mardi 6 novembre 2012

Ex libris de l'homme de lettres provençal Emile Ripert (1882-1948)


IN LUMINE ARTES
Ex Libris Em. Ripert


Émile Ripert (1882-1948) : Né à La Ciotat, professeur de langue provençale à l’Université d’Aix. Majoral du félibrige en 1934. Recueils : Le Chemin blanc (Fasquelle, 1904), Le Golfe d’amour et Le Couronnement de Musset (Ed. du Feu, 1908 et 1910), La Terre des lauriers ( Grasset, 1912) qui obtient le prix national de poésie 1912, La Sirène blessée (1920), Le Train bleu (Flammarion,1929). Romans : L’Or des ruines, Quand je serai bachelière, Le Dernier vol de l’Aigle. Auteur aussi de plusieurs volumes consacrés à Frédéric Mistral et au félibrige qui en font un des chantres les mieux inspirés de la Provence et du Languedoc. (source : Le Bibliophile Languedocien).

Cet ex libris n'est pas signé. Pourtant je verrais bien là le style d'un Eugène Grasset ou encore d'un George Auriol. Toute information sera la bienvenue.

Bonne journée,
Bertrand Bibliomane moderne

2 commentaires:

calamar a dit…

merci Bertrand pour cette publication, je vais pouvoir enrichir une fiche...

Anonyme a dit…

Les mains délicates de cette demoiselle me font penser plutôt à Paul Berthon...

Ph. D.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...