jeudi 19 mai 2011

Projets de couverture pour L’éventail d’Octave Uzanne, Paris, A.Quantin, 1882.


Je laisse la parole aujourd'hui à B., fidèle lecteur du Bibliomane moderne et qui aujourd'hui nous propose quelques belles découvertes uzanniennes.


Avant toute chose, je tiens à préciser que je connais très mal Uzanne, je l’ai connu par ce blog et, même si je pense que j’aurais fini par le remarquer (vu qu’il est dans ma période de prédilection), je n’aurais peut-être sauté sur l’occasion d’acheter ce lot. Dans cet agréable petit lot, dont je viens de vendre les quatre cartes ce week-end, se trouvent aussi trois couvertures pour L’éventail. Je crois qu’à la vue de la couverture définitive, on peut aisément imaginer qu’Uzanne ait fait faire des essais avant de choisir la couverture définitive. Pour commencer, on a une superbe impression sur soie bleue en rouge, rose pale et noir. Cette version que je trouve assez simple est bien rehaussée par la brillance de la soie. Tout a été fait au plus simple : titre, auteur, illustrateur dans un éventail et à l’arrière, un éventail plus japonisant avec des inscriptions en japonais, que je me plais à considérer comme étant le même texte mais traduit en japonais.




La couverture suivante est beaucoup plus proche de la couverture définitive : la femme à l’éventail, les deux enfants, le titre dans le décor du haut, l’illustrateur dans les éventails en bas à gauche et sur le socle à droite : « Paris A Quantin Imprimeur Editeur 1881 » On peut noter qu’on retrouve toujours le même dos, dans des couleurs adaptées au reste de la couverture. Je pense qu’ensuite, Uzanne a du se rendre compte de la complexité d’une couverture en soie, fragile (surtout quand vous avez les mains sèches, j’en sais quelque-chose !) et dont les fils peuvent aussi facilement partir sur les bords. Je vois cela vers la fin 1881. Il ne restait donc plus qu’à changer ce qui ne plaisait pas à Uzanne : les couleurs trop pâles ! Sur le haut de cette deuxième couverture a été noté au crayon les couleurs définitives choisies par Uzanne. A mon avis, ce ne sont pas des annotations d’Uzanne. On lit "or pâle – Ocre N°3 et jaune chrôme (?) N°1 – Bleu de Brême – Gris et vert foncé - Vermeille." Enfin, je suppose qu’Uzanne devait espérer faire paraître le livre en 1881 mais qu’il s’est rendu compte que ce serait difficile ; il a donc fait enlever le 1881 et remplacer par un petit décor, pour donner la couverture que certains parmi vous doivent connaître :


Et pour terminer, un petit portrait de ce cher Octave, sur papier japon, gravé par Eugène Gaujean :


Voilà donc déjà trois belles pièces qui pour l’instant sont très bien où elles sont ! (NDLR : sourire appuyé...)

B. pour le Bibliomane moderne,

Avec mes remerciements,
Bertrand Bibliomane moderne

8 commentaires:

Bertrand a dit…

Bien que le volume porte en effet la date de 1882 sur le titre et la couverture, il a été achevé d'imprimer le 1er décembre 1881.

Par ailleurs, une version anglaise de ce livre "The fan", publiée à Londres chez Nimmo en 1884, présente un premier plat de couverture "en soie" avec un motif quasi identique à celui que vous montrer dans votre première photo.

B.

Hugues a dit…

Hum, est-ce que je me trompe où vous avez acheté ce lot il y a quelques semaines dans une vente (j'avais laissé un ordre que vous avez dépassé d'un pouce)?
Hugues
Le Blog du bibliophile

calamar a dit…

très beau lot en tout cas ! de quoi truffer un exemplaire de belle manière...

Anonyme a dit…

Non, vous ne vous trompez pas!! J'ai juste revendu ce qui m'intéressait le moins.
Il y a aussi deux séries de gravures (une a priori sans intérêt, l'autre que je présenterai volontiers), un autre portrait gravé d'Uzanne et une dernière gravure qui me plait beaucoup

Bertrand a dit…

Les colonnes uzanniennes du Bibliomane moderne vous sont grandes ouvertes ! Vous le savez.

Encore merci de ce partage.

B.

Anonyme a dit…

@ Bertrand : ce sera avec plaisir!

@ Hugues : de toutes façons, je suis allé à cette vente pour ce lot uniquement, je voulais vraiment l'acheter et je n'aurais pas laché!!

B

Textor a dit…

Je constate que l'uzannomanie gagne du terrain ! Bel ensemble en tous les cas, réuni, j'imagine, par un seul collectionneur.
T

Bertrand a dit…

J'espère que cela ne vous effraie pas Textor. Je ne vous lis plus beaucoup... un timing chargé peut-être ? Évitez les Sofitel pour le mois à venir... on ne sait jamais... (sourire)

B.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...