lundi 16 mai 2016

Une société américaine propose un parfum à l'odeur de vieux livres.



A l'heure du tout électronique et des e-books, le bon vieux bouquin d'occasion jauni à l'odeur inimitable et qui pourrait sans doute raconter autant d'histoires que son contenu a toujours des adeptes. Qui n'a jamais espionné du coin de l'œil une personne attirante à la bibliothèque ou dans une librairie indépendante, ou regardé à travers les étagères d'une librairie de livres d'occasion ? L'attrait des vieux volumes est indéniable. Et c'est justement ce que se sont dit une société américaine… pourquoi ne pas essayer de séduire votre bien-aimé(e) en sentant comme la chose qu'il ou elle aime tant ? Autrement dit, pourquoi ne pas vous envelopper dans l'odeur d'un livre, sentir comme lui ?

L'« odeur de livres » est aujourd'hui devenue une réalité dans le monde du parfum, comme la vanille, le cuir ou le bois de santal. Au cours des dernières années, des dizaines de produits sont apparus sur le marché pour donner à votre maison –plus rarement à une personne- l'odeur terreuse et reconnaissable entre toutes d'une collection de livres rares. A présent, la société Sweet Tea Apothecaries vend un parfum baptisé « Dead Writers Perfume », qui promet d'évoquer l'arôme de livres assez vieux pour leurs auteurs aient rejoint la compagnie des grands écrivains au paradis. Il y a aussi la ligne de produits « In the Library » du parfumeur Christopher Brosius qui permet à votre maison et votre corps de sentir exactement comme ça. Le haut de gamme de cette gamme, le parfum « Paper Passion » prétend quant à lui capturer les « plaisirs olfactifs uniques du livre fraîchement imprimé », mais à environ 200 Dollars US le flacon, il est sans doute beaucoup moins cher d'acheter un livre fraîchement imprimé…

Plus sérieusement, l'attrait de l'odeur des vieux livres a été étudié en profondeur. Le papier, fabriqué à partir de bois, contient de la lignine, une substance chimique étroitement liée à la vanilline, le composé qui donne son parfum à la vanille. Avec le vieillissement des pages, les composés se décomposent, et ils libèrent cette odeur unique. Selon la Ligue internationale de la librairie ancienne, un gestionnaire de livres rares expérimenté peut même dater un volume par sa seule odeur. En outre, nous savons tous aussi qu'un parfum est fortement lié à nos souvenirs. Tout comme le parfum de la crème solaire, d'un plat ou de l'herbe fraîchement coupée peut soudainement évoquer des souvenirs d'étés d'enfance, pour les fanas de livres qui se trouvent parmi nous, l'odeur de vieux manuscrits rappelle des plaisirs comme la lecture d'un vieux classique, ou les heures passées dans une bibliothèque ou une librairie d'occasion.

Mais dans cette volonté de recréer ce parfum, y a aussi l'élément nostalgie. Le papier utilisé pour les livres d'aujourd'hui contient beaucoup moins de lignine que celui des anciens volumes. C'est pourquoi une réédition d'un roman d'Hemingway, par exemple, n'aura jamais l'odeur d'une première édition datant des années 40 ou 50, peu importe le temps qu'elle restera sur votre étagère. Un livre qui sent comme un livre est une relique de la façon dont nous avons passé du temps, toutes choses que ne pourront pas vous offrir une édition récente, sans parler d'un livre électronique. A moins que, d'ici quelques décennies, il soit possible de mettre en bouteille le parfum de vos « nuits seul sur le canapé avec l'ordinateur » ?

Lu en ligne sur : http://french.peopledaily.com.cn/VieSociale/n3/2016/0516/c31360-9057981.html
(le Quotidien du Peuple en ligne | 16.05.2016 08h26 - Rédacteurs :Guangqi CUI, Wei SHAN)

2 commentaires:

Pierre a dit…

J'ai eu, un moment, l'idée de me frotter le torse avec le papier de vieux livres afin d'attirer les bibliophiles en ma boutique. À part l'érythème provoqué par ce frottement, je n'ai pas vu de différence significative avec un parfum classique… On pourrait, bien évidemment, faire la même chose avec l'écran tactile de nos ordinateurs mais tout le monde sait que ces supports n'attirent que les souris !

Amicalement. Pierre

Anonyme a dit…

Je file chez Séphora ! Textor

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...