mardi 29 juin 2010

Une belle reliure aux armes du roi d'Espagne (1772)




Voici une photographie de la reliure dont les armoiries ont été identifiées hier grâce à la perspicacité des lecteurs français et espagnols du Bibliomane moderne. Qu'ils en soient tous vivement remerciés.

Un lien montre une reliure aux mêmes armes : http://encuadernacion.realbiblioteca.es/index.php?p=book&i=1439

En espagnol cela donne :

Super libros de Felipe V en el reinado de Fernando VI.

Escudo cuartelado: Castilla, 1º y 4º, De gules, castillo de oro con tres torres mazonado de sable y aclarado de azur; León, 2º y 3º, De plata, león rampante de púrpura coronado de oro, linguado y uñado de gules; entado en punta de este cuartel, Granada, De plata, granada de oro rajada de gules, tallada y hojada de dos hojas de sinople; Aragón, De oro, cuatro palos de gules; Dos Sicilias, De plata, cuartelado en sotuer, 1º y 4º de Aragón, 2º y 3º, De plata, un águila de sable, coronada de oro, picada y membrada de gules; Austria, De gules, faja de plata con bordura; Borgoña moderna, De azur, sembrado de flores de lis de oro y bordura componada, cantonada de plata y gules; Borgoña antigua, bandado en cuatro bandas en oro y azur con bordura componada de plata y gules; Brabante, De sable, león rampante de oro, linguado y uñado de gules; entados en punta y partido, Flandes, De oro, león rampante en sable, linguado y armado de gules y Tirol, De plata, águila de gules, coronada, picada y membrada de oro, cargada el pecho de un creciente trebolado de lo mismo, y sobre el todo, diferencia de Francia o escusón de azur con tres lises de oro, dos en jefe y una en punta, en bordura de gules. Al timbre, corona real de ocho florones (cinco vistos) y ocho perlas (cuatro vistas), con cuatro diademas; collar de la Orden del Toisón de Oro en eslabones dobles entrelazados de centellas, pendiendo al cabo cordero con su lana; collar de la Orden del Espíritu Santo en cadena con lises centelleantes en eslabón y pendiendo al cabo cruz de ocho puntas abrigando paloma de plata.

Le livre présenté ci-dessus a été imprimé en 1772 à Mexico. Ce qui pose un problème de date puisque Ferdinand VI meurt en 1759, sans descendance.

La question reste donc encore posée.

Bonne journée,
Bertrand

5 commentaires:

Vincent P. a dit…

Pour la reliure avec les mêmes armes "Super libros de Felipe V en el reinado de Fernando VI", je traduis par "super libros de Philippe V sous le régne de Fernand VI".

Le livre étant imprimé en 1751 et Ferdinand VI régnant à cette date.

Ici en 1772 on aurait donc les armes de Philippe V sous le régne de Charles III.

Faut-il voir en ces reliures aux armes royales une façon de se rattacher au fondateur de la dynastie des Bourbons d'Espagne, Philippe V, dynastie toute jeune encore?

A suivre donc.

Vincent P.

Bertrand a dit…

La question mérite en effet d'être posée et je n'ai pas la réponse.

Et vous ?

B.

calamar a dit…

wikipedia, sur la page des rois d'Espagne, donne les mêmes armes pour 3 rois : Philippe V, Louis 1er et Ferdinand VI, mais indique d'autres armes pour Charles III. Le livre avec le "super libros ... Fernando VI" serait conforme à cet usage, mais pas le vôtre !
(oui, je sais, la fiabilité de Wikipédia n'est pas de 100%).

Bertrand a dit…

Peut-être un lecteur espagnol peut-il nous tirer d'affaire ??? Je sais que plusieurs nous suivent régulièrement.

Merci d'avance.

B.

Bertrand a dit…

On peut se poser la question de savoir où a été faite une reliure en maroquin de la sorte, aux armes du roi d'Espagne, sur une impression de Mexico !? Espagne ? France ? Mexique ?

J'avoue que je n'arrive pas à savoir.

Je pencherais pour l'Espagne, solution qui me parait la plus logique. Le Mexique a l'époque étant la Nouvelle Espagne, l'impression a très bien pu revenir en Espagne par bateau par les soins d'un missionnaire ou autre voyageur-explorateur. A quoi ressemblerait d'ailleurs une reliure mexicaine des années 1770 ??? Je n'en ai aucune idée. Et vous ?

B.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...