mardi 5 juillet 2011

Deux très jolies lithographies coloriées et gommées à l'époque de la première main de Paul Gavarni (vers 1830-1835 ?).


"Promenade", lithographie originale de Paul Gavarni, vers 1830-1835.
Paris, Marchant éditeur, Alliance des Arts, imprimerie Bertauts, Paris.
Épreuve coloriée et gommée à l'époque.


Je poursuis tant bien que mal ma quête autour de l’œuvre du dessinateur lithographe Paul Gavarni (1804-1866). Voici deux spécimens de belle qualité achetés récemment et qui viennent compléter mon catalogue raisonné des lithographies de l'artiste : Plus de dix mille lithographies aux dires des frères Goncourt ! Un champ si vaste qu'il semble impossible à moissonner ! Et pourtant il arrive comme aujourd'hui qu'on découvre, aidé du hasard, de jolies pièces assez rares.

Il s'agit de deux lithographies, isolées, faisant très probablement partie d'une suite ou d'un album tiré à part ou bien publié dans les journaux de l'époque. Ces deux tirages lithographiques sont de format à l'italienne (30 X 25 cm pour la feuille environ et même sans doute un peu plus grand car ici les marges semblent avoir été quelque peu coupées - la lithographie proprement dite mesure 223 x 174 mm et se trouve encadrée dans les deux cas d'un simple filet servant de bordure au dessin et d'un double-filet mince délimitant un format de 243 x 194 mm).

Les deux lithographies portent au bas "Par Gavarni" (au centre directement sous le double-filet), et aussi "Paris, Marchant, éditeur Alliance des Arts" (à gauche) et "Imprimerie Bertauts, Paris." (à droite). La première s'intitule "Déjeuner de Garçon" et l'autre "Promenade". Les deux lithographies ont été soigneusement coloriées et gommées par des "petites mains" à l'époque. Le résultat est saisissant de fraîcheur et de beauté ! Je vous laisse juger par vous-même.

"Déjeuner de garçon", lithographie originale de Paul Gavarni, vers 1830-1835.
Paris, Marchant éditeur, Alliance des Arts, imprimerie Bertauts, Paris.
Épreuve coloriée et gommée à l'époque.


Je suis évidemment en train d'essayer de retrouver la trace de ces deux lithographies dans le catalogue raisonné de l’œuvre de Gavarni. Si vous souhaitez la faire en même temps que moi, n'hésitez pas à ajouter en commentaire vos trouvailles à ce sujet.

Bonne soirée,
Bertrand Bibliomane moderne

2 commentaires:

calamar a dit…

Béraldi, "les graveurs du XIXe siècle" référence ces 2 litho sous le numéro 59, "2 sujets d'enfants in 4", entre le num 60 : "le diable hors barrière", 1833 et le num 58 : "la recherche de l'inconnu (femme en chemise cherchant une puce)", non datée.
Mais il n'est pas bien certain que le classement soit chronologique.
Apparemment la suite ne comporte que 2 éléments...

Mayli (Art dessins) a dit…

Oh c'est beau ! Merci :)

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...