+ 33 (0) 1 45 48 30 58 / FAX.+ 33 (0) 1 45 48 44 00 E-mail : giraud-badin@wanadoo.fr

Les lots marqués d’un astérisque seront présentés par Emmanuel de BROGLIE, Cabinet Revel - 57, rue de Verneuil - 75007 Paris - Tél. + 33 (0) 1 42 22 17 13

Expositions privées : Librairie Giraud-Badin. du mercredi 10 au lundi 15 février de 9h à 13h et de 14h à 18h (le 15 février jusqu’à 16h) TEL.+ 33 (0) 1 45 48 30 58

EXPOSITION PUBLIQUE DROUOT SALLE 6. le mardi 16 février de 11h à 18h et le mercredi 17 février de 11h à 12h Téléphone pendant l’exposition et la vente : + 33 (0) 1 48 00 20 06

Pour moi, c'est une belle vente, avec de nombreuses tentations. Les Molière me font de l'oeil mais je ne succomberai sans doute pas à ses sirènes perverses (en reliure XIXe pensez donc !!).

N'hésitez pas à commenter ici même vos impressions sur cette vente, sur les résultats, etc.

Bonne journée,
Bertrand

11 commentaires:

Le Bibliophile Rhemus a dit…

Avec l'habituelle faute sur le premier "e" de Clemenceau
(les puristes me critiquent assez sur les fautes typographiques trouvées dans "La Nouvelle Revue des Livres Anciens" !)

Textor a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Textor a dit…

Belles notices dans ce catalogue, effectivement. Peu d'experts prennent le temps comme Monsieur Courvoisier de rédiger des notices aussi complètes qui font du catalogue un ouvrage en soi, à conserver.
On m'a dit qu'il avait l'habitude de rédiger ses textes à l'aide de sa seule mémoire d'éléphant...
Le lot 96 sera à suivre, (décidemment, il est beaucoup question de Freycinet en ce moment ...!)

Anonyme a dit…

Tiens, vu dans la Gazette de vendredi dernier que les Baudelaire d' Ancelle adjugés a des prix statosphériques en décembre (dont les Fleurs du Mal à 750 000 €) allaient repasser en vente pour cause de "folles enchères" !!!! En charge, le cabinet Vallériaux. Une enquête sur cette affaire ?

Bertrand a dit…

J'avais noté aussi ce prix "stratosphérique" comme vous le dites si bien, mais je n'avais pas eu connaissance des suites... moins drôles pour les maisons de ventes et les experts...

Espérons que ce ne sera pas le cas pour le Globus Mundi (1509) adjugé à 500.000 euros au marteau (+ frais), voir billet du jour du Bibliomane moderne.

B.

Anonyme a dit…

La reliure des Contes de Boccace de 1702 (lot 13) est décrite comme d'époque (photo 19 sur http://catalogue.drouot.com/visitesdesalles/visite.jsp?su=6623&lng=fr), ce qui semble assez étonnant (le décor du dos évoque plutôt la fin du XVIIIème siècle).

Bertrand a dit…

oui, vous avez raison, c'est un décor Directoire, dernières années du XVIIIe siècle.

Un jour il faudra que l'on reparle de cette notion de "reliure de l'époque".

En effet, si un livre est daté de 1700 et que la reliure est de 1710 ou de 1760, peut-on dans les deux cas parler de reliure de l'époque ? Quelle fourchette de temps accorder à l'expression "reliure de l'époque" ? 10, 20, 30, 50 ? Et surtout, comment déterminer avec précision la date de fabrication d'une reliure ? Certaines fois c'est aisé, d'autres fois beaucoup moins. De plus, il y des périodes où le style et la facture d'une reliure ne varie guère (par exemple entre 1700 et 1730), et d'autres où tout change vite (notamment entre 1780 et 1810).

A voir. Sujet intéressant. Même les plus grands libraires indiquent parfois (souvent) abusivement "reliure de l'époque", là où ils devraient indiquer "reliure légèrement postérieure" ou indiquer une fourchette de dates. J'essaye, chaque fois que cela m'est possible, de m'y appliquer.

B.

Bertrand a dit…

Lot 14. Corneille de 1682 en maroquin du XIXe s. adjugé 3.400 euros (estimé 1.000/1.200 euros)

Lot 16. La religieuse de Diderot, 1797. Broché. Adjugé 7.200 euros (estimé 1.500/2.000 euros)

Lot 25. Fables choisies de La Fontaine, 1678-1694. Maroquin du XIXe s. Adjugé 5.200 euros (estimé 2.000/2.500 euros)

Lot 32. Le diable boiteux de Lesage, 1707. Maroquin du XIXe s. décoré. Adjugé 3.300 euros (estimé 2.000/2.500 euros)

Lot 40. Molière. Oeuvres. Paris, Barbin, 1681. 5 vol. in-12, maroquin XXe s. Adjugé 1.500 euros (estimé 1.500/2.000 euros).

Lot 41. Molière de 1682, reliure veau époque aux armes. 8 vol. in-12. Adjugé 4.300 euros (estimé 3.000/4.000 euros)

Lot 44. Le Molière de Toulouse. 1697. 8 vol. in-12. Maroquin du XXe de Maylander. Superbe exemplaire. Adjugé 1.400 euros. (estimé 1.500/2.000 euros).

Lot 51. Pensées de Pascal.1670. Maroquin rouge de Cuzin (XIXe s.). Adjugé 7.000 euros (estimé 4.000/5.000 euros)

Lot 52. Griselidis de Charles Perrault. Paris, Coignard, 1694. Veau brun de l'époque. Adjugé 21.000 euros !!!! sur une estimation à 800/1.000 euros. Feu d'enchères sur Charles Perrault !!

Lot 57. Les nuits de Paris par Restif de La Bretonne. 1788-1794. 16 parties en 8 vol. in-8, demi-basane, et deux volumes reliés au début du XIXe s. Adjugé 8.200 euros (estimé 3.000/4.000 euros)

Lot 96. Voyage de découvertes aux Terres australes. Estimé 15.000/20.000 euros (n'a pas trouvé preneur)

Lot 164. Arthur Rimbaud. Une saison en enfer. 1873. Broché. Adjugé 7.000 euros (estimé 8.000/10.000 euros)

Lot 170. De l'amour par Stendhal. Paris, Mongie, 1822, belle reliure époque. Exemplaire Talleyrand. Adjugé 12.000 euros (estimé 6.000/8.000 euros)

Lot 172. Mémoires d'un touriste par Stendhal. 1938. Reliure de la fin du XIXe de Charles Meunier (pastiche). Adjugé 5.200 euros (estimé 2.000/2.500 euros)

Voilà une petite sélection tout à fait personnelle. Si d'autres résultats vous ont marqué ou que vous avez vécu cette vente en direct, n'hésitez pas à nous faire partager vos impressions.

Les résultats sont téléchargeables à cette adresse : http://www.binoche-renaud-giquello.com/html/resultats.jsp?id=6623

Bonne journée,

B.

Bertrand a dit…

Lot n° 196
CÉLINE (Louis-Ferdinand).
Mort à crédit. Paris, Denoël et Steele, 1936. Grand in-8, demi-maroquin prune avec coins, tête dorée, tranches ébarbées, couverture et dos (A. & R. Maylander). Édition originale. Bel exemplaire, un des 85 sur vélin pur fil.

Adjugé 1.300 euros sans les frais (estimé 1.000/1.200 euros).

Actuellement en vente sur Ebay et déjà à 1.010 euros (avec prix de réserve non atteint)

A suivre...

B.

martin a dit…

Pas beau, ce lot n°196.
Bien conservé, mais sinon... Pas mon truc, de toute manière.

Pas mal d'adjudications à 1/2, même 1/3 de l'estimation basse dans les livres anciens.

Vincent a dit…

Tout comme sont sur Ebay les contes de Boccace, le Molière de Toulouse ou encore les Mémoires de Hollande...

Revendre si vite sur Ebay me surprendra toujours, surtout aux enchères.

Vincent

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...