mardi 10 juillet 2012

Description bibliographique d'un petit catalogue de curiosités : L'amour à travers les livres.


Il ne sera pas dit que vous débutez votre été bibliomaniaque sans un peu de gaudriole distillée avec goût. Voici une acquisition récente qui ne vous laissera pas indifférent(e), même par ces météorologies chaotiques et volontiers novembresques. Espérons-le !

Petit catalogue de format modeste (15,5 x 12 cm) de quelques dizaines de pages simplement agrafées au centre (un seul cahier donc), se distinguant néanmoins par une jolie couverture illustrée en couleurs comme vous pouvez le voir ci-dessus. "L'AMOUR A TRAVERS LES LIVRES" tel est son titre. Vendu 2 francs. En quatrième de couverture on peut lire une réclame plein texte pour la librairie en question qui propose les livres que nous allons voir. Les conditions de vente ainsi détaillées donnent le ton : envoi des livres sous pli fermé, sans marque extérieure (discrétion assurée). Service pour la France comme pour l'Etranger. Paiement en billets de banque possible (on aimerait que cela soit toujours en vogue...), enfin, une recommandation de dernières lignes : Ne communiquez ce catalogue qu'aux adultes. A la fin des conditions de vente on lit que le magasin est ouvert tous les jours, les dimanches et fêtes exceptés, de 9 heures à 12 heures 30 et de 14 heures à 19 heures 30. Formule de politesse : le meilleur accueil vous est à l'avance réservé.




Ouvrons ce petit catalogue.

Il s'ouvre sur un texte signé Jacques d'Abran intitulé : "Sur les livres libertins". Petite éloge des livres polissons à travers les siècles, de Boufflers à George Sand en passant par Musset. Propos rapide et bien tourné. Vient ensuite la "Liste des livres" (donne une liste de livres avec numéro d'ordre, titre, descriptif et prix de vente). Nous y revenons de suite. L'essentiel du catalogue, soit les dix feuillets centraux, sont occupés par des reproductions photographiques de femmes nues, assez jolies photographies de studio, charmantes et assez sages au final. La liste des livres reprend ensuite et se termine au verso de la quatrième de couverture.

J'avoue que je voulais vous donner la reproduction in extenso de ce petit catalogue, mais cela n'a pas été possible, car parmi les reproductions photographiques, l'une d'elle représentait un corps nu féminin que la loi et la morale réprouve à juste titre désormais. Ne souhaitant pas me voir accusé de propager de telles images, fussent-elles diffusées à titre purement documentaire ;  vous aurez donc l'intégralité des pages moins une (double-page).

Mais venons-en à la Liste des livres proposés à la vente par ce petit catalogue. Voici les titres et le prix demandé :

1. ALCÔVES PRINCIÈRES ET ÉPISCOPALES. Oeuvre très libre sur les orgies galantes consommées dans les alcôves très secrètes. 15 francs. [éditions Astra, 1929]

2. PRINCESSES COURTISANES (LESBIENNES). Passions ardentes de jolies femmes avides de sensations perverses. L'ouvrage délicieusement écrit nous entraîne - par la main - vers des plaisirs troublants et parfumés d'un amour très spécial. 15 francs. Le même livre avec une série de photos "ENTRE FEMMES" 25 francs. [éditions Astra, 1929]

3. VENUS EN RUT. Le dernier ouvrage paru dans cette collection très recherchée. Des scènes d'une sensualité raffinée et de toutes natures combleront de joie les lecteurs les plus passionnés. Très leste. 15 Francs. [1934]

4. L'ART D'AIMER ou L'ECOLE DE L'AMOUR. Cet ouvrage constitue pour les Amants et Maîtresses un véritable guide de caresses inédites de plaisirs nouveaux de positions voluptueuses. Lisez-le pour connaître les secrets de l'amour suprême. Le livre seulement 15 francs. Le livre avec une série de photos prises sur le vif  "LES 32 MANIÈRES DE S'AIMER." 25 francs. [1928]

5. LE GUIDE DES MAISONS DE RENDEZ-VOUS ET LIEUX DE PLAISIRS. C'est l'ouvrage le plus complet du genre. Contient toutes les adresses, même les plus secrètes, de Paris, province et étranger. Détails inouïes et spécialités. De curieuses photographies prises sur le vif donnent à ce guide la valeur d'un véritable document sur les moeurs de ces maisons d'amour et de plaisir. 25 francs.

6. GUIDE DE L'AMOUR SANS DANGER. Ce guide très complet du Dr Verdier est une garantie merveilleuse contre les risques de l'amour. Des conseils pratiques, efficaces en font un guide indispensable aux amoureux des deux sexes. Lisez-le, et désormais vous pourrez, sans crainte pour votre santé, vous aimer pleinement sans danger. Très fort volume de près de 200 pages. 25 francs.

7. ÉCRIN DU RUBIS. C'est l'ivresse des caresses attardées sous les jupes dans des lingeries et dessous féminins. Exquise confession d'une très jolie fille sur l'odyssée de son pantalon. 25 francs. [Jean Fort, 1932]

8. SOUS LA JUPE. C'est bien l'ouvrage le plus osé, le plus délicieusement pimenté que l'on se soit permis de publier. Rien n'y manque pour régaler les plus délicats : des scènes d'amour précoces, des postures amoureuses inédites, de quoi donner le vertige aux plus froids ! De nombreuses illustrations piquantes accentuent l'intérêt de ce remarquable ouvrage. 30 francs. Le livre avec une collection de belles photographies très galantes prises sur le vif. 50 francs.

9. LA BELLE POLISSONNE. Si vous recherchez une oeuvre très excitante, lisez "LA BELLE POLISSONNE" : vous serez littéralement enthousiasmé. C'est l'histoire véridique d'une jolie femme dont les aventures amoureuses nombreuses et les polissonneries savantes dépassent tout ce que vous pouvez imaginer de pire... et de délicieux ! De nombreuses illustrations vous permettent de ne plus rien ignorer de ses charmes, ni de ses jeux. 30 francs. Le livre avec une magnifique collection de photographies couleur "chair" prises sur le vif en pleine action. 50 francs. [éditions du Couvre Feu, s.d., vers 1930]

10. LES ESCLAVES DE JOHN KRISSLER. Un livre très curieux qui vous séduit et vous bouleverse. Des scènes luxurieuses d'amour succédant à d'épouvantables supplices, véritables inventions diaboliques d'un nouveau Marquis de Sade. Ces belles esclaves sont aussi friandes de caresses que de ... coups ! De nombreuses et splendides illustrations très réalistes complètent ce texte très attachant ... 30 francs.

11. L'INFERNALE VOLUPTÉ OU LES FRÉNÉSIES AMOUREUSES. Une étrange et fascinante aventure d'amour. Ce livre est un hymne à la chair et à la volupté. Comment faire vibrer de plaisir les maîtresses les plus froides et les plus rebelles. C'est là un secret formidable que cet ouvrage vous permet d'acquérir à tout jamais. 21 gravures d'un réalisme invraisemblable donnent une valeur documentaire à cet ouvrage. 30 francs.

12. PENSIONNAT DE MADAME CLERVAL. Étrange pensionnat où les jeunes et jolies pensionnaires se livrent entre elles et même avec de beaux partenaires à des jeux passionnants et qui sont décrits sans aucun fard en plein lumière. Beaucoup d'illustrations très piquantes donnent un charme de plus à cet ouvrage très recherché. 35 francs. [Les Orties Blanches, 1933]

13. ÂME D'ESCLAVE. Pourquoi faut-il que cette jeune femme belle à la folie soit devenue l'esclave d'un vice raffiné et anormal ? Révélations stupéfiantes sur certaines pratiques sexuelles. Nombreuse illustrations saisissantes. 35 francs.

14. LE JARDIN PARFUMÉ. Ouvrage de luxe très spécial sur les règles de l'amour charnel. Comment se plaire, se caresser et s'aimer. Toutes les positions amoureuses décrites avec des détails inouïs. Très recommandé. 50 francs. L'ouvrage avec une collection de 32 photographies (18 x 24) toutes spéciales, avec personnages jeunes et beaux (H. et F.), dans des scènes ultra-galantes. "LES 32 POSITIONS D'AMOUR." 250 francs.

15. LE JOURNAL INTIME D'UNE SOUBRETTE par ***. Ouvrage terriblement osé et tout parfumé de souvenirs amoureux d'une jolie soubrette au tempérament de feu. Jamais aucune femme passionnée ne s'était donnée aussi complètement que dans ces pages brûlantes de baisers, de caresses et de pâmoisons. Présenté dans une édition de grand luxe, c'est un livre très rare pour les bibliophiles (NDLR : bibliophiles ! ça y est le mot est lâché !). 50 francs.

16. CHAMBRIÈRES DE HAUTE ECOLE. De jolies filles et de vigoureux partenaires dans des jeux délicieux et suggestifs, voilà de quoi passer d'agréables moments en lisant ce magnifique ouvrage luxueusement illustré d'eaux-fortes. 50 francs. [Les Orties Blanches, Jean Fort, 1934]

17. ESCLAVAGE par Edith Klinder. Ce livre est un document formidable sur les passions féminines. Le déshabillage au couteau. Les seins épinglés. Chienne et esclave. Le viol d'Annabel. Ouvrage sensationnel de près de 400 pages avec un grand nombre d'illustrations d'un réalisme inouï. Très recommandé. 60 francs.

18. SONIA DOMINATRICE. La belle et chaude Sonia nous raconte dans des confessions cyniques toutes ses plus belles aventures d'amour. C'est d'une incroyable audace et pourquoi ne pas l'avouer singulièrement envivrant. Edition soignée, limitée à un très petit nombre d'exemplaires seulement, contient beaucoup d'illustrations d'une vérité étonnante. 60 francs.

19. SONIA DOMPTÉE. Sonia, la jolie Sonia, plus délicieuse et plus perverse que jamais, vous conduit dans des régions brûlantes où elle se révèle une fougueuse amoureuse à la chair insatisfaite. C'est d'une intensité et d'un réalisme stupéfiants. Dix photographies format 18 x 24 vous permettent de ne plus rien ignorer des scènes décrites dans cet ouvrage d'une présentation unique. 60 francs.

20. CONFIDENCES ÉGARÉES. Livre d'un érotisme délicat ; des scènes délicieuses et perverses sont décrites d'un doigt habile. De nombreuses illustrations très suggestives en rendent la lecture attachante. 60 francs.

21. CARESSES par ***. Parmi tous, voici de toute évidence l'ouvrage le plus érotique et le mieux écrit de l'époque. Vous assisterez émerveillé à l'initiation amoureuse d'une jeune écolière : c'est raffiné à l'excès. Cet ouvrage numéroté, imprimé sur beau papier, est appelé à être avant peu de temps une véritable rareté bibliophile : aussi nous le recommandons tout spécialement à nos correspondants. 100 francs.

22. EDUCATION DE CHÉRUBIN. Ouvrage remarquable relatant dans tous ses détails les plus intimes la vie amoureuse d'un hermaphrodite. Tous les curieux voudront connaître les étranges sensations éprouvées par cet extraordinaire personnage. Nombreuses illustrations. 90 francs. [Les Orties Blanches, 1934]

23. FANNY, FILLE DE JOIE ou L'ART DE JOUIR DE LA VIE EN ANGLETERRE. Cet ouvrage fameux est complètement hors commerce. De plus, il est rigoureusement interdit en Angleterre. Le texte le plus scabreux qui se puisse lire. Sera bientôt épuisé. TRÈS RECOMMANDÉ. 100 francs.

24. BOUTONS DE CHAIR ou LES DÉBORDEMENTS DE MADEMOISELLE ALICE par ***. Après "CARESSES" nous recommandons tout spécialement à nos correspondants les plus exigeants ce nouvel ouvrage très érotique, qui vient de paraître depuis peu. Nous ne craignons pas d'affirmer que ce livre est le plus osé et le mieux écrit des ouvrages de ce genre. Lisez "BOUTONS DE CHAIR" : vous serez émerveillé par son audace. Edition de grand luxe à 500 exemplaires seulement. Ne sera pas réimprimé et chaque exemplaire numéroté est appelé par sa rareté à prendre une très grande valeur. 125 francs.

25. L'ARDENTE TUTELLE. Un livre enflammé de passions violentes. Histoire vécue d'une amoureuse dont les enlacements nombreux sont décrits d'une plume captivante. Dès les premières pages vous êtes empoignés d'une fièvre intense par la sensualité de cet ouvrage sensationnel. De nombreuses photographies, prises sur le vif en pleine action, accompagnent ce livre magistral. Très recherché, il en reste une vingtaine d'exemplaires seulement. 150 francs.

26. SCÈNES DE MOEURS GALANTES. Cette oeuvre de Crébillon fils est une des plus belles de la littérature galante. Accompagnée de 6 gravures en couleurs. Edition de luxe numérotée limitée à 150 exemplaires. 200 francs.

27. LE RIDEAU LEVÉ ou L'EDUCATION DE LAURE. Oeuvre licencieuse du Comte de Mirabeau. Très recherchée des connaisseurs en raison de sa rareté et de son texte terriblement osé. De nombreuses et magnifiques gravures sur cuivre rehaussent la valeur de ce magnifique volume. 250 francs.

Ainsi s'achève cette liste, illustrée de 14 petites vignettes photographiques (ou reproductions de gravures) suggestives.












Les inévitables questions maintenant : Quand ? Qui ? Où ? Nous avons mis entre crochets à la fin de chaque notice, la date supposée des ouvrages décrits ainsi que le nom de l'éditeur lorsque celui-ci est connu.

On en conclut ? Que ces ouvrages datent des années 1929 à 1934 environ et que donc ce petit catalogue a dû être imprimé vers 1934 ou 1935. Les ouvrages proviennent de différents fonds d'éditeurs spécialistes du genre : Jean Fort notamment. Par contre, j'ai beau chercher, je ne vois nulle part indiqué sur ce catalogue l'adresse du libraire revendeur à l'origine de ce petit catalogue de livres coquins à tendances sado-masochistes. Sans doute l'adresse n'était-elle connue que des seuls clients ... imprimée sur une bande ou sur l'enveloppe qui contenait le catalogue ou sur un feuillet volant que nous n'avons pas.

On s’aperçoit vit que la plupart de ces ouvrages sont aujourd'hui devenus peu communs pour ne pas dire assez rares. Il suffit d'interroger un méta-moteur tel que Vialibri pour s'en rendre compte rapidement. Ces livres étaient vendus sous le manteaux, cachés après acquisition, souvent malmenés de mains de maîtres (si je puis me permettre l'expression con-sacrée), bref, il n'en reste plus guère de solides et en belle forme. Ces volumes n'ont eu que bien rarement les honneurs de la reliure, ou alors avec marqué CORAN ou MISSEL en lettres d'or au dos ... ce qui ne facilite pas les recherches pour le bibliophile curieux de curiosa de cette époque.

Celui ou celle qui déciderait de collectionner les 27 titres présentés dans cette mince plaquette aurait, à mon avis, déjà fort à faire ! Bon courage aux téméraires.

Quant à ce petit catalogue à prix marqués, dont les livres sont soigneusement décrits, avec de belles illustrations, le tout sur un beau papier glacé blanc, c'est aussi devenu une petite rareté. Petite certes, mais rare. Ne cherchez pas Jacques d'Abran, il n'existe pas. Sans doute un petit mot d'introduction par le libraire lui-même.

Si vous en savez plus sur ce petit catalogue (ou ce type de petits catalogues spécialisés es coquineries dans les années 30), nous serons je pense tous preneur ici d'une bonne leçon ! (sourire).

Bonne soirée,
Bertrand Bibliomane moderne

8 commentaires:

Raoul Viergerie a dit…

Ces petits catalogues (il en existe une dizaine) ont été publiés principalement par deux libraires qui se faisaient concurrence dans les années 30.

Contrairement à ce que dit imprudemment Bertrand ci-dessus, une de leur caractéristique est justement qu’aucun des livres listés dans ces catalogues n’étaient clandestins [et donc ils ne sont pas dans Dutel, par exemple] : ils se vendaient ouvertement en magasin, et ces librairies (certes spécialisées, et qui vendaient sous le manteau des choses bien plus épicées) avaient pignon sur rue notamment à Paris.

Rappelons que les livre de flagellation type Orties Blanches, justement, n’ont jamais été interdits a l’époque – seulement un peu plus tard, dans les années 50- 60 soumises au rigorisme de Tante Yvonne. Il existe toute une littérature sur ce sujet (on peut commencer par le Bécourt).

Qui ? quoi ? quand ? Tout cela est parfaitement documenté, notamment dans un livre publié par un collectionneur marchand il y a une quinzaine d’années et qui traite de ces petits livrets catalogues des années 30. Disons que c’était souvent des histoires de slip.

Personne a l’époque ne lisait les ridicules texte d’introduction (Sand, Musset….bien loin de préoccupations des acheteurs !) qui n’étaient là que pour donner un peu de tenue à l’ensemble.

Aujourd’hui ces petits catalogues, qui se trouvent assez régulièrement en brocante, sont recherchés surtout pour les photographies… : car pour une majorité il s’agit de photographe devenu célèbres (de nos jours) dans le monde de l’érotisme. Il y a quelques années, lorsque deux collectionneurs américains de la cote ouest devaient encore compléter leur collection, ces petits catalogues se vendaient jusqu’à une centaine d’euros pièce. C’est fini aujourd’hui, et on les trouve aux environs de 15 à 20 euros.

Quelques collectionneurs possèdent la majorité (si ce n’est la totalité : je vais le leur demander) des 27 livres présents dans cette liste, d’intérêt très inégal. Ils préparent d’ailleurs à plusieurs main une bibliographie (depuis un moment).

Cordialement,
Raoul Viergerie.

Bertrand Hugonnard-Roche a dit…

Je comprends mieux l'expression : "Il connaît pas Raoul, ce mec. Il va avoir un réveil pénible. Je voulais être diplomate, à cause de vous tous, éviter que le sang coule, mais maintenant c'est fini. J'vais le travailler en férocité, le faire marcher à coups de latte. À ma botte je veux l'voir, et je vous promets qu'il demandera pardon, et au garde à vous !"

Merci Raoul pour ces précisions et désolé d'avoir été imprudent. Encore que, sauf erreur à me relire, je ne crois pas avoir dit que ces publications étaient clandestines. Juste que les libraires savaient fort bien dissimuler leur adresse...

Quant à ces petites catalogues, j'ai aussi "Livres défendus" (même livres plus nombreux, pas de cahier photo central et plein de petites photos sado-maso discéminées dans le texte), et entre nous, à 15 ou 20 euros pièce, je suis preneur de trois caisses pleines ! (sourire).

B.

Raoul Viergerie a dit…

Vous aviez écrit qu'ils étaient "vendus sous le manteau", ce qui est pareillement faux même si ce n'est pas exactement la même chose que "clandestins".

Autre imprudence, Bertrand : les adresses de ces librairies etaient tellement peu dissimulées qu'à l'époque on les trouvaient dans tous les journaux a petites annonces.... L'un des deux libraires avait même une mini chaîne de magasins à Paris ! (sur le modele France Loisirs, en plus petit). C'est vous dire.

S'il vous manque l'adresse sur votre exemplaire, c'est parcequ'il est incomplet de la couverture supplémentaire qui y était ajouté au dernier moment avec l' adresse de la librairie de la chaine la plus proche ; j'en possede quelques-uns bien complet de cette deuxieme couverture neutre.

J'ajoute qu'a titre personnel c'est une hérésie de trouver ces volumes reliés (ce qui arrive assez souvent) car tel n'était pas leur vocation. Mais ca c'est uniquement mon avis.

Raoul.

Bertrand Hugonnard-Roche a dit…

Je retire le "sous le manteau" alors (sourire). Pour le reste, sait-on si les clients sortaient de ces librairies en brandissant leur exemplaire en criant : "Je l'ai !" Qui sait ? autre époque autres moeurs ... Notre ami bibliophile Barthoutou devait savoir tout ça mieux que moi.

Vale !

B.

Raoul Viergerie a dit…

Bartou etait de l'autre coté du collier, semble-t-il....

Raoul Viergerie a dit…

Oups, deux coquilles à corriger :

Barthou avec un h

Le livre qui explique tout sur ces catalogues est bien evidemment parut il y a 5 ans, pas 15 ! (il est en vente en ce moment a la boutique, sur eBay, sur Amazon, bref partout)

Bertrand Hugonnard-Roche a dit…

"Le livre qui explique tout sur ces catalogues" Pouvez-vous nous donner les références de ce catalogue Raoul ?

Merci d'avance.

B.

Olivier a dit…

Je lis tout cela un peu tard... Un peu comme on lit les journaux qui se sont accumulés dans la boîte à lettres pendant les vacances.

J'aime beaucoup la coquille de Bertrand "On s'aperçoit vit". Acte manqué...

Olivier

PS : sans espoir qu'il me lise, Raoul aurait-il une idée de la date de parution (fin 19ème) d'une revue qui s'intitule La lanterne des demi-vierges? J'ai promis il y a bien longtemps un billet à Bertrand...

PS bis : à Bertrand, si Raoul ne lit pas le message et que vous avez ses coordonnées pouvez -vous transmettre la demande ci-dessus.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...