lundi 24 octobre 2011

Deux petites brèves à propos de deux ouvrages publiés par Octave Uzanne à la fin du XIXe siècle.



Octave Uzanne est de retour ! J'en apprends tous les jours sur cet homme complexe et son oeuvre qui ne l'est pas moins.

Aujourd'hui je partage avec vous deux petites choses découvertes récemment.


Premier plat de la chemise de protection.
Broderie en encadrement et impression sur soie.



La première est un exemplaire de "La femme à Paris, nos contemporaines" (Pairs, Ancienne Maison Quantin, 1894), ouvrage magnifiquement illustré par Pierre Vidal. Cet ouvrage tiré à petit nombre sur papier vélin teinté satiné filigrané de fleurs (et dont il a été tiré 110 exemplaires sur papier du Japon) est orné d'une très jolie couverture dessinée par Léon Rudnicki dans le plus pur style Art Nouveau alors en vogue (voir photo). L'exemplaire que j'ai en mains est de ce tirage à petit nombre mais possède en plus sa jolie couverture de protection recouverte de soie décorée et avec lacets. Je n'avais à ce jour jamais rencontré cette couverture ou chemise décorée. Une photographie valant mieux qu'un long discours je vous laisse admirer le décor brodé du premier plat avec au centre imprimé en bistre, une variante de la vignette de titre de l'ouvrage, par Pierre Vidal, ainsi que le titre imprimé également en bistre.


Second plat de la chemise de protection et dos.
Impressions sur soir, or et à froid.


Je trouve cette broderie en encadrement d'une beauté remarquable. Malgré quelques usures de la soie beige (soie de fond), des bords effilochés, des lacets cassés par endroit, cette chemise est un document bibliophilique fragile et rare. Existe-t-il des variantes de cette chemise pour cette édition ? Sans aucun doute (Uzanne aimait les variantes et les essais...). Je joins ci-dessous la photographie du second plat et du dos de cette chemise. Si vous possédez un exemplaire de cette chemise ou une variante, je suis bien évidemment intéressé et publierai ici même les photographies que vous voudrez bien m'envoyer à bertrand.bibliomane@gmail.com



L'autre brève concerne un bel envoi d'Octave Uzanne à son ami et collège Angelo Mariani sur un exemplaire de "La femme et la mode, métamorphoses de la parisienne de 1792 à 1892" (Paris, Ancienne Maison Quantin, 1893). L'envoi est écrit au crayon de couleurs bleu. L'exemplaire n'est pas des moindres puisqu'il s'agit d'un des très rares exemplaires sur papier de Chine (20 exemplaires), le plus petit tirage pour ce beau livre avec 25 ex. sur Japon et 955 ex. sur vélin. Cet exemplaire de luxe contient le très joli frontispice de Félicien Rops en deux états, en couleurs et en noir. Angelo Mariani est très connu à la fin du XIXe siècle pour sa boisson tonique à la "coca du Pérou". Le "vin Mariani", mis au point dès 1863, est l'ancêtre (alcoolisé) de la célèbre boisson gazeuse américaine (depuis 1887) ... A la fin du XIXe siècle, tous les auteurs en vogue de l'époque furent des supports publicitaires dans les Albums Mariani (sorte de Digest des meilleurs auteurs, acteurs et artistes de l'époque avec notices biographiques et portraits gravés). Ces albums sont une véritable mine d'informations. Angelo Mariani et O. U. étaient amis, collègues en journalisme aussi par certains côtés. Joseph Uzanne, le frère d'Octave, préfaçait d'ailleurs ces albums et rédigeait les notices biographiques. Octave Uzanne publia "La panacée du Capitaine Hauteroche" dans un livre intitulé "Cinq contes à Mariani" (Paris, Librairie Henry Floury, 3 janvier 1900). Cet ouvrage est ainsi dédicacé sous le faux-titre : "Pour mon vieil et excellent ami Angelo Mariani digne compatriote du corse Napoléon."

Je vous parlerai bientôt d'une autre découverte concernant Octave Uzanne et son oeuvre.

Bonne journée,
Bertrand Bibliomane moderne

5 commentaires:

Pierre a dit…

Plus vous nous présentez ses réalisations et plus, comme vous, nous apprécions ce dandy du livre, Octave Uzanne. Merci. A quand les conférences chez les gens de lettres ou les gens du livre ancien ? Pierre

Textor a dit…

Pierre, vous voulez dire, à quand une expo à la BNF intitulée : "Octave Uzanne, ses tics et ses tocs"...

T

calamar a dit…

on trouve un autre exemplaire avec cette chemise :
http://catalogue.drouot.com/ref-drouot/lot-ventes-aux-encheres-drouot.jsp?id=1792749
si vous êtes abonné à la Gazette, vous aurez les références de la vente...

Eric a dit…

A signaler, le bel article de Jean Paul sur Uzanne dans le magazine du bibliophile de novembre 2011.

Eric

Bertrand a dit…

Damned ! Il va falloir que je le trouve !! L'hypothétique collaboration avec le Magazine du Bibliophile et son rédacteur en chef Frédérick Reitz, sans suite visiblement de sa part, étant comme on dit, aux oubliettes...

Au XXIe siècle on pourrait croire la communication plus facile... mais non...

Jean-Paul fait même un article sur Uzanne sans me le dire...

Pfff... tout fout l'camp (sourire)

B.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...