lundi 26 décembre 2011

Brèves de fin d'année, Part VI : Daumier est-il mort en pauvreté ? Des nouvelles de nos amis du Daumier Register www.daumier-register.org



Voici quelques nouvelles d'Honoré Daumier via nos amis du Daumier Register, Lilian & Dieter Noack www.daumier.org & www.daumier-register.org

===============================

Chers amis de Daumier,

Daumier est-il mort en pauvreté ? Cette question a souvent été étudiée et personne n'a été en mesure de donner une réponse satisfaisante. Dans notre site Daumier (http://www.daumier.org/index.php?id=176) nous avons essayé de composer une liste de prix et coûts différents pour donner un aperçu général de la vie quotidienne du temps de Daumier.

Par chance, nous venons maintenant de découvrir une lettre manuscrite de Daumier, qui se trouve dans une collection privée. Elle montre que Daumier, le 16 Décembre 1862, a dû vendre certains de ses meubles. Vous trouverez une copie de la lettre dans l'annexe à ce mail.

Nous devons supposer que cette lettre est une indication de la mauvaise situation financière pendant cette période de la vie de Daumier. Vous vous rappelez peut-être qu' en Février 1860 Philipon avait démissionné Daumier. En conséquence Daumier se trouvait en difficultés financières au moins jusqu'en Décembre 1863, quand après la mort de Philipon il travaillait de
nouveau pour le Charivari. La pauvreté est un thème récurrent dans l’œuvre de Daumier. Notre petit vidéo « DAUMIER et la pauvreté » sous http://www.youtube.com/watch?v=e2ZQ9y4v9Ag en donne une impression.

Lilian et Dieter Noack du Daumier Register vous souhaitent bonnes fêtes et une heureuse Année.

Cordialement,

Lilian & Dieter Noack
www.daumier.org & www.daumier-register.org
Center for International Daumier Research

***Videos: http://daumier-videos.webs.com/***

2 commentaires:

Cartonnages Romantiques a dit…

S'il est exact que Daumier a eu presque constamment et tout au long de son existence des soucis financiers, on ne peut affirmer que fin 1862, il était dans des soucis matériels au point de vendre ses meubles. C'est une année ou n'étant plus au Charivari,( qui lui apportait des mensualités garanties) il s'était remis à la peinture. De cette période on peut distinguer des toiles comme :" Baignade à l'abreuvoir ou la Lavandière et surtout le Wagon de troisième classe. Donc quelques rentrées financières. Et qui sait si Daumier qui venait de déménager, n'était pas en plein changement de décor et qu'il vendait quelques meubles qui ne lui convenaient plus pour en acquérir d'autres ? Hypothèse aussi concevable qu'une autre.....

Bertrand a dit…

ça se tient en effet, on peut conjecturer sur tout, mais saura-t-on jamais ? sans doute un jour... grâce au hasard de la découverte de papiers manuscrits sans doute.

En tous les cas si Daumier est mort dans la misère cela confirme bien le fait que le talent ne rime que bien rarement avec argent ...

B.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...