samedi 10 juillet 2010

La Nouvelle Revue des Livres Anciens - N°3 - 2010 - Un excellent numéro d'une revue qui fait désormais partie du paysage bibliophilique.




Avant mon départ pour ce petit havre de paix qu'est le village médiéval d'Yvoire en Haute-Savoie, petit écrin de tranquillité flanqué aux pieds du Léman, je tenais à rendre compte de ma lecture attentive (néanmoins encore partielle) du dernier numéro de la Nouvelle Revue des Livres Anciens. Vous la connaissez peut-être déjà si vous lisez régulièrement le blog du bibliophile géré par Hugues. La Nouvelles Revue des Livres Anciens (NRLA) est une des seules actuellement proposées sur le marché des revues bibliophiliques francophones et éditées sur le territoire français, avec : le Magazine du Bibliophile (qui vient de reparaitre depuis quelques mois après une longue interruption), le Bulletin du Bibliophile (édité par le Cercle de la Librairie), la revue Plume, le magazine du patrimoine écrit (qui traite des autographes mais également de bibliophilie) et enfin la revue Arts & Métiers du livre (Editions Faton), qui traite plus particulièrement de la reliure d'art, et notamment de la reliure d'art contemporaine mais qui s'intéresse également au monde de la bibliophilie dans toute son étendue, y compris les éditions anciennes.

La NRLA comme il est désormais coutume de l'appeler (signe qu'elle est bien rentrée dans les moeurs du bibliophile), en est à son troisième numéro. Le quatrième numéro paraîtra pour la fin de l'année 2010.

Tout d'abord il convient de remercier l'initiative de deux hommes sans qui rien n'aurait été possible. MM. Hugues Ouvrard et Jean-Paul Fontaine, tous deux fondateurs et directeurs de la publication. Hugues nous l'avons dit gère le Blog du Bibliophile depuis trois ans déjà et a, grâce à cette ouverture du monder bibliophilique sur la toile, suscité de nombreuses vocations et initiatives. Le Bibliomane moderne n'aurait certainement pas existé sans ce précédent qui a permis de faire du net un des media les plus utiles et les plus agréables dans ce domaine. Mais c'est aussi le blog de notre ami Pierre de Tarascon, depuis installé libraire dans sa bonne ville. Mais sans doute aussi des vocations de libraire. Sans rien trahir, la librairie de notre ami Eric, l'Escalier des Sages doit aussi à cette saine émulation. Dernièrement c'est Benoît avec son blog Entraide Bibliophile qui enrichit à son tour la bibliosphère. La NRLA doit également beaucoup à Jean-Paul Fontaine, bibliophile "à la retraite" mais qui ne cesse de s'intéresser aux vieux bouquins et d'écrire dessus. Jean-Paul Fontaine a déjà rédigé une grande partie des articles publiés dans la NRLA. On sait par ailleurs qu'il travaille sur d'autres projets, souhaitons-lui bon courage.

Quid de ce n°3 de la NRLA ? Je n'ai pas encore tout lu, j'en garde un peu pour les vacances ! De ce que j'ai pu lire, c'est un excellent numéro. A mon sens, c'est sans conteste le plus abouti et plus intéressant depuis la création de la revue. Les sujets des articles sont variés, bien développés, ils peuvent intéresser aussi bien le bibliophile novice que le bibliophile expert. C'est une belle réussite. Je vous laisse lire le sommaire reproduit ci-dessous pour vous faire une idée du contenu.


J'ai particulièrement apprécié l'article rédigé par Hugues sur le relieur Pierre-Marcellin Lortic (1822-1892). J'y ai appris d'intéressantes choses. L'enquête bibliographique sur la "Bibliothèque nationale", une collection de classiques à vingt-cinq centimes fondée par Nicolas David en 1863 (par Didier Barrière de la Bibliothèque de l'Imprimerie Nationale) est une mine d'informations sur le sujet et une curiosité à découvrir. Je me réserve la lecture pendant les vacances des Bibliophilophysiologies pré-uzanniennes de notre ami Jean-Paul Fontaine. A n'en pas douter une merveille ! même si je soupçonne que les bibliomanes y sont malmenés... Un compte-rendu du Salon du Livre Ancien au Grand Palais nous est proposé par Madame Anne Lamort, libraire. J'ai déjà dis ici dans un autre billet que sur le fond j'attendais peut-être un peu autre chose... mais l'article est court et je veux croire qu'il n'a pas permis à son auteur de traiter le sujet plus à fond. Je le regrette personnellement. M. Galantaris évoque pour nous la personnalité de Jean Fürstenberg, banquier et bibliophile. Il est toujours intéressant de savoir comment les bibliophiles sont venus au livre, comment ils l'ont vécu tout au long d'une vie. Je m'arrêterai là et vous laisse découvrir par vous même tout le reste. Plusieurs heures de lectures pour les chaudes journées d'été.

Je terminerai en disant que cette revue mérite qu'on s'y attarde qu'on la lise et relise, elle est d'un format agréable, la typographie et la mise en page est faite de manière à ne pas fatiguer l'oeil. C'est un bon point. On pourrait lui reprocher un manque d'illustrations en couleurs dans le texte mais je sais combien ce petit luxe dans la forme peut coûter cher dans le fond. Je ne sais pas combien ce numéro 3 a su drainer d'abonnés, mais je suis certain que c'est trop peu. Je ne peux qu'aller dans le sens de Jean-Paul Fontaine qui regrette un manque de motivation de la part des institutions. Ne pourrait-on pas imaginer que cette revue, avec d'autres sur le sujet, soit présente dans la plupart, pour ne pas dire toute, des institutions (bibliothèques municipales, universitaires, etc.) ? Quelle bibliothèque ne dispose pas de 42 euros par an quand on voit tant de préemptions à coups de milliers voire de dizaines de milliers d'euros ?

En espérant vous avoir donné l'envie de vous abonner rapidement.

Je rappellerai pour finir les coordonnées de la NRLA pour vous abonner ou vous renseigner sur les conditions d'abonnement :

Association pour la publication de la revue semestrielle La Nouvelle Revue des Livres Anciens (J.O. 140e année, n°52, 27 décembre 2008).

Jean-Paul Fontaine et Hugues Ouvrard
fondateurs et directeurs de la publication

La Nouvelle Revue des Livres Anciens
3B, rue des 16e et 22e Dragons
F - 51100 Reims

Tél : 03 26 47 89 21
Courriel : nrlanciens@gmail.com

Abonnement (2 numéros par an, port inclus) : France 42 euros - Etranger 50 euros

Paiement par chèque ou par virement
Banque : 30003 Guichet 01690
Compte n° 00050454614 Clé : 15
IBAN : FR7630003016900005045461415
BIC : SOGEFRPP

Mise en page : Sandra Rota
sandra.coqalane@wanadoo.fr

Imprimerie : Alliance Partenaires Graphiques
26-30, rue du Docteur Schweitzer
F - 51100 Reims

Dépôt légal : juin 2010

ISSN : 2103-3285

Bonne journée,
Bertrand

4 commentaires:

Pierre a dit…

En effet, très bon numéro de la NRLA à lire tranquillement en vacances à Yvoire.

Très bon souvenir de ce village où j'avais fait escale en partant de Lausanne pour une virée sur le Lac avec les enfants.

Nous avions oublié notre argent français dans notre gîte et quand j'ai acheté quelques verres ciselés avec nos "francs-suisses", je ne me suis jamais senti aussi étranger en mon pays ;-))

Il y a en haut du village une chambre d'hôte avec vue superbe sur le lac et tout bibliophile rêverait d'y monter une librairie ancienne ! Pierre

Anonyme a dit…

trouve ton cet revu en kiosk ?

Bertrand a dit…

Non, uniquement par abonnement.

B.

Anonyme a dit…

Bonnes vacances Bertrand, quelles sont les lectures de vacances cette année ?

Amitiés
Xavier

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...