mercredi 29 octobre 2008

Quelques ex-libris, ou marques de la possession des livres.




Les photos sont empruntés à deux volumes imprimés par Xavier Havermans, à Paris en 1921 à 360 exemplaires et imprimé à la presse à bras le premier intitulée : « Ex-libris Français modernes » et le deuxième : « Ex-libris modernes en France », imprimé à 300 exemplaires .

Les ex-libris des médecins et pharmaciens ont été extraits de : « Essai de répertoire des ex-libris et fers de reliure des médecins et pharmaciens Français, antérieurs à la période moderne », par les Dr E. Olivier et G.Vialet, Paris, Charles Bosse, 1927.

Pour ne pas paraitre trop rigide, je vous ai déniché aussi quelques ex-libris eroticis, histoire de détendre l’atmosphère (une variante curieuse de Léda et le cygne...) ; et puis aussi le très connu ex-libris de Gus Bofa qui est un de ceux que finalement je préfère.

Je vous laisse admirer.

N'oubliez pas de cliquer sur les images pour les agrandir


Je vous donne rendez-vous demain, même heure, même blog pour quelques belles marques d’imprimeurs.

Se sera tout pour aujourd’hui, l’ami Bertrand m’a demandé d’écrire 180 mots, et quand je vous aurai dit à demain et bien se sera fait !

Amitiés,
Xavier

7 commentaires:

Le Bibliophile Rhemus a dit…

Où est le Gus Bofa ?

bertrand a dit…

oups !

Il était parti prendre un verre...

Le voici.

B.

Jean-Marc a dit…

Mon ex-libris préféré, dans ma collection, celui de Pierre Saint-Olive, érudit dauphinois.

http://www.bibliotheque-dauphinoise.com/ex-libris_dauphinois.html#pierre_saint-olive

Ne sommes-nous pas tous comme cette femme, un peu sorcière, à essayer de trouver notre chemin avec une faible lumière ?

Jean-Marc

bertrand a dit…

Très belle page que la tienne Jean-Marc !

Je m'y suis rendu récemment pour y glaner des informations sur A. de St-Ferriol.

Mon catalogue de la première vente des livres de Gabriel Peignot porte son ex libris (n°2 de ta liste). Un autre catalogue de bibliothèque lui a également appartenu dans ma bibliothèque (vente Van der Helle), avec ex libris n°3. J'en déduis que cet amateur devait apprécier les catalogues de ventes de livres, la bibliogaphie et sans doute était-il un fin bibliophile.

Si tu en sais plus sur ce brave homme. Je suis preneur.

Amitiés,
Bertrand

Jean-Marc a dit…

Je réponds un peu tardivement. Malheureusement, je n'en sais pas plus sur Armand de Saint-Ferriol que ce que je dis sur mon site. Un bibliophile mal connu, sur lequel il faudrait qu'un érudit et bibliophile pointilleux se penche !

Jean-Marc

Emmanuel a dit…

Bravo pour ces pages, toujours intéressantes.
D'autres ex-libris dessinés par Gus Bofa à voir ici : http://www.gusbofa.com/fiche_ouvrage.php3?id=143
Emmanuel.
www.gusbofa.com

xavier a dit…

Emmanuel, Félicitations pour votre site que je ne connaissais pas.
Bien Cordialement
Xavier

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...