mardi 18 janvier 2011

Paléographie janinesque... ou Jules Janin déchiffré par les lecteurs du Bibliomane moderne...


Ce soir, peu de temps...

Je vous laisse en compagnie d'une jolie lettre que je viens d'acquérir. Une lettre de l'ami des livres et des lettres bien connu des colonnes du Bibliomane moderne, je veux dire Jules Janin.

Je vous laisse lire cette lettre, la déchiffrer, n'hésitez pas à donner votre "version" en commentaire, tout le monde en profitera.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir


Nous en reparlons très vite...

Bonne soirée,
Bertrand Bibliomane moderne

12 commentaires:

Bertrand a dit…

Ce brave Jules, il faut le dire, avait quand même une belle écriture de cochon !! C'est pas difficile on dirait une écriture de médecin ! ;-))

B.

Pierre a dit…

Ai fait une photocopie du document que j'ai remis à un pharmacien.

Suis reparti avec des médicaments !! Pierre

Textor a dit…

Pourtant c'est facile : " Madame permettez-moi de vous adresser un beau livre en 43 petits volumes, ...etc ".

Aurais du faire médecine, moi !

T

Anonyme a dit…

Madame
Peermettez-moi de vous adresser ce beau livre en 43petits volumes comme un faible souvenir de bon et loyal dévouement. Si de Monthiers en particulier hier pour la (...) et fort triste de partir, je vous (...) Je sais combien vous partager toute cette tristesse et je m'estimerai heureux si ce livre pouvait vous en distraire quelque peu.
Agréez, Madame, l'assurance de mon entier et respectueux dévouement.

Jules Janin

Raphael Riljk a dit…

"M de Monthiers est parti avant hier pour la Russie et fort triste de partir, je vous assure."

...43, c'est pas beaucoup ?

Le Bibliophile Rhemus a dit…

Les volumes ne sont que "trois"

Textor a dit…

Notre Jules avait un problème avec les points sur les I. Il les distribuait au petit bonheur... D'ailleurs "les petits bonheurs" c'est un titre de Janin.

Qu'il est drole le Textor, le matin !!
T

Anonyme a dit…

Bonjour,
La 2ème partie est illisible pour ma part;
Bien à vous;
sandrine.

Raphael Riljk a dit…

Peut-être au début : "Permettez-moi de vous adresser de bien loin ces trois (très?) petits volumes etc" ?

Cette idée d'éloignement est aussi rendue dans le PS : "Madame de P est toujours comme vous l'avez laissée etc"

De Monthiers était bien copain avec JJ puisqu'il lui écrit dans une autre lettre en 1838 : "Mon Cher petit JJ que j'aime".

Bertrand a dit…

Je laisse cette lettre sans transcription définitive pour le moment... un jour viendra...

B.

Raphael Riljk a dit…

L'enquête va continuer néanmoins, à moins que vous ne disposiez d'éléments déterminants, Bertrand.

Quelques indices montreraient que Mme de Monthiers se trouvait alors à Florence.

Raphael Riljk a dit…

Le BiMo et Jules m'accompagne dans le Métropolitain. Il y a encore quelques incertitudes que des années acharnées de recherche résoudront certainement dans le futur :

Madame,
Permettez-moi de vous adresser de bien loin ces trois petits volumes comme un faible souvenir de bon et loyal dévouement. Mr de Monthiers est parti avant hier pour la Russie et fort triste de partir, je vous assure. Je sais combien vous partagez toute cette tristesse et je m’estimerais heureux si ce livre pouvait vous en distraire quelque peu.
Agréez, Madame, l’assurance de mon entier et respectueux dévouement.
Jules Janin
3 Juillet (?) 1839.
P.S. Madame de Lantier est toujours comme vous l’avez laissée, bonne et souffrante (?), spirituelle et <…>, son automne ( ?) est charmant, elle a lu après votre départ mes critiques < …> - Oh vous, comme toujours de bon conseil ( ?) – elle est fâchée contre M. de Monthiers qui n’est pas allé la voir.


Raphael

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...