vendredi 2 novembre 2012

Trois reliures de Knoderer à l'encan (ADER, Paris, 24 octobre 2012) ... le flop !

Vous souvenez-vous de l'article que j'avais osé commettre il y a quelques mois à peine à propos d'une exposition de reliures signées Daniel Knoderer ? C'était ICI - à lire ou à relire.


Hasards du calendrier ; dans la dernière vente de livres ADER à Paris (24 octobre 2012), sous les numéros 293, 294 et 295 étaient proposés trois petits volumes unica habillés de reliures Kno ! (moi j'aime bien les appeler comme ça). Ma curiosité était grande de savoir ce qu'allaient faire ces trois volumes estimés entre 400 et 600 euros pièce.

Nada ! Rien ! Zéro ! Les trois lots apparaissent invendus au catalogue en ligne avec les résultats.

Loin de moi l'idée de conclure que l'art contemporain a ses limites ... mais heureusement tout de même ! (AMHA).

Bref, je vous laisse lire les fiches et voir ces petits chefs d'oeuvre si vous ne les aviez pas encore admirés.




Bonne journée,
Bertrand Bibliomane moderne

4 commentaires:

Textor a dit…

Le bibliophile ancien et moderne préfère le sage veau brun à dos orné et il se risque parfois sur le bizarre, comme le maroquin bleu... mais où placer ces choses bariolées dans la bibliothèque !
Textor

sebV a dit…

le bibliophile est homme de goût donc

Textor a dit…

En même temps, les vrais bibliophiles apprécient les reliures modernes, artistiques et de fantaisie, à l’instar d’Octave Uzanne. Mais ces reliures Knoo me paraissent plus de fantaisie qu’artistiques.

Textor

Daniel a dit…

C'était doublement compliqué, pas vraiment des livres et pas vraiment des reliures...3 miniatures de 10 à 14 feuillets chacun et 6 cm haut.

Ceci explique peut être cela, sur un livre plus classique, elles auraient sans doute trouvé preneur ?

Daniel B.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...