jeudi 19 juillet 2012

Petit voyage au pays des couvertures illustrées '50 - curiosa oblige !


Ne vous êtes-vous jamais demandé si les livres que vous achetiez, que vous collectiez avec ferveur, amour, passion le plus souvent, valaient les efforts que vous leur consacrez ? Drôle de question me direz-vous. Certes, si vous les achetez, c'est que vous les aimez ... pas si sûr en fait ! Il arrive parfois (souvent) que l'on soit le jouet de ses (mauvaises) habitudes. Je veux dire par là qu'une fois une idée de collection en tête, il n'est plus si facile d'en changer. Métamorphoser sa bibliothèque est sans doute encore plus difficile que d'en construire une de zéro. Vous ne me croyez pas ? Pour ma part je vis la chose en grand depuis quelques mois et j'avoue que si l'effort en vaut la chandelle, cela n'est pas sans provoquer d'incessantes auto-suggestions, pas toujours si évidentes à vivre. Passons. Ce petit préambule n'a pour seul but que celui de vous faire réfléchir sur vos propres habitudes bibliophiliques et collectionneuses.

Et si demain vous vendiez l’intégralité de votre bibliothèque actuelle pour en rassembler une nouvelle ? Et si cette bibliothèque, composé d'incunables, d'impressions du XVIe siècle, de beaux illustrés à vignettes du XVIIIe siècle, d'illustrés Art Nouveau fin de siècle, ou d'éditions originales françaises des années 20, était remplacée par une bibliothèque composée d'éditions populaires de romans érotiques des années 50 (en fait on peut étendre la période entre 1920 et 1970 environ) ? Y avez-vous déjà songé ? Connaissez-vous ces éditions aux couvertures illustrées avec goût (ou pas), imprimées sur papier (pas toujours bon), la plupart du temps n'ayant pas eu les honneurs de la reliure d'art (donc 95% d'exemplaires brochés), avec pour seul atout pour elles la curiosité comme guide et le nombre de titres disponibles (sans doute plusieurs milliers de titres à réunir). Pas ou très peu de grands papiers ou papiers de luxe. Une cote fluctuante mais un prix en librairie qui oscille le plus souvent en dessous de la barre des 50 euros. Avouez que c'est alléchant ! Que de belles découvertes en perspectives, à petit prix, avec néanmoins la satisfaction de pouvoir chercher, fouiner, découvrir les plus beaux exemplaires (exemplaires en parfait état de conservation - ce qui est loin d'être si évident). Alors ? Toujours pas tenté de brader votre collection has been d'incunables latins pendant qu'il en est encore temps ?

Pour vous tenter, voici une série de photos de couvertures de livres du genre curiosa de cette période (toute autre thématique pouvant être envisagée évidemment). Depuis le livre simplement grivois jusqu'au titre le plus dévergondé, votre choix peut s'avérer difficile. A vous de choisir !









Avouez que ça a de l'allure dans une bibliothèque non ?

Bonne soirée,
Bertrand Bibliomane moderne

9 commentaires:

Textor a dit…

Amis Bibliophiles, le conseil de Bertrand est tentant... si vous voulez troquer votre Confessionale Defecerunt Scrutantes Scrutinio contre Symphonie Charnelle, sachez que je reprends tous vos vieux incunables à prix étudié.

Bonne nuit
Textor

Anonyme a dit…

Quel courage Bertrand! ;)
S.D.

Olivier a dit…

Je pose la question qui me brûle les lèvres (et pourtant je suis un homme) qui se cache derrière Harry Mitchum?
Olivier

Bertrand Hugonnard-Roche a dit…

la réponse la plus vraisemblable Olivier me semble qu'il s'agit certainement d'un proche parent de Robert du même nom... ou pas (sourire).

B.

Olivier a dit…

Le Mitchum de La nuit du chasseur (alors là, waoouh) ou le Mitchum de cette interminable liste de navets (à cheval)?
Mince c'est le même...

Anonyme a dit…

50 euros ! Comme vous y allez ! le plus souvent moins de 10, voire de 5.

Bertrand Hugonnard-Roche a dit…

J'ai écrit en dessous de 50 euros. Et évidemment, ceux à l'état d'épaves, même à 2 euros je n'en voudrais pas. Néanmoins proposez moi certains titres à l'état neuf à 50 euros et je vous les achèterai. Tout est relatif en bibliophilie. L'appréciation de chacun en premier lieu.

B.

Patrick. a dit…

Que de mépris envers les amateurs de curiosa!
Vous ne méritez pas vos livres!

Bertrand Hugonnard-Roche a dit…

Vous ne m'avez certainement pas bien compris Patrick ! Aucun mépris de ma part envers quiconque. Vraiment. J'exprimais juste ma façon de voir les choses en matière de "qualité des exemplaires".

Merci d'avoir exprimé votre avis.

B.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...