mercredi 19 août 2009

Tout est dans la marque !


Aujourd'hui je vous propose de méditer sur cette très belle et grande marque de libraire.


En fait, j'ai besoin d'un jour de plus pour achever de vous livrer un billet sur un des Insignifiants, à l'image de celui dont je vous ai parlé il y a deux jours. Celui-ci devrait vous plaire, il y a de la grandeur d'âme en lui, de l'humanisme pour tout dire, même si comme dirait Pierre, c'est avant tout un parpaillot !

Je ne vous en dis pas plus, la découverte sera, je l'espère, enrichissante pour les lecteurs et lectrices du Bibliomane moderne.

La marque ci-dessous se trouve sur la page de titre d'un volume de format in-folio. Elle mesure 82 x 114 mm. Vous en saurez plus demain avec le portrait de cet Insignifiant gascon.


Saurez-vous dès maintenant retrouver le libraire qui lui est associé ?

Bonne journée caniculaire,
Bertrand, provisoirement peintre en bâtiments

4 commentaires:

Raphael Riljk a dit…

Pas facile sans le siècle. Des Bellerophon (si c'est bien lui), il y en a eut pas mal.

R.

Anonyme a dit…

S'agit il de Charles Perier?

Philippem

Bertrand a dit…

Bonsoir Philippem,
Martin de son côté m'a également proposé Charles Perier, en me donnant pour exemple la page de titre des Quatre livres d'Albert Dürer, Paris, Charles Perier, rue St-Jean de Beauvais, à l'enseigne de Bellerophon, 1557.

Il se trouve que l'ouvrage dont je vous parlerai demain porte la même marque mais ce n'est pas Charles...

Je vous laisse attendre demain pour savoir la suite.

Bravo en tous les cas pour votre perspicacité à tous les deux.

B.

Pierre a dit…

C'est étrange... J'ai dit "parpaillot" ? Comme c'est étrange. Je voulais dire "hérétique", bien sûr !
Oecuméniquement. Pierre

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...