mardi 24 août 2010

Conférence: Cazin, sa vie et ses éditions - 30/09/2010 - Bouillon - Par Jean-Paul Fontaine




30/09/2010 - Bouillon - Conférence: Cazin, sa vie et ses éditions

A l'Hotel de la Poste à 20h. Entrée 3,00€

Le 250e anniversaire de l’impression à Bouillon du Journal Encyclopédique de Pierre Rousseau est l’occasion de faire le point des connaissances sur Hubert-Martin Cazin (1724-1795), libraire éditeur à Reims et à Paris, qui fut en relation d’affaires avec Pierre Rousseau dès son installation à Bouillon en 1760 et qui fit appel aux presses de la Société Typographique de Bouillon en 1785.

Connu notamment sur le marché du livre prohibé, mais pas uniquement, Cazin développa, bien qu’il n’en ait pas été le créateur, un format d’édition particulier, précurseur de notre futur livre de poche, le in-18. La conférence aborde cette caractéristique d’édition fascinante, et explique, à l’aide de nombreux exemples dont quelques inédits, la difficulté d’établir avec certitude l’attribution d’un ouvrage à une maison d’édition au XVIIIe siècle, - celle de Cazin en particulier -, contrariée en cela par le règne de la contrefaçon.

Conférencier : Dr Jean-Paul Fontaine

Docteur en médecine, historien du livre, éditeur. Fondateur de la revue Le Bibliophile Rémois (1985-2004), actuellement rédacteur auprès de plusieurs revues littéraires, auteur du Livre des Livres (Hatier, 1994) et autres travaux sur l’histoire de l’imprimerie, co-éditeur de La Nouvelle Revue des livres anciens (depuis 2009). A paraître en 2011 un ouvrage sur Cazin et ses éditions authentiques.

Renseignements

Contact :

Musée ducal
Tél : 061/46.41.89
Fax : 061/46.41.99

Liens :

Email : courrier@museeducal.be
Site Web : www.museeducal.be

12 commentaires:

Bertrand a dit…

Je ne pourrai malheureusement pas m'y rendre... existera-t-il une version radiophonique ?

B.

calamar a dit…

ou une version papier ? dans l'ouvrage annoncé, peut-être...

Le Bibliophile Rhemus a dit…

Version papier vraisemblable, non définie à ce jour (in Archives et bibliothèques de Belgique, Le Livre & l'estampe, La Nouvelle Revue des livres anciens ...?), plus détaillée dans l'ouvrage prévu en 2011.

Textor a dit…

Oui, C'est un peu dommage que ce soit en pleine semaine pour nouz'ot les besogneux, car Bouillon a l'air sympathique vu d'internet et, pour ma part, j'aurais pu combler de grosses lacunes sur Cazin.
T

Textor a dit…

La transmission de la conférence par Webcam sur tel ou tel site de bibliophilie serait bien venu !!

Maais c'est peut-être compliqué à organiser.
T

Pierre a dit…

La version papier en petit tirage avec un envoi de l'auteur me conviendrait parfaitement.

Je m'inscris pour la souscription ;-)) Pierre

Le Bibliophile Rhemus a dit…

Chers Amis,
Je ne manquerai pas de faire part de vos desiderata aux organisateurs.

Renaud a dit…

@Bibliophile Rhemus : les Cazinophiles reconnaissent-ils les éditions XII et XII (Genève 1782) décrites par Max Brun dans sa biblio des Liaisons Dangereuses comme le travail de Cazin ?

Le Bibliophile Rhemus a dit…

Ce ne sont pas des éditions de Cazin.

Renaud a dit…

Brun cite la biblio de Brissart-Binet mais ne peut croire que Cazin se soit tenu à l'écart de ce qui était LE succès littéraire de la seconde moitié du 18è… Existe-t-il une réfutation de la thèse de Brun dans les cercles Cazinophiles ?

Le Bibliophile Rhemus a dit…

Brun n'apporte aucune preuve à ce qui n'est qu'une hypothèse aléatoire.
Il est dommage que Brun (comme Cohen et Pia) se soit contenté, comme référence, du peu srupuleux Brissart-Binet, plus romancier et collecteur de titres qu'historien et bibliographe, quand il ne se faisait pas faussaire pour créer les évènements nécessaires à ses thèses sans fondements : c'était certes plus facile à faire passer au XIXe qu'au XXIe siècle.
Cazin n'a jamais été éditeur des "Liaisons dangereuses", et en 1782, il n'avait même pas les moyens de l'être.

Pierre Bouillon a dit…

"...impression à Bouillon..."
Quel beau nom !

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...