mercredi 17 février 2010

Devinette pour bibliophile : Le plus grand catalogue de bibliothèque privée jamais rencontré !


Simple devinette pour bibliophiles, ou simple facétie de bibliomane moderne :

Je suis un catalogue imprimé de bibliothèque privée, le plus grand rencontré à ce jour (mais peut-être existe-t-il un catalogue encore plus grand... mais j'en doute).

Je mesure environ 46 cm de hauteur par 32 cm de largeur, je pèse sans doute plus de 7 ou 8 kilogrammes, je suis le témoin d'une époque révolue...

Qui suis-je ?

Bonne journée,
Bertrand

21 commentaires:

Le Bibliophile Rhemus a dit…

A-A Renouard ?

Le Bibliophile Rhemus a dit…

ou Van Hulthem (Hulthamiana)?

Bertrand a dit…

Ni l'un ni l'autre mon Capitaine ! ;-))

B.

Textor a dit…

Gomez de la Cortina ?

Le Bibliophile Rhemus a dit…

de quelle nationalité ?

calamar a dit…

ce n'est sans doute pas en un seul volume... les catalogues Sicklès ?

Bertrand a dit…

Français... et en un seul énorme volume de près de 10 kilogrammes et bien 46 cm x 32 cm !!

C'est pas compliqué, il ne tient en vertical sur aucune de mes étagères...

B.

Le Bibliophile Rhemus a dit…

Je donne ma langue au chat ...de la Dame précédente.

Anonyme a dit…

Eh bien! eh bien! Rhemus on se lâche ! Pas très sérieux pour un bibliophile réputé qui a droit a un bel article dans le magazine du bibliophile!. ceci étant dit aucune idée de la réponse à la question posée.

Patrick C.

Bertrand a dit…

Quelques petits indices, vous aurez la réponse en images ce soir.

Disons que ce catalogue est luxueusement imprimé sur un superbe papier, qu'il contient plus d'une trentaine de superbes planches de reliures. Ce luxueux catalogue n'a été imprimé qu'à un petit nombre d'exemplaires. Le coût de production de ce "géant" a dû être très élevé. C'est le plus grand libraire de l'époque qu'on trouve au bas du titre.

B.

Sebastien a dit…

juste pour le plaisir de participer, (J.O obligent): Violet le Duc?

Vincent a dit…

Ne s'agit-il pas de la fameuse collection Dutuit (livres et manuscrits) dressée par l'éminent Edouard Rahir et publiée en 1899 ? Vincent

Bertrand a dit…

C'est donc Vincent qui remporte le pompon ! Bravo !

Il s'agit bien de la Collection de livres et manuscrits Dutuit, Morgand, 1899.

Je vous livrerai pour le plaisir quelques photos ce soir,

B.

calamar a dit…

qu'en pense le bibliofil ?

Bertrand a dit…

Le Bibliofil a bien de la chance d'avoir (ou d'avoir eu) l'exemplaire d'Edouard Rahir d'après la notice, mon exemplaire est plus modeste de provenance, puisqu'anonyme... Le tirage est de 350 exemplaires sur grand papier vélin fabriqué spécialement pour ce catalogue et filigrané. Les illustrations sont une prouesse de luxe et de technicité pour l'époque. Vous verrez ce soir.

B.

Lauverjat a dit…

Mais pour voir les livres de cette collection, c'est une autre histoire. Longtemps exposés au Petit Palais, sans protection paraît-il, ils sont désormais invisibles. Les livres dans un musée rénové, ne bénéficient plus que d'une ou deux vitrines non signalées, fermées et rencognées dans un couloir sombre de circulation...

Lauverjat

Le Bibliophile Rhemus a dit…

On a beau être un "bibliophile réputé", on n'en est pas moins homme : Rhemus a dérapé (en se marrant tout seul) et n'a pas retrouvé Dutuit ?!... quelle horreur !
Je me confesserai à l'abbé Rive ...

Anonyme a dit…

un exemplaire n°000 d'après l'annonce était en vente depuis très longtemps sur ebay, 400€.


arguitoo

Bertrand a dit…

C'est l'exemplaire dont on parlait précédemment, à savoir celui de la librairie des Colporteurs. Exemplaire que j'aurais mandaté depuis longtemps s'il n'y avait eu des petits découpages bien ennuyeux... (exemplaire incomplet donc).

Mon exemplaire est complet, dans une reliure éditeur plein cartonnage à la bradel, très solide (il faut mieux vu le poids de la bête...), avec de minimes traces d'usure aux coins et extrémités de coiffes (on lui pardonnera), l'intérieur est splendide. Acheté 50 euros. M'en priver aurait été une gageure (des trois commères... je ne sais pas ;-))

B.

Le Bibliophile Rhemus a dit…

Je ne savais pas que j'avais une planche du Dutuit accrochée à l'un de mes murs : planche du n° 623 (reliure pour Thomas Maioli)que j'avais fait encadrer,séduit par sa beauté et ses dimensions sans en connaître la provenance.
Merci encore Bertrand pour ces généreux partages qui m'auront permis d'identifier cette planche.

Jean-Luc a dit…

Mince, j'aurai pu deviner cette énigme. J'ai toujours l'exemplaire du catalogue. Son prix est effectivement un peu surévalué compte tenu des découpes. Il faut que je pense à le réexaminer (sa description a déjà plusieurs années), je l'avais un peu oublié...

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...